Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 23 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Jean-Luc Mélenchon critique "la morgue insupportable" d'Emmanuel Macron

Sur TF1, le patron de la France insoumise a aussi pointé du doigt l'expression "les premiers de cordée" utilisée par le chef de l'Etat dimanche soir.

Uppercut

Publié le
Jean-Luc Mélenchon critique "la morgue insupportable" d'Emmanuel Macron

"Ce qu’a exprimé Emmanuel Macron hier, c’est une vision de caste. Dans la vie, pour lui, il y a les premiers de cordée, ceux qui ont des sous et si on critique on est jaloux, et puis il y a les derniers de cordée". Invité du JT de TF1 ce lundi soir, Jean-Luc Mélenchon s’en est pris à Emmanuel Macron et à son expression "les premiers de cordée" prononcée dimanche lors de sa première interview télévisuelle. Le patron de La France insoumise a également dénoncé "une forme de morgue" - qualifiée d'"insupportable" - chez le chef de l'Etat.

Sur le plan international, le député a regretté que le locataire de l’Elysée ne parle pas de l’attentat en Somalie, qui a fait près de 300 morts. "La parole du chef de l’Etat c’est la parole pour le pays. Certaines paroles ont manqué hier. Pas un mot pour Mogadiscio. Je dis au nom de la France, à tous ceux de Mogadiscio, que nous sommes avec eux dans le deuil".  Le parlementaire s’est aussi dit déçu de la manière dont les syndicats conduisent le mouvement social contre les ordonnances modifiant le Code du travail, et a indiqué sa crainte d’une «"victoire de Macron par KO ".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 16/10/2017 - 22:25 - Signaler un abus On ne peut pas "agir" et "parler"...

    C'est extraordinaire comment certains Français perdent leur énergie à se battre sur des mots, là où les anglo-saxons auront eu dix fois le temps d'agir, sans déblatérer inutilement!... Le Melenchouille, derniers des mohicans extrême-gauchistes mondiaux, se bat pour exister encore un peu, à coups de mots creux et d'indignations offusquées. Et la presse gauchiste française sert la soupe à ce Fouquier Tinville d'opérette, avec d'autant plus de servilité qu'elle ne sait plus, depuis bien longtemps, disserter sur le fond des discours, ayant privilégié la forme, plus facile à traiter...

  • Par essentimo - 17/10/2017 - 07:11 - Signaler un abus Une fois de plus

    l'hôpital qui se moque de la charité !

  • Par Anguerrand - 17/10/2017 - 16:42 - Signaler un abus Melenchon premier de cordée....

    Et la France devient un pays trotskiste c'est à dire pire que l'assassin Staline. C'est bien pour cela qu'il est bien le seul à admirer les derniers dictateurs de la planète, il s'en fout il est le plus riche des Politique et laisserait la France sur la paille.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€