Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 12 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Jean-Michel Blanquer maintient son opposition à l'écriture inclusive qui selon lui, "déstructure les textes"

Voilà qui va faire encore mécontenter les aficionados des expérimentations linguistiques égalitaires en tout genre.

C'est très laid

Publié le
Jean-Michel Blanquer maintient son opposition à l'écriture inclusive qui selon lui, "déstructure les textes"
 

Jean-Michel Blanquer est opposé à la modification de la langue proposée par le "Haut conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes", on le sait. Même s'il s'est de nombreuses fois justifié, il a du recommencer lors de son passage sur le plateau d'Un dimanche en politique sur France 3. Pressé d'expliquer son attachement à la langue employée par tous les petits Français, il a déclaré que l'écriture inclusive était "laide" et (cette partie n'a pas été commentée par ses contempteurs, nos confrères d'Europe 1 en tête) qu'elle "déstructurait le français". 

Alors qu'une forte campagne de promotion de l'écriture a été mise en place par ses défenseurs depuis la rentrée, le ministre de l'Éducation a voulu réassurer son engagement pour la cause des femmes tout en dénonçant les "faux-combats" mené par certaines féministes. 

 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 20/11/2017 - 15:11 - Signaler un abus Elle n'est pas seulement laid (-e), elle est très con (-n-e)...

    je propose à Macron, qui a du mal à en trouver, une économie d'urgence: dissoudre ce haut conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes ...sans retraite ni solde, ils ne méritent pas!

  • Par ELIED - 20/11/2017 - 21:54 - Signaler un abus Je n'arrive vraiment pas à comprendre

    cette idéologie consternante de l'égalité de l'homme et de la femme qui permet de tout attaquer. C'est maintenant au tour de l'écriture de la langue française qu'on veut assassiner, il n'y a pas d'autre mot. Je crois qu'on est vraiment le seul pays à faire ce genre de "révolution" (ou de connerie?). On pense souvent que notre langue est déjà assez difficile à apprendre à cause de toutes ses exceptions qui, pour moi, en font le charme. Maintenant on veut en modifier l'écriture pour mieux assurer l'égalité du masculin et du féminin (d'ailleurs pourquoi pas du féminin et du masculin, car, là déjà, on commet une distinction discriminatoire: qui faut-il nommer en premier? Et alors quel aspect d'un texte jusqu'ici, clair et limpide, qui devient brusquement illisible, non seulement aux yeux français mais en plus aux yeux d'un étranger qui ne balbutie que quelques mots de notre si belle langue! C'est vrai que ce Haut Conseil qui a pondu cela devrait être de suite dissous sans autre forme de procès, s'il n'a pas d'autres idées pour traiter ce sujet si sensible. Tiens par exemple qu'il s'attaque aux salaires qui ne sont toujours pas égaux depuis que la loi a été votée!!!!

  • Par ELIED - 20/11/2017 - 21:54 - Signaler un abus Je n'arrive vraiment pas à comprendre

    cette idéologie consternante de l'égalité de l'homme et de la femme qui permet de tout attaquer. C'est maintenant au tour de l'écriture de la langue française qu'on veut assassiner, il n'y a pas d'autre mot. Je crois qu'on est vraiment le seul pays à faire ce genre de "révolution" (ou de connerie?). On pense souvent que notre langue est déjà assez difficile à apprendre à cause de toutes ses exceptions qui, pour moi, en font le charme. Maintenant on veut en modifier l'écriture pour mieux assurer l'égalité du masculin et du féminin (d'ailleurs pourquoi pas du féminin et du masculin, car, là déjà, on commet une distinction discriminatoire: qui faut-il nommer en premier? Et alors quel aspect d'un texte jusqu'ici, clair et limpide, qui devient brusquement illisible, non seulement aux yeux français mais en plus aux yeux d'un étranger qui ne balbutie que quelques mots de notre si belle langue! C'est vrai que ce Haut Conseil qui a pondu cela devrait être de suite dissous sans autre forme de procès, s'il n'a pas d'autres idées pour traiter ce sujet si sensible. Tiens par exemple qu'il s'attaque aux salaires qui ne sont toujours pas égaux depuis que la loi a été votée!!!!

  • Par vangog - 21/11/2017 - 00:59 - Signaler un abus Macron-Rothschild crée une énorme discrimination fiscale...

    avec sa promesse de campagne d'exonération de la taxe d’habitation, mais il préfère envoyer sa bécasse Chiavalpa à la chasse aux différences, plutôt que prévenir ce type de discrimination flagrante et nouvelle....

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€