Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 23 Octobre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Jean-Pierre Raffarin : "Reconstruisons la confiance et le parti avec Copé et Fillon"

L'ex-Premier ministre a réussi à restaurer le dialogue entre les deux rivaux qui ont trouvé un accord lundi soir sur un nouveau vote à l'automne 2013. Il est revenu sur cet armistice à l'UMP.

Entretien

Publié le
Jean-Pierre Raffarin : "Reconstruisons la confiance et le parti avec Copé et Fillon"

Jean-Pierre Raffarin applaudit l'accord trouvé entre Jean-François Copé et François Fillon Crédit REUTERS/Jean-Paul Pelissier

La crise à l'UMP aura fait couler beaucoup d'encre. Jean-Pierre Raffarin a estimé ce mardi matin au micro de Jean-Pierre Elkabbach qu'il fallait désormais "tourner la page" et penser à "l'avenir du parti". "Je pense qu'il y a un parti qui gagne la paix et je pense que les deux sont sortis de leur prison dans laquelle ils étaient enfermés. Ils ont fait preuve d'un sens des responsabilités tardivement mais ils l'ont eu. Il ne pouvait pas faire autrement que de trouver un accord. J'ai essayé de rapprocher l'un et l'autre en faisant en sorte qu'il se rassemble  Les séquelles seront lourdes  Il faut respecter la parole donnée" a estimé Jean-Pierre Raffarin sur Europe 1.

"François Fillon et Jean-François Copé ont montré qu'il pouvait être responsable. J'espère que l'on va tourner cette page  Il va falloir davantage parler avec des "nous" qu'avec des "je". Le président reste Jean-François Copé mais il sera encadré. Tout le monde sera associé à l'exercice du pouvoir. La confiance va revenir progressivement" a poursuivi l'ancien Premier ministre.

Il a également loué l'apport d'un ex-Premier ministre. "S'il n'y avait pas eu Alain Juppé, nous n'en serions peut être pas là. Quant à Nicolas Sarkozy, je crois qu'il est satisfait qu'il y ait eu un retour au calme au sein de l'UMP" a-t-il avancé.

Quant au vote, prévu en octobre 2013, "tout le monde a intérêt à ne pas parler de cette échéance trop tôt et tous les actes actuels de candidatures seraient malvenus". Pour Jean-Pierre Raffarin, "il faut se rassembler et agir dans l’intérêt général. Reconstruisons la confiance et le parti avec Jean-François Copé et François Fillon". Le message est clair. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Glop Glop - 18/12/2012 - 09:09 - Signaler un abus On ne recontruit pas avec des ruines

    Ni même sur des ruines. L'affaire UMP est une affaire de personnes qui ont perdu toute crédibilité dans l'opinion de leurs militants et sympathisants, et si avenir il y a, ce sera avec d'autres noms que ceux qui sont à l'origine de toute cette situation, de cet affairisme personnel plutôt qu'à la notion de projet commun pour une entité, pour une nation.

  • Par Ravidelacreche - 18/12/2012 - 09:56 - Signaler un abus Raffarinade quand tu nous tient :o)

    "J'ai essayé de rapprocher l'un et l'autre en faisant en sorte qu'il se rassemble" Quel talent !

  • Par troiscentsalheure - 18/12/2012 - 10:27 - Signaler un abus "La confiance va revenir progressivement"

    avec deux groupes parlementaires pendant un an ? Les "fillonistes" créeront un parti s'ils n'arrivent pas à remettre la main sur l'UMP en octobre prochain.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€