Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 21 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Jean-Louis Borloo dévoile quelques pistes de son "plan banlieues"

L'ancien ministre de la Cohésion sociale, chargé par le Emmanuel Macron de la rédaction d'une mission sur la politique de la ville, a remis son rapport à Matignon ce jeudi 26 avril.

Enfin

Publié le
Jean-Louis Borloo dévoile quelques pistes de son "plan banlieues"

 Crédit JOEL SAGET / AFP

Ce jeudi 26 avril, en marge des États Généraux de la Politique de la Ville qui se tiennent dans le IXe arrondissement de Paris, l’ancien ministre de la Cohésion sociale, Jean-Louis Borloo a remis son "plan banlieues" à Matignon. Quelques minutes plus tard, le Premier ministre, Edouard Philippe, a assuré qu'un "plan de mobilisation" en faveur des quartiers prioritaires serait dévoilé en mai, se nourrissant des propositions de l'ancien maire de Valenciennes, chargé par le Président de la rédaction d'une mission sur la politique de la ville.

L'alternance, "la rénovation urbaine" et des "cités éducatives"

Le texte prévoit "un ensemble d'événements ou de programmes qui j'espère vont changer la donne", a déclaré de son côté l'ancien ministre de Nicolas Sarkozy. Si le rapport n'a pas encore été dévoilé, Jean-Louis Borloo a esquissé quelques pistes. "Il faut des programmes extrêmement clairs" avec dans les entreprises un "recrutement massif en alternance", a-t-il déclaré, en soulignant que "si on respecte la loi, c'est 250.000 apprentis de plus, 100.000 dans les quartiers par an, et ça change la donne". Il propose aussi de "relancer cette rénovation urbaine" qui avait "métamorphosé une partie des quartiers" mais "qui est à l'arrêt depuis quatre ans" afin de "changer (leur) visage".

Jean-Louis Borloo a aussi plaidé pour "un énorme travail sur l'école", voire "une cité éducative autour de l'école" et "des campus numériques dans les quartiers" qui "ont évidemment un avenir numérique majeur". "Un proverbe africain dit qu'il faut tout un village pour élever un enfant. Donc ça va être magnifique des cités éducatives avec énormément de moyens humains et d'accompagnement" dans "le sport, la culture...", a-t-il annoncé.

 

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par patafanari - 26/04/2018 - 12:36 - Signaler un abus "Changer le visage des quartiers"

    Des quartiers à mon image, avec le visage en peau de couille.

  • Par vangog - 26/04/2018 - 13:16 - Signaler un abus Plan banlieues, plan campagne, plan villes surbétonnées...

    par les lois ALLUR-Dufflot...il faudrait tout un tas de plans pour réparer les khommeries socialistes...pourquoi pas un plan-France?...le Front National s’en occupera de cette égalité-là!...

  • Par Djib - 26/04/2018 - 13:57 - Signaler un abus Au fou!

    Hallucinant! Il ose revenir faire les poches des Français après la foirade totale de son premier plan banlieues. Nous sommes les éternels coupables, les responsables inexcusables, sommés de consacrer toujours plus de "moyens" à une immigration incontestable sous peine d'être condamné pour incitation à la haine raciale, de peuples entiers qui nous haîssent et qui viennent prendre leur revanche, comme le déclarent d'ailleurs depuis des dizaines d'années leurs leaders, de Boumedienne à Erdogan.

  • Par ISABLEUE - 26/04/2018 - 14:08 - Signaler un abus stop cela suffit

    assez de dépenser de l'argent à perte. Il suffirait simplement que certains accompagnent leurs gosses à l'école à coups de pied aux fesses. de la maternelle à la terminale.

  • Par CasCochyme - 26/04/2018 - 15:40 - Signaler un abus tonneaux

    Comme c'est original ! En gros, au programme, ouverture d'un autre tonneau des Danaïdes, grâce à l'incomparable concours de la compassion des contribuables compatriotes encore résiduellement confiants mais déjà contrits. L'ouverture des tonneaux, Borloo, il connaît.

  • Par MIMINE 95 - 26/04/2018 - 16:20 - Signaler un abus ENCORE

    de "l'argent magique" . Combien de milliards englouties dans les plans banlieue et les "politiques de ...la ville" depuis 40 ans pour tenter d'y semer de la graine humaniste et ne récolter finalement, que des plants de barbarie ??

  • Par JG - 26/04/2018 - 16:23 - Signaler un abus Et encore un arrosage de fric

    Pour des banlieues sécessionnistes. Une seule solution : la remigration On en a assez de payer des impôts pour que des connards d'assistés nous traitent de "Sales blancs", "souschiens" et autre joyeusetés du racisme anti-blanc.

  • Par Beredan - 26/04/2018 - 19:33 - Signaler un abus Prêts pour l’arrosage.....

    Durant trois décennies , des dizaines de milliards déversés pratiquement sans contrôle ni justificatifs .... des associations et des animateurs dorés sur tranche ... pour quels résultats ? .... on va recommencer : pour se donner bonne conscience , on ne compte pas ...

  • Par assougoudrel - 26/04/2018 - 19:59 - Signaler un abus La dernière fois que j'ai vu

    quelque chose d'aussi froissée, c'était une de mes chemises qui était au fond sac marin. Pour le reste, tout est dit.

  • Par kelenborn - 26/04/2018 - 20:09 - Signaler un abus ouais

    Quand j'étais étudiant à Rennes, j'ai découvert une pratique des bretons qui s'appelait la "piste": partir en piste c'était aller se bourrer la gueule pendant 24 heures ou tout un WE ! Autant dire qu'avec Borloo , la piste c'est plutôt 7 jous sur 7! Il abhorre l'eau ! Sauf quand elle est de vie!

  • Par goulafre - 26/04/2018 - 20:11 - Signaler un abus stop aux dépenses

    l'armée pour remettre de l'ordre au lieu de gaspiller le pognon

  • Par Anouman - 26/04/2018 - 21:42 - Signaler un abus Borloo

    Je le croyais en retraite mais apparemment Macron l'a sorti de son sommeil pour trouver une justification à de nouvelles dépenses inutiles.

  • Par l'enclume - 27/04/2018 - 10:51 - Signaler un abus Comme on dit : C'est qui qui paye ???

    RIDICULE, la vrai détresse elle est dans la ruralité, que tous ces bobos, sortent un peu de Paris et qu'ils aillent visiter la France profonde.

  • Par Anguerrand - 28/04/2018 - 17:11 - Signaler un abus Encore 50 milliards pour les banlieues, et qu'elles amelioration

    Il y a déjà 14 plan banlieues pour quels résultats ? Ildetruisent tout et nous, nous payons le tout pour se faire agresser et rendre la rue demoins en moins sûre . Il y a des problèmes de chômages en banlieues ? Mais s'ils créaient leurs entreprises comme les francais ils pourraient d'embaucher, trop fatigant ?

  • Par vangog - 28/04/2018 - 23:31 - Signaler un abus Allocations, exonérations, subventions, zones franches...

    tout ça ne « marche » pas! Ils n’ont pas encore compris, ces fous?...si, si, ils ont compris, mais terra nova a expliqué à Macrouille que le prix à payer pour ensemencer ce terreau électoral, pour lui éviter une déroute en 2019, était de 48 milliards...le gourou a répondu « c’est pas grave, c’est l'état qui paie! »

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€