Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 23 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Le jeune chômeur répond à Macron, qui vit chez les "Bisounours"

Le jeune homme interpellé ce week-end par le Président, lequel lui avait affirmé qui suffisait qu'il traverse la rue pour trouver un emploi, s'est exprimé.

Réponse

Publié le
Le jeune chômeur répond à Macron, qui vit chez les "Bisounours"

 Crédit Antti Aimo-Koivisto / Lehtikuva / AFP

C'était le "coup d'éclat" d'Emmanuel Macron ce dimanche. Interpellé par Jonathan Jahan, jeune chômeur qui lui demandait ce qu'il devait faire pour trouver du travail, Emmanuel Macron avait sèchement recadré celui qui affirmait chercher du travail dans "l'horticole", l'invitant à traverser la rue pour trouver un job :

"Il y a des tas de métiers, il faut y aller ! Hôtels, cafés, restaurants, je traverse la rue et je vous en trouve"

L'intéressé a plutôt mal pris cette remontrance.

Interrogé par Europe 1, il affirme l'avoir "au travers de la gorge". Âgé de 25 ans, il considère que "ce qu'il a dit n'est pas normal. Je l'ai eu un peu en travers de la gorge, j'avais envie de lui dire : dans ce cas-là, venez avec moi en chercher !". Le jeune homme a affirmé cependant qu'il allait tenter dans la semaine de trouver un emploi dans le quartier de Montparnasse où selon le Président, "un sur deux" recruterait "en ce moment".

Le jeune homme s'est défendu en déclarant qu'il se levait "à 6h pour chercher du travail", et qu'il était déjà passé par bien des petits boulots, tel que la "plonge". Il reconnaît cependant un découragement certain : "Aujourd'hui, j'envoie des CV et je reçois des lettres et des lettres de refus. Je me lève le matin et je me dis : 'pourquoi je me lève à 6 heures pour aller chercher du travail alors que je sais la réponse". 

Mais sa chance pourrait tourner, puisque la Fédération nationale des producteurs de l'horituculture et des pépinières a déclaré avoir reçu de nombreuses offres d'emploi à son attention. 

Le jeune homme a été interogé par BFM et en a remis une couche :

Lui, il est encore dans le monde des Bisounours. Lui, il rêve. Il est président, mais il ne s'occupe pas des personnes qui sont au chômage, il ne s'occupe pas de tout ça.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Podoclaste - 18/09/2018 - 13:30 - Signaler un abus Décalages

    Décalage entre un homme qui cherche un emploi et un président qui n'a jamais eu à chercher un emploi, éduquer un enfant, payer un loyer, payer des crédits ou des impôts, joindre les deux bouts... Décalage entre un chercheur d'emploi et des employeurs qui préfèrent ne pas embaucher en raison du coût du travail et de la rigidité de nos CDI (pas le droit à l'erreur). Cela dit, maintenant qu'il a fait la une et répondu aux questions des journalistes, le jeune homme (celui de 25 ans) a subitement pléthore d'offres d'emploi à sa disposition. À lui de jouer.

  • Par vauban - 18/09/2018 - 16:53 - Signaler un abus Un peu niais

    De chercher un emploi horticole dans La quartier Montparnasse

  • Par Atlante13 - 18/09/2018 - 18:51 - Signaler un abus Je trouve ce jeune bien trop gentil,

    le président aurait mérité une réponse plus &ppropriée, comme par exemple "quand est-ce la dernière fois où vous avez cherché du boulot pour payer votre loyer; vous?"

  • Par vangog - 18/09/2018 - 22:25 - Signaler un abus Témoignage émouvant de Jonathan!l

    Nous, les patriotes RN, comprenons que ce jeune homme soit désabusé, mais il lui faut garder courage... Lorsque les patriotes RN auront rendu son pouvoir au peuple , nous mettrons en adéquation l’éducation nationale avec les besoins de l’économie française , après avoir viré les pedagogistes trotskystes, et avoir remis les administratifs à l’education...et nous ferons de l‘emploi une grande cause nationale, dont la responsabilité sera dévolue au gouvernement, et non à des salariés privés aussi démotivés que ceux à qui ils doivent leur fournir un travail...

  • Par moneo - 19/09/2018 - 11:19 - Signaler un abus autre lecture

    lire Dreuz ce matin du boulot à Montparnasse j e ne sai spas ( il n' y pas que Montparnasse à Paris) mais à Lille c'est recherche désespérément,t serveurs

  • Par lasenorita - 19/09/2018 - 17:34 - Signaler un abus Macron n'aime pas les Français!

    Le président des ''Français'' critique les Français à l'étranger..il est plein de compassion pour les musulmans,d'origine étrangère,mais il est ''sans pitié'' pour les ''vrais'' Français(non-musulmans) qui ne sont bons qu'à payer des impôts énormes..Macron dilapide les sous des contribuables français,il pratique le racisme anti-Français et anti-Blancs... ainsi il supprime des classes dans nos campagnes(habitées par des ''vrais'' Français) et il en crée dans les ''quartiers sensibles'' peuplés de musulmans d'origine étrangère!...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€