Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 22 Septembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Jérôme Kerviel met en cause son ancien employeur

Le procès en appel de l'ex-trader de la Société générale s'ouvre ce lundi à Paris.

Banque

Publié le

C'est ce lundi que s'ouvre à Paris le procès de l'ex-trader de la Société générale Jérôme Kerviel, déjà condamné en première instance à 3 ans de prison ferme et à l'obligation de rembourser les 5 milliards d'euros de perte subies par la banque en 2008.


Alors qu'il accusait jusqu'ici la Société générale d'avoir fermé les yeux sur ses agissements, Jérôme Kerviel, défendu désormais par David Koubbi, devrait encore infléchir sa ligne de défense, affirmant que la banque savait tout mais qu'elle l'a caché par des manipulations quand le scandale a éclaté.

L'ex-trader est poursuivi pour abus de confiance, faux et usage de faux et introduction frauduleuse de données dans le système informatique de la banque.

Il est passible de 5 ans de prison ferme et de 375 000 euros d'amende.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Decrauze - 04/06/2012 - 13:15 - Signaler un abus Déontologie particulaire

    Quand les établissements financiers vireront les traders qui leur gagnent de l’argent tout en se torchant avec le règlement interne, alors on pourra prendre au sérieux leur déontologie proclamée. Pourquoi avoir attendu les pertes pour accuser Kerviel de ne pas suivre la ligne de conduite mise au fronton en tout petits caractères ? N’est-ce pas cela l’opportunisme de l’économie stérilement financière ? Pour un retour au vitriol sur cette affaire, cf. http://pamphletaire.blogspot.fr/search/label/Kerviel

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€