Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 05 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Jean-Luc Mélenchon : "la situation est pire que sous Sarkozy"

Jean-Luc Mélenchon, responsable du Parti de Gauche, déclare dans une interview au Journal du Dimanche que "François Hollande est le nom de toutes nos misères et de toutes nos désillusions".

Révélation

Publié le
Jean-Luc Mélenchon : "la situation est pire que sous Sarkozy"

Le leader du Parti de gauche tire à boulets rouges sur le gouvernement et sur le président, dans une interview au JDD ce dimanche.

Lui qui avait qualifié François Hollande de "pire" que Nicolas Sarkozy persiste et signe : "Un an avant la fin du quinquennat, sur tous les marqueurs de l'époque - et au premier rang le chômage - la situation est pire que sous Sarkozy.

Quant aux dommages moraux, ils sont vertigineux. François Hollande est le nom de toutes nos misères et de toutes nos désillusions", déclare-t-il.

Le départ de Christiane Taubira du gouvernement est pour lui "une étape spectaculaire dans le processus d'isolement sectaire de François Hollande. Il divise tout et tout le monde : le mouvement social, la gauche, sa propre majorité, son gouvernement". Pour Jean-Luc Mélenchon, "Taubira est partie dégoûtée. Maintenant que tous les dégoûtés sont partis, il ne reste que les dégoûtants."

Interrogé sur l'idée d'une primaire à gauche, Jean-Luc Mélenchon la rejette : "Hollande et Sarkozy comptent qu'il n'y ait pas de vrai deuxième tour grâce à la peur de Le Pen. Ils voudraient bien qu'il n'y ait pas de premier tour non plus grâce au 'vote utile' dans les primaires", conclut-il.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 31/01/2016 - 12:25 - Signaler un abus Il a raison de draguer Taubira, Mélenchon!

    Le constat est le même pour tous les Francais. Mais n'oublions pas que cette politique globalement UMPS a été initiée par Sarko-le-parjure, de la grande famille des menteurs, comme Flamby. Les résultats catastrophiques d'aujourd'hui sont la suite d'une courbe non inversée, et non inversable, depuis sept ans...mais si les patriotes sont en accord sur le constat avec Mélenchon, ils sont à l'inverse de ses solutions. Mélenchon aurait souhaité que Taubira reste au gouvernement. Nous pensons qu'une indépendantiste anti-France n'aurait jamais dû y rentrer. Il drague Taubira pour gagner quelques voix, mais que représente cette mijaurée, aujourd'hui? 3%, 4% au pire...

  • Par langue de pivert - 31/01/2016 - 12:31 - Signaler un abus Oui mais non ! ☺

    Je n'aime pas M. Mélanchon ! Pour être honnête, je n'aime pas ses idées car l'homme est estimable. Toujours en accord avec lui même (sauf en 2012 quand il a appelé à voter pour les "salopard de l’Élysée mais personne n'est parfait...sauf moi bien sûr :-) Et lui c'est un vrai tribun, un orateur de talent à la formule juste et assassine (2 perles du genre dans ses déclarations ci-dessus !) Pas comme "la scélérate" qui a récemment quitter le pédalo (encore du M. Mélanchon : je paye pas de droit d'auteur, je suis un pauvre sans-dents ☺) ! Une cabotine pédante avec des glapissements pavloviens sur-joués ou tout sonne faux !

  • Par Fran6 - 31/01/2016 - 12:37 - Signaler un abus mince

    pour une fois, je suis d'accord avec lui

  • Par Vincennes - 31/01/2016 - 12:49 - Signaler un abus Ce n'est même pas COMPARABLE......je n'imagine même pas Holland

    devant faire face à la crise qu'avait su gérer Sarko, qui, lui, avait réussi en réunissant les partenaires Européens et en créant, par la garantie des Etats, une situation qui avait été stabilisée. Ils ont été les deux SEULS, avec Gordon Brown, à sauver le système et éteindre la crise bancaire ........alors qu'actuellement, on "VA DROIT DANS LE LUR" livre d'Anièce VERDIE MOLINIER

  • Par vauban - 31/01/2016 - 13:35 - Signaler un abus Très bonneAnalyse

    De MÉLENCHON dont je ne partage pas habituellement les idées Comme tous les gens cultivés il sait et n a pas peur de nommer les choses quand cela lui est profitable

  • Par langue de pivert - 31/01/2016 - 15:22 - Signaler un abus grrrr !

    Quitté le pédalo !

  • Par cloette - 31/01/2016 - 16:34 - Signaler un abus Je le trouve

    aussi ch.... que Taubira , mais plus cultivé , ses phrases percutantes ont du sens, les mots sont bien choisis et tapent juste , sans que ce soit emphatique, il fait presque penser à Le Pen père .

  • Par odelaf - 31/01/2016 - 17:31 - Signaler un abus +1 cloette

    Je le regarde comme je regardais J M Lepen à " l'heure de vérité " il y 30 ans . Pas d'accord avec lui mais : à écouter .

  • Par langue de pivert - 31/01/2016 - 17:44 - Signaler un abus 1 c'est déja beaucoup stupide oiseau venimeux ! :-(

    le(s) "salopard de l’Élysée" Désolé !

  • Par Liberte5 - 31/01/2016 - 22:09 - Signaler un abus Enfin lucide...

    et il tape fort. Seul problème: il pense toujours que les solutions, pour sortir la France de sa situation catastrophique, sont de gauche.

  • Par winnie - 01/02/2016 - 07:50 - Signaler un abus Tres bien ...

    La petite phrase : maintenant que tous les degoutes sont partis, il ne reste que les degoutants. Ça fait mal, jean Luc, d'être cocu ! Et oui Holland c'est le roi des cocufieurs le président cocufieur ! Ils vous a bien b....r l'Imposteur !

  • Par Kisepeu - 02/02/2016 - 11:38 - Signaler un abus Erreur de Mélanchon

    Lorsqu'il a dit de Hollande: Capitaine de pedalo! Il se trompait lourdement. Hollande ne sait pas conduire un pedalo!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€