Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 31 Juillet 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Jean-Luc Mélenchon fait Bastille comble

Selon le front de Gauche, 120 000 personnes ont participé à la manifestation du candidat à l'élection présidentielle.

Marée rouge

Publié le - Mis à jour le 19 Mars 2012

Plus de 120.000 personnes, selon le Front de Gauche, s'étaient rassemblées pour "reprendre la Bastille" et écouter Jean-Luc Mélenchon consacrer un de ses slogans de campagne "Place au peuple".

Sous les acclamations de la foule, le candidat a parlé du 22 avril, date du premier tour de l'élection présidentielle, comme du début "de la révolution citoyenne qu'il est nécessaire d'accomplir pour changer en profondeur la vie du peuple français".

A plusieurs reprises il a exprimé sa solidarité "au peuple grec, aux Espagnols, aux Portugais, aux Italiens, à tous ceux qui ont pour l'instant sur leur tête le poids de l'oppression."

Le président du Front de Gauche a mis l'accent sur son projet de VIe République, "dans cette France défigurée par les inégalités, (il faut) tourner la page une nouvelle fois de l'Ancien Régime".

Il a ensuite décliné les thèmes de sa campagne notamment sur l'immigration : "Tous ceux nés sur la terre de France seront français ! Droit du sol intégral", a-t-il scandé. Il a proposé la formation d'une "Constituante", pour poser les fondations de sa nouvelle République.

Au bout d'une vingtaine de minutes, Jean-Luc Mélenchon a quitté le tribune alors que résonnaient l'Internationale puis la Marseillaise.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par sam84 - 18/03/2012 - 20:11 - Signaler un abus Qu'il se taise

    Comment peut on être communiste,comment le PS peut il envisager de s'acoquiner avec cette idéologie fasciste 120 000 collaborateur du fascisme rouge dans les rues de Paris ? Une honte pour notre démocratie

  • Par letroll - 18/03/2012 - 20:18 - Signaler un abus 3 à 4 fois mieux que Sarko à Villepinte

    et dans les vrais sondages ( non bidouillés ) qu'est-ce que ça donne ?

  • Par Septentrionale - 18/03/2012 - 21:27 - Signaler un abus un chiffre à la mode syndicaliste, mais n'empêche

    que les fantasmes d'intellos ( qui osent se réclamer des ouvriers ) en retard d'un bolchevisme qui a prouvé l'aberration de son principe contre nature qui oblige à des méthodes sanguinaires puissent encore faire recette me laisse sceptique je préfère penser qu'ils sont allés voir la bête de foire

  • Par Equilibre - 18/03/2012 - 21:36 - Signaler un abus 120 000, mais qui a compté?

    Vivement mélecnchion président. Il n'y a que lui qui puisse faire exploser le tout. Et en beauté.Bravo petit, continue. OK, c'est un commentaire humoristique de troll. Je sors.

  • Par NYOR - 18/03/2012 - 21:45 - Signaler un abus Simk

    On ne peut pas tendre l'oreille à l'écho des propos de Marine Le Pen, sans tendre l'oreille à l'écho des propos de Jean-Luc Mélenchon. Il y a là une radicalisation qui est le fruit de 5 ans de Sarkozysme. A dresser les gens les uns contre les autres, on les radicalise. Même motif, même punition. Et finalement, le langage de Mélenchon est très proche de celui de Sarkozy dans l'outrance de sa forme. Ca marche et c'est lui qui a popularisé le principe.

  • Par vangog - 18/03/2012 - 21:54 - Signaler un abus Si j'étais de Gauche, je voterais Mélenchon...

    Il a plus de peps, plus de courage et plus d’autorité que Flamby (vous me direz, c'est facile!).

  • Par Septentrionale - 18/03/2012 - 22:17 - Signaler un abus non NYOR

    les extrémistes essaient juste de profiter de l'instabilité d'un monde en pleine mutation, ils n'ont jamais eu de bonnes réponses et ne les auront jamais Nicolas Sarkozy qui a osé commencer à moderniser le système dispendieux et archaïque du service publique est la bête noire des corps intermédiaires accrochés à leurs privilèges indus, c'est uniquement pour cela qu'il a mauvaise presse et que c'est l'homme à abattre

  • Par Indigène Indigné - 18/03/2012 - 22:35 - Signaler un abus @NYOR - 18/03/2012 - 21:45

    Nyor le milliardaire ! Nyor dans ses raccourcis anachroniques semble totalement oublier une grande date de la démocratie française, le 21 avril 2002. Pur produit démocratique de l'embourgeoisement pratique de la gauche socialo-communiste française. Si le langage de Mélenchon est proche, c'est de celui de Marine Lepen. Dans les sytèmes linéaires de type gauche/droite, les extrèmes se rejoignent ne vous en déplaise.

  • Par mumus - 18/03/2012 - 22:40 - Signaler un abus extrêmes même combat

    Jean Luc Mélenchon n'est jamais que le Le Pen de gauche, même posture, même combat, y a pas de quoi s'enflammer pour ce genre de personnage outrancier. Méfions nous de ceux qui parlent au nom de la classe ouvrière sans avoir jamais travailler de leur mains et de leur sueur; Pagnol disait: il ne faut jamais faire confiance à ceux qui te vendent des outils dont ils ne savent pas se servir.....

  • Par protagoras - 18/03/2012 - 23:46 - Signaler un abus Melenchon

    La vulgarité, la haine, l'excitation à l'envie et à la bassesse, tout cela dans un langage ordurier, voilà ce qu'incarne le tribun de tréteaux que la gauche sinistre (ou la sinistre gauche) propose à des Français qui se croient en 1789. La meilleure référence du passé pour ce personnage est Hébert, le chef des Enragés qui, en 1794, après avoir poussé le peuple aux pires excès a fini sa triste vie sur la guillotine, aux applaudissements des mégères qu'il avait tant contribué à exciter. Le comparer à MLP lui confère un honneur qu'il ne mérite pas. Sa seule vertu est de contribuer à l'affaiblissement du tendre Flanby.

  • Par amandina - 18/03/2012 - 23:53 - Signaler un abus 120000 cons ont ete defile

    ils n avaient vraiement rien d autres a faire , le communisme est mort vive la democratie en france avec melan con ce serait le partage dailleurs il le dit assez c est a dire que ceux qui bossent paieront et partegeront avec ceux qui ne bossent pas et bien pour moi c est non

  • Par amandina - 18/03/2012 - 23:53 - Signaler un abus 120000 cons ont ete defile

    ils n avaient vraiement rien d autres a faire , le communisme est mort vive la democratie en france avec melan con ce serait le partage dailleurs il le dit assez c est a dire que ceux qui bossent paieront et partegeront avec ceux qui ne bossent pas et bien pour moi c est non

  • Par NYOR - 18/03/2012 - 23:54 - Signaler un abus SimK

    Ma vision est autre. Je pense que toutes ces campagnes à répétitions en stigmatisant les uns et les autres (jusqu'aux 68ards qu'on se demande où il est allé les chercher), est pour beaucoup dans l'émergence de l'extrème gauche. Quand à l'extrême droite, par son discours et ses actions totalement désolées mais idiotes sur le halal et la burqa (quel enjeu dans le monde actuel!), il n'a fait que la renforcée dans ses convictions.

  • Par NYOR - 19/03/2012 - 00:00 - Signaler un abus Indigène / Mumus

    Ca vous gênerait de revenir au débat d'idées plutôt que de vous concentrer sur des invectives personnelles ? Vous avez sûrement des capacités d'argumentation autres ? Parce que sinon... C'est un peu court... Quand à mon embourgeoisement, certainement. J'aurais du mal à le nier vu où et comme je vis. Et donc ? Cela m'empêche de réfléchir, de travailler ? C'est mal de réussir ? Je souhaite à tout le monde de faire le même parcours. Mais c'est un parcours de sacrifice et de travail, pas de complaintes et de stigmatisation de l'autre. Mumus, même en me méfiant du parallèle, il existe effectivement des points communs et je vous l'accorde aussi, bien peu ont eu un outil dans les mains. La position de Melenchon et de Marine sur les musulmans ne me parait pas si proche que ça.. Maintenant, que le FN ait eu l'intelligence d'aller récupérer des voix dans le milieu ouvrier oublié par l'extrème gauche, on ne peut que le déplorer.

  • Par NYOR - 19/03/2012 - 00:05 - Signaler un abus Protagoras / Amandina

    Hebert était certes un enragé mais dans un monde complètement enragé lui même. Nous étions dans le cadre d'une révolution, ce qui relativise, sans justifier les choses. Sans apprécier outre mesure Mélenchon, il n'a pas cette haine du musulman et de l'étranger que je lis chez l'autre. En ce, il a ma "préférence"... Enfin... Amandina, Tous ce qui ne pensent pas comme vous ne sont pas des cons.. Vous n'avez pas vécu leur vie, vous ne savez pas d'où ils viennent. Essayer plutôt de tenter de comprendre pourquoi ils sont si nombreux et ce qui les poussent à suivre de telles bannières. Cela ne vous force en rien de partager leur combat.

  • Par Indigène Indigné - 19/03/2012 - 08:19 - Signaler un abus @NYOR - 19/03/2012 - 00:00

    Nyor le milliardaire ! Il ne s'agit pas de débat d'idée, tu squattes tous les posts, c'est de la méthode Coué ! Comme un bon vrai gaucho bobo socialo. Vas te coucher Nyor !

  • Par amandina - 19/03/2012 - 08:49 - Signaler un abus our nyor jai vue ce qu etait le communisme en tchecoslovaquie

    oui a 15 ans en vacances chez mon correspondant tcheque a prague, j ai vecu les chars russes dans la rue, le couvre feu, toutes les interdictions, alors excusez moi votre melancouille je vous le laisse je suis anti gauche et extremgauche a vie, d apres vous pourquoi tous les peuples avec une dictature communisme ont tils fait des pieds et des mains pour se debarasser du communisme dictatorial, dapres vous pour quoi les russes ne veulent t ils plus de poutine d apres moi vous etes bien derriere votre petit ecran pour distiller votre haine de la droite et extredroite c est tout votre melancouille ne passera pas surtout avec ses propositions de merde

  • Par texarkana - 19/03/2012 - 10:16 - Signaler un abus Hollande va donc être forcé de donner des gages

    a l'extreme gauche, et là çà va être la grande rigolade. J'imagine déjà l'entrevue au Vatican de Hollande flanqué de Mélenchon pour négocier avec le Pape la fin du régime concordataire! je note aussi que l'une des priorités de "Méluche" est l'avortement! comme s'il n'y avait pas des problèmes plus urgents!

  • Par ISABLEUE - 19/03/2012 - 10:25 - Signaler un abus droit du sol intégral.... Je rêve !!!

    les profs, fonctionnaires et bobos parisiens..... les nouveaux fans de melanchon... Vulgaire , simpliste et simplet...

  • Par aladine - 19/03/2012 - 10:42 - Signaler un abus c'est beau les amis!!

    Législatives - Ségolène Royal, candidate unique à la Rochelle : "Le parachutage de la honte" pour un élu PS rochelais Et voila Madame Royal auras le perchoir a l'assemblée si hollande passe,arrangement entre amis!! c'est beaux les amis!!!!!!!!!!!!!!!!

  • Par benj117 - 19/03/2012 - 11:23 - Signaler un abus En tout cas, perso,

    je vois le resultat de 30 années de communisme, chez moi, a Calais!!! La ville est devastée!! Ce qui est certain NYOR, c'est que les communistes font fuir les investisseurs et les entrepreneurs!!

  • Par PASCONTENT - 19/03/2012 - 13:10 - Signaler un abus Si Marine

    Lepen ou Sarko avaient fait la même chose on aurait dit qu'ils faisaient un appel fasciste à l’insurrection. comme ce sont des fascistes rouges ,les journaleux même socialistes , d'un seul bloc versent des larmes d' extase . et on peut dire que la grande incompétence de Sarko c'est d'avoir cru qu'on pouvait compter sur la reconnaissance de tous les gauchistes fascistes rouges qu'il a laissé s'incruster .

  • Par evy - 19/03/2012 - 13:38 - Signaler un abus avec le soutien des bobo parisiens...

    le grand retour du communisme est dû au soutien des médias et des pseudos bourgeois intellos. Mélenchon manie le verbe comme en 39 en Allemagne un certain personnage avait réussi à fasciner les foules. Cela nous montre que ces "intellos" se font manipuler en ayant l'impression d'appartenir à une classe privilégiée. Vous voulez la gauche, vous l'aurez, bravo, les autres font leurs valises.

  • Par Indigène Indigné - 19/03/2012 - 14:19 - Signaler un abus Pourquoi Mélen..., mélen..., mêlant quoi déjà ?

    Un des grand soucis des médias français, est de ne pas avoir Lepen au deuxième tour comme en 2002. Pourquoi ? Parce qu'ils sont incapables d'expliquer pareil résultat (En effet, il est difficile depuis les salles de rédaction parisiennes d'embrasser toute la complexité de ce qui caractérise les français d'aujourd'hui, et ce type de bobos est incapable d'y parvenir tant leurs théories idéologiques satifaisantes à leur esprit sont incompatibles avec les vécus et ressentis de la population). Alors, ils essayent de nous créer un troisième homme. En 2007 c'était Bayrou, apparemment en 2012 c'est, Mélen... quoi déjà ? L'important, aux yeux de ceux qui se prennent pour le "4ème pouvoir" est de bien planquer la levée du front national dans ce pays. Ils ne l'aiment pas, cependant, on a vraiment l'impression qu'ils font tout pour l'aider à se pérenniser. MELENCHON ! L'autre gars du FRONT !

  • Par toulonrct - 19/03/2012 - 15:48 - Signaler un abus image rétrograde

    je n'ose meme pas imaginer ce que doivent penser de la france les pays démocratiques du monde entier en voyant cette marée de drapeaux rouges avec faucille et marteau, si on voulait éloigner les investisseurs qui avaient encore un peu confiance en ce pays,on n'aurait pas fait mieux,le monde entier(meme les chinois )doit prier pour que sarko repasse,c'est hallucinant l'image rétrograde que nous avons donnée au monde

  • Par Yann - 19/03/2012 - 16:19 - Signaler un abus @Indigène Indigné, l'analyste politique

    L'analyse est très simple : Les contestataires sont répartis entre Mélanchon et Le Pen. En assouplissant un peu leur discours (Le Pen n'est plus xénophobe, Mélanchon n'est pas une révolution communiste, mais socialiste), ces 2 partis ramassent quelques modérés. Ca nous fait un gros 30% à tous les 2. Force est de constater que ca ne leur suffira pas pour atteindre le second tour. Votre "ressenti", votre "vécu"... vous êtes entre 20 et 30% à le partager. Pas plus, pas moins. Vos théories et analyses fumeuses n'y changerons rien.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€