Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 27 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Jean-Luc Mélenchon : il charge les "nigauds" de Quimper

Le co-président du Parti de gauche appelle les Bretons à défiler à Carhaix, et non à Quimper, où "les esclaves manifesteront pour les droits de leurs maîtres".

Pas le bon combat

Publié le
Jean-Luc Mélenchon : il charge les "nigauds" de Quimper

Le co-président du Parti de gauche Jean-Luc Mélenchon. Crédit Reuters

Pour Jean-Luc Mélenchon, le champ de bataille se trouve bien en Bretagne, mais pas à Quimper. Samedi, le co-président du Parti de gauche a appelé les salariés bretons à "manifester à Carhaix avec leurs syndicats". "Encouragés par la timidité et la pleutrerie du gouvernement qui leur cède tout, le patronat et les cléricaux des départements bretons vont faire manifester les nigauds pour défendre leur droit de transporter à bas coût des cochons d'un bout à l'autre de l'Europe dans des conditions honteuses", écrit-il dans un communiqué.

>>>> Sur le même sujet : Quimper : manifestation sous haute tension, Ayrault met en garde contre une "spirale de la violence" 

L'eurodéputé ajoute : "A Quimper manifestent ceux qui veulent que continue la souillure de notre belle Bretagne par les nitrates de l'agriculture productiviste. A Quimper manifestent ceux qui veulent les salaires de misère pour les agriculteurs [...]. A Quimper, les esclaves manifesteront pour les droits de leurs maîtres". "Les salariés des départements bretons ne doivent pas se tromper de colère ! [...] Ils doivent manifester à Carhaix avec leurs syndicats de salariés et leur classe, leur camp, leur famille", martèle-t-il.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par la saucisse intello - 02/11/2013 - 16:12 - Signaler un abus Lui, dans son petit monde..................

    Et dans sa petite tête, il n'a pas l'air de savoir qu'il aura AUSSI droit à sa promenade en tracteur sur le périph !

  • Par 2bout - 02/11/2013 - 16:40 - Signaler un abus Que chacun compte ses troupes,

    et le bilan ce soir sera significatif. Quand je pense que gamin je défilais à Carhaix avec mes cousins et cousines pour me rendre au Pardon de la Saint Salomon, et qu'aujourd'hui d'autres nous invitent à défiler contre le Saint grand méchant Patron dont ils ont fait une icone. Mais de la à confondre grand patron et petits fermiers, soit le Messie a bu trop de rouge, soit les grands patrons manquent et un recyclage idéologique s'imposera. Parce que je suis certain, nous sommes tous cousins ou cousines de petits fermiers, de petits entrepreneurs, d'artisans ou de commerçants.

  • Par groumpf - 02/11/2013 - 16:58 - Signaler un abus Intéressant

    Mélenchon, un apparatchik socialiste nourri au grain de la République sur le dos de ceux même qu'il traite de nigauds. Sans les impôts payés par les mêmes nigauds, il serait à la rue. Il n'a vraiment aucune pudeur.

  • Par Glop Glop - 02/11/2013 - 17:06 - Signaler un abus Les nigauds...

    ... que sont les citoyens éveillés et réveillés français en ont soupé des marxistes et des syndicats. Les rouges ne tarderont plus à apprendre à raser les murs et à craindre de mettre un pied dehors.

  • Par 2bout - 02/11/2013 - 17:27 - Signaler un abus Breaking-news. Le cauchemar continu

    2 journalistes enlevés au Mali.

  • Par l'enclume - 02/11/2013 - 17:30 - Signaler un abus Tout se perd ma bonne dame !!!!

    2bout - 02/11/2013 - 16:40 "soit le Messie a bu trop de rouge" Crime de lèse majesté, non de non, le cidre de Bretagne, n'est-il pas meilleur que le gros qui tache ? Quant à la Merluche, il est en est resté à la lutte des classe. Quel est l'imbécile qui ne souhaiterait pas que les ouvriers soient mieux payés. Pas facile quant sur un smic net à 1.100 euros, il faut ajouter toutes les charges, voir tableau ci-joint : http://www.entreprises.cci-paris-idf.fr/web/reglementation/developpement-entreprise/droit-social/charges-sociales

  • Par Benvoyons - 02/11/2013 - 17:31 - Signaler un abus Il ferait mieux de se Carhaix dans le cul son petit livre rouge

    avec la bonne page pour le mariage pour tous. Le Venezuela n'a plus de PQ il avait emmener le dernier de son palace 5 étoiles Rouges à sa visite de Chavez. Où alors ils ont utilisé tous les rouleaux pour le linceul de Chavez. Merde je n'aurais pas du dire cela car le dernier principe d'économie Marxiste du nouveau Président est de dire Le fantôme de Chavez nous protège. Alors !

  • Par LeditGaga - 02/11/2013 - 17:44 - Signaler un abus Mélanchon parangon du néant !

    Ce gugusse représente le degré zéro de la politique. Chacune de ses interventions largement médiatisées par les journaleux aux ordres, l'aspire vers le néant qui est sa véritable place ! A noter que ce post a été refusé par le site d'infos d'Orange qui, comme on sait, représente un des organes de presse des socialos !

  • Par freddy - 02/11/2013 - 17:45 - Signaler un abus pauvre Mélenchon

    la haine à l'état brut comme sa connerie. Heureusement pour la France, il reste à 2%, ceci explique sûrement cela....

  • Par 2bout - 02/11/2013 - 17:45 - Signaler un abus L'enclume,

    Le cidre n'a pas la bonne couleur (évidemment) et pour les salariés soit disant sous-payés : http://lexpansion.lexpress.fr/economie/la-france-a-nouveau-epinglee-sur-la-fiscalite-des-entreprises_361424.html, mais quand on est fonctionnaire, on ne se demande pas comment ça rentre, on ne se préoccupe simplement de faire rentrer. Pour ce qui est du breaking-news, les interventions de notre gouvernement de retour d'Arlit et celle de Catherine Jacob dans "La vie est un long fleuve tranquille" (: "Nan, nan, je vous jure Madame") ont quelque chose en commun : la bêtise !

  • Par Equilibre - 02/11/2013 - 17:55 - Signaler un abus Ce meclanchon gerbe sur les français à longueur de

    discours. Sa fausse dialectique ni ne marche ni ne prend. Il oubliera que les groucho capitalistes qu'il abhorre sont en général élus par et financent tous les semi-rentiers qui votent pour lui, le seul peuple valable pour la gauche, divers, ponctionnaire, syndicalistes financés par le medef et bobo des villes.

  • Par A.G - 02/11/2013 - 18:09 - Signaler un abus Monsieur Mélanchon, Le bon "KAMARAT" baratineur ...

    À, Monsieur Mélanchon, si l'on parlait des plus de 100 millions d'assassinats politiques de vos amis communistes ... Des centaines de millions de citoyens des pays communistes eux, transformer en véritable esclave dans des camps de travail copier sur le modèle nazi et même, amélioré en sadisme, (réalité existante encore). Des ouvriers esclaves travaillant, encore en 1990, dans des usines dignes de germinal et payé moins de 50 € par mois … Du syndicalisme interdit, sauf celui du parti ... En 1993, j'ai vu ses usines, j'ai vu l'apathie des ouvriers y travaillant, eux, de véritables esclaves du parti unique et sans droit de grève... Leur devise vengeresse : Si tu ne voles pas ton entreprise, tu voles ta famille ... Tes paroles, sur le fond, elle ne représente que les grands problèmes de la gauche et en plus évidant de ta gauche, "Kamarat" baratineur ... Mentir et tricher pour avoir le pouvoir, et continuer malgré les catastrophes économiques et morales pour s'y maintenir.

  • Par l'enclume - 02/11/2013 - 18:22 - Signaler un abus Gaulliste de gauche

    2bout - 02/11/2013 - 17:45 Il ne s'agissait pas pour moi de sous payer les ouvriers, bien au contraire, toutefois, dans des professions sans forte valeur ajoutée, il est difficile de faire comprendre au client, que s'il acceptait des prix corrects, l'on pourrait mieux payer les salariés de l'agro alimentaire. Pour moi, il s'agirait de moduler les charges en fonction des emplois. Plutôt que des chômeurs, ce qui coûte très cher à la collectivité, des aides ciblées pour ces travailleurs, soi disant peu qualifiés, mais ô combien courageux. Mettre ces gens à la porte, c'est du gaspillage à grande échelle.

  • Par 2bout - 02/11/2013 - 18:40 - Signaler un abus L'enclume,

    Ne vous méprenez pas. Ma femme et moi avons une petite boite. Elle fait la compta jusqu'à la liasse fiscale sauf une chose : les feuilles de paye, tant tous ces prélèvements sont incompréhensibles.

  • Par charlesingalls64 - 02/11/2013 - 19:18 - Signaler un abus Avis de vent en Bretagne.....

    L’Éolienne stalinienne est de sortie. Ça brasse un max de mots et de concepts mais toujours 0 volts à la sortie..... L'école socialiste y'a que ça de vrai....

  • Par Atlante13 - 02/11/2013 - 19:27 - Signaler un abus C'st sûr

    que ce grand courageux de Melenchon n'a aucun souci de feuille de paye, puisqu'il se paye avec nos impôts, en évitant lui-même d'en trop payer. Il peut monter au créneau, étendard au vent et tenir ainsi compagnie à Ségolène. Maintenant il peut usai redistribuer cet argent à tous les français qui crèvent la faim et n'ont plus de boulot. Comment çà, faut pas rêver?...

  • Par Loupdessteppes - 02/11/2013 - 19:35 - Signaler un abus Quel sinistre crétin

    Il vient en plus faire des cours de morale écologiste alors qu'il soutient la répression chinoise au Tibet....

  • Par sam75 - 02/11/2013 - 20:02 - Signaler un abus De moins en moins nigauds

    Les vrais nigauds sont ceux qui ont vote pour Hollande et sa clique, et ceux qui ont vote pour Melanchon qui nous fait l'opposant de gauche mais qui a couru porter ses voix a Flamby. Ce sont eux les cocus de l'affaire, quand aux autres ils sont de moins en moins nigauds et je crois que ce n'est que le debut, un gros coup de balai s'impose.

  • Par lsga - 02/11/2013 - 20:48 - Signaler un abus Mélenchon est incapable de fédérer l'extrême gauche

    qui le fuit comme la peste...   enfin, discipline oblige, l'extrême gauche votera quand même pour le jacobin puis pour le bourgeois démocrate.

  • Par walküre - 02/11/2013 - 21:09 - Signaler un abus Pour une fois

    il n'a pas tord l'ex socialiste (?) pro-vert (?) communisto-chavezien (?). Le problème c'est qu'il a appelé à voter à gauche et qu'il doit se sentir responsable. Il ne suffit de mettre un bout de papier dans une urne pour se dédouaner et se voir autorisé à vouloir ensuite le contraire de ce qu'on a encouragé. Démissionnez en masse de partout, socialistes à la gomme qui critiquez votre créature élyséenne. Ne vous plaignez surtout pas.

  • Par lsga - 02/11/2013 - 21:18 - Signaler un abus @wakure : toi pas comprendre stratégie

    Mélenchon bosse pour le PS (à quel point en a-t-il conscience est une autre question...)   En divisant le mouvement de révolte, il prive mécaniquement le mouvement d'une bonne partie de ses éléments les plus révolutionnaires.   Conclusion : on aura bientôt des bananes et des propos homophobes dans les manifestations de Quimper. Le mouvement finira comme la manif pour tous : en flan renversé et écrasé.  

  • Par 2bout - 02/11/2013 - 21:25 - Signaler un abus @ Isga

    La CGT, révolutionnaire ?

  • Par lsga - 02/11/2013 - 21:33 - Signaler un abus @2bout : on voit que tu ne connais pas le monde de la lutte

    non, la CGT n'est certainement pas révolutionnaire.   Mais, ces gros syndicats ne sont pas ceux qui dominent le petit monde de l'insurrection. Même les plus grosses manifestations (ex: CPE ) sont lancées par de petits groupuscules d'extrême gauche qui passent leur temps à pétrir le terrain. Ils sont ceux qui donnent la direction politique des mouvements. Ce sont eux qui essayent en permanence de déclencher des grèves, des manifestations, des blocages, des opérations, etc.   Quand les temps s'y prêtent, leurs opérations sont couronnées de succès, et les gros syndicats type CGT prennent la relève pour en faire des mouvements massifs avec plusieurs millions de personnes.   Là, Mélenchon joue la stratégie inverse. Pour protéger le gouvernement socialiste, il prive le mouvement Breton de sa base révolutionnaire. On peut en déduire que le mouvement va désormais s'embourber.   La révolte a des règles. La droite les ignore, car pour elle le petit jeux de la contestation sociale est nouveau.

  • Par 2bout - 02/11/2013 - 21:44 - Signaler un abus @ Isga,

    Avais-je un doute à votre avis ? Les bourgeois de la lutte sociale. En d'autres, des révolutionnaires institutionnalisés.

  • Par 2bout - 02/11/2013 - 21:46 - Signaler un abus Pardon ...

    En d'autres termes ...

  • Par lsga - 02/11/2013 - 21:48 - Signaler un abus @2bout : toi parler français ?

     

  • Par LeditGaga - 02/11/2013 - 22:51 - Signaler un abus @isga

    Quand tu rencontres ton pote mélanchon, j'espère que tu n'oublies pas ton tube de vaseline ! Tu nous as assez bassiné jadis avec ton amour pour ce type et il est bon de la rappeler ici...

  • Par 2bout - 03/11/2013 - 00:23 - Signaler un abus Chatouilleux Isga,

    quand on vous parle des syndicats français financés par l'Etat ,dont le rôle qui consiste à canaliser les divers motifs de mécontentements de nos compatriotes et de gentiment les détourner uniquement en revendications marxistes, et de manière institutionnelle comme je viens de l'écrire ? Que demeure-t-il de cette idéologie aujourd'hui ? Faute de capitalistes en France, que combat le prolétariat et existe-t-il encore quand il veut en découdre avec des petits fermiers ?

  • Par Adi Perdu - 03/11/2013 - 00:53 - Signaler un abus Le mépris de Mélenchon

    Attention, les syndicats vont s'en mêler, ils vont casser les emplois qui n'étaient pas en danger avant leur intervention ! Eh les bretons, c'est pas fini de voter à gauche ??? Vous avez vu le résultat ? Mélenchon qui n'a jamais bossé, pourri de fric, gagné sur votre dos, qui a passé sa vie à mentir et qui maintenant vous pisse dessus... Virez tous ces imposteurs de gauche, bordel !

  • Par Adi Perdu - 03/11/2013 - 01:13 - Signaler un abus T'inquiète pas Mélenchon...

    Le jour de la révolution, on ne te coupera que la tête ;D Pour ce qui ne maîtrise pas ce grand guignol, le mot "nigauds" a été choisi à bon escient parce qu'il rime avec "saligauds" AVEC TOUT SON MEPRIS !

  • Par Adi Perdu - 03/11/2013 - 01:15 - Signaler un abus T'inquiète pas Mélenchon...

    Le jour de la révolution, on ne te coupera que la tête ;D Pour ceux qui ne maîtrisent pas entièrement le phrasé de ce grand guignol, le mot "nigauds" a été choisi à bon escient parce qu'il rime avec "saligauds" AVEC TOUT SON MEPRIS !

  • Par Liberdom - 03/11/2013 - 03:44 - Signaler un abus Metallo ou Intello ?

    Un intello trotskyste et internationaliste qui exhorte les paysans et les ouvriers lui qui n'a jamais eu entre ses mains manucurées d'autre outil qu'un stylo... Comme la plupart des politicards français il a vécu toute sa vie de l'argent public...

  • Par léonard simon - 03/11/2013 - 07:54 - Signaler un abus à Niktot

    Saligaud ! comme Mélenchon. Un coupeurs de tête, un révolutionnaire de mes deux, qui ne rêve que de tueries, de trancher des têtes, un pur produit infâme et infamant de ces grands assassins que furent des Robespierre, des Lénine, des Mao. Occire, tuer, éviscérer, leur crédo à cette lie de l'humanité que des Mélenchon, ou des Nik tôt vénèrent.

  • Par anticip - 03/11/2013 - 09:19 - Signaler un abus le grand aristocrate rouge

    insulte les esclaves de quimper , qui bossent dur pour lui assurer une confortable rente de fonctionnaire ,ce qui ne l'empêche pas d'etre haineux

  • Par laïcité - 03/11/2013 - 10:40 - Signaler un abus Mélenchon: un fou dangereux, point barre !

    c'est celui qui crie facilement "A bas la calotte...et qui dans la foulée crie "Ne touchez pas aux musulmans, ne stigmatisez pas l'islam qui est une religion très respectable etc "!...Tout est résumé dans les propos imbéciles de ce gugusse !

  • Par Gégé9c - 03/11/2013 - 10:52 - Signaler un abus Mes amis BRETONS ne votez

    Mes amis BRETONS ne votez plus a gauche,ils se foutent de vous en sachant qu'ils auront vos voix,ce ne sont que des voyous !

  • Par FATALITAS - 03/11/2013 - 11:12 - Signaler un abus Cette espèce de bête immonde

    Cette espèce de bête immonde de mélenchon qui vit au crochet du système, avec sa cgt et ses gréves multiples ils ont participé à la décadence de la France en nuisant gravement aux entreprises.

  • Par l'enclume - 03/11/2013 - 11:13 - Signaler un abus Oh que oui !!!!

    2bout - 02/11/2013 - 18:40 Je ne me méprends pas du tout, mon épouse et moi, avons eu le même parcours que le votre. C'était à la glorieuse époque de la mise en place des 35 heures; Nous avions alors 3 smic différents, selon l'ancienneté des salariés, quel foutoir. Cela nous coûtait une petite fortune, parce que c'était un cabinet juridiqua qui nous faisait les payes. Bon courage à vous deux, si vous êtes encore en activité.

  • Par mariejeanne419 - 03/11/2013 - 11:24 - Signaler un abus Mélenchon

    Pauvre mélenchon, il a un demi-siècle de retard ! et une petite cervelle.

  • Par fentreti - 03/11/2013 - 12:14 - Signaler un abus Mélanchon l'homme qui veut interdire le FN

    Ce gugus qui vit sur nos impôt depuis toujours , et tremble de devoir déclarer son patrimoine , quel fourbe .

  • Par jc22 - 03/11/2013 - 13:08 - Signaler un abus C'est qui

    Qui Melenchon un nostalgique ,ils représente qui . Il a peur pour son revenue et de sa fortune personnel La gauche caviar dans toutes sa spendeur

  • Par mx - 03/11/2013 - 15:49 - Signaler un abus @jc22

    juste : melanchon c'est qui ? et la vous avez tout dit

  • Par Hugues001001 - 03/11/2013 - 16:38 - Signaler un abus Vivement le retour de la droite au pouvoir

    Comme ça, le fisc pourra lui coller un contrôle fiscal...

  • Par Kulashaker - 03/11/2013 - 16:48 - Signaler un abus Débat éternel

    Entre la gauche qui veut plus de subventions et la droite qui veut réduire les charges sociales et impositions. Je penche sérieusement pour la deuxième option car l'Etat ne sait jamais bien proportionné les subventions étant soumis à des lobbies et, de plus, les subventions aggravent le déficit public étatique. Les Bretons aux bonnets rouges ont foncièrement raison : le problème n'est pas "plus de subventions" mais "moins - beaucoup moins - d'impôts".

  • Par Adi Perdu - 03/11/2013 - 16:55 - Signaler un abus @léonard simon

    Vous devriez me relire pour peu que vous sachiez lire... Vous n'avez RIEN compris ;D

  • Par FATALITAS - 03/11/2013 - 17:07 - Signaler un abus N'oubliez pas l'écotaxe mis

    N'oubliez pas l'écotaxe mis en place par la droite sous l'impulsion des écolos et appliqué par la gauche, une belle brochette de bras cassés.

  • Par smiti - 03/11/2013 - 17:21 - Signaler un abus Un C.. salaud qui traite les

    Un C.. salaud qui traite les autres de nigauds ..... un bon raccourci de notre société hyper médiatique.

  • Par yavekapa - 03/11/2013 - 17:21 - Signaler un abus Meluche, le Saint-Just du XXI ème siècle

    Heureusement qu'ils ont supprimés la peine de mort

  • Par PACHACHIAN - 03/11/2013 - 18:25 - Signaler un abus FAIRE DU BRUIT ET PROFITER DE LA SITUATION

    Avec ses 30000€ et tous les privilèges qui vont avec, il a beau jeu de critiquer ceux qui essaient de sauver leurs emplois payés au smic. Lui, la gu...e et rien d'autres (hormis sa place au gouvernement)

  • Par ANOUSHKA35 - 03/11/2013 - 20:01 - Signaler un abus MELENCHON ET LES BRETONS

    Mr Melenchon ne se tromperait-il pas de guerre. Si les bretons veulent manifeter, pourquoi iraient-ils à Carhaix. Serait-ce la ville de toutes les revendications. A-t-on besoin de syndicat pour exprimer son désaccord. Si l'on regarde bien, les syndicats pour Séphora sont passés outre la volonté des salariés. Maintenant les salariés réclament le droit au travail comme ils le souhaitent. Alors en fonction de cela il vaut mieux dans les réclamations oublier les syndicats, et Mr Mélenchon devrait peut-être prendre la température avant d'exprimer des états d'âmes qui ne collent plus avec la réalité du terrain. Qu'il commence par aller travailler au parlement européen et y proposer des ouvertures entendables et qui font avancer et l'europe et la France. Mais qu'il cesse de critiquer à tort et à travers.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€