Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 22 Janvier 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Jean-Guy Talamoni : "La Corse n'est pas une circonscription électorale, mais bien une nation"

"Ce n’est pas un aboutissement mais un moment très important" a estimé lundi le président de l'Assemblée de Corse, à propos de la victoire de la coalition nationaliste.

C'est dit

Publié le
Jean-Guy Talamoni : "La Corse n'est pas une circonscription électorale, mais bien une nation"

Les Corses ont voté dimanche pour choisir les 63 élus de la nouvelle collectivité territoriale unique qui naîtra le 1er janvier de la fusion des trois instances départementales et régionale, Résultat : une très large victoire des nationalistes. Pour Jean-Guy Talamoni, président de l'Assemblée de Corse, ce succès prouve que l'île est une "nation".

"Cette victoire est un moment important dans l'histoire contemporaine de la Corse" a-t-il indiqué sur franceino. "Puisque les Corses ont décidé de nous faire confiance et de choisir une liste entièrement composée de nationaliste. Et si les mots ont un sens, cela veut dire que les Corses pensent que l'île n'est pas une circonscription administrative, et encore bien une circonscription électorale mais bien une nation. Ce n’est pas un aboutissement mais un moment très important" a renchéri Jean-Guy Talamoni.

Alors que le Premier ministre, Edouard Philippe a adressé dès dimanche à ce dernier des "félicitations républicaines" et s’est dit prêt à le recevoir à Paris rapidement, le leader corse a rétorqué. "Nous espérions que cette fois nous allons parler des questions sérieuses, déterminantes pour l’avenir de la Corse. Je pense à un nouveau statut avec le pouvoir législatif dans de larges domaines de compétences, en matière économique, culturelle et aménagement du territoire".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Deudeuche - 12/12/2017 - 09:56 - Signaler un abus Oui comme un état ou un land

    Enfin du vrai changement, loin de la fosse sceptique parisienne.

  • Par Atlante13 - 12/12/2017 - 10:18 - Signaler un abus Enfin les masques tombent,

    il aura suffit de 5 ans de Hollande suivi de Macron pour y arriver. Ils veulent et auront leur indépendance, qu'ils la prennent donc, mais sans mes impôts. J'espère pour eux, et je suis sûr d'ailleurs qu'ils ne se laisseront pas envahir comme le font les français. Bon vent et bon voyage, et pendant qu'ils y sont, qu'ils récupèrent tous leurs exilés économiques.

  • Par Pharamond - 12/12/2017 - 10:47 - Signaler un abus L'option

    La mondialisation a entraîné un sentiment de perte d'identité et une remontée du sens d'appartenance et ce, d'autant plus fortement quand on vit sur une île. L'indépendance est inévitable. Pour la métropole la question est: puisque l'indépendance est au bout du processus,pourquoi y consacrer encore des milliards? L'état de nos finances ne nous permet plus de caprices. L'indépendance devra être incluse dans les options des négociations qui s'annoncent.

  • Par Salgado - 12/12/2017 - 11:07 - Signaler un abus Futur paradi fiscal?

    Immobilier de luxe,banques, casinos,ports de plaisance pour yachs ,hotels 5 etoiles .Voilà la future Corse façon "brise de mer " .

  • Par Citoyen-libre - 12/12/2017 - 11:25 - Signaler un abus Le chantage et la violence

    Bien entendu qu'ils veulent une forme d'indépendance, mais avec les impôts des français. Ce chantage existe depuis des décennies. Ce sont des gens qui ont une mentalité très particulière. Dans le monde du travail, ils ne sont ni bons, ni volontaires, ni très constructifs, mais tout leur est dû. Lorsque les pieds-noirs sont arrivés d'Algérie, ils ont trouvé des terres en friches, complètement abandonnées. A force de travail, ils ont créé une véritable agriculture. Ces mêmes pieds-noirs ont été obligés de partir parce que menacés. E.Macron fera comme les autres, il se couchera parce que ces gens là, pratiquent la loi des paillotes, du fait accompli. Il y a quelques préfets qui en ont payé le prix.

  • Par J'accuse - 12/12/2017 - 12:13 - Signaler un abus Le vrai nom du nationalisme corse est le parasitisme

    La Corse vit maigrement de son agriculture et du tourisme, et grassement des subventions du continent. Plus d'autonomie, c'est plus de pouvoir et d'argent pour Talamoni et ses amis, rien de mieux pour les Corses. Les Corses n'ont aucune fierté: quand on veut être libre, on vit de son travail, pas de celui des autres.

  • Par clclo - 12/12/2017 - 12:46 - Signaler un abus Deudeuche c'est moi qui suis

    Deudeuche c'est moi qui suis sceptique la fosse elle est septique

  • Par Anguerrand - 12/12/2017 - 17:41 - Signaler un abus Le beurre et l'argent du beurre en Corse

    Bien sûr que les Corses voteront ( comme les calédoniens) pour l'autonomie et non l'indépendance. L'indépendance signifie l'autonomie financière du nouveau pays et la sortie de l'UE. L'autonomie permet d'obteni une partie des milliards que nous coûtent les DOM- TOM chaque année et en plus de pouvoir critiquer la France. En Guadeloupe c'est " blancs dehors " mais veulent garder l'attache avec la France. Ce n'est pas étonnant quand on voit le niveau de vie des îles indépendante comme Haïti par exemple !

  • Par Deudeuche - 12/12/2017 - 18:28 - Signaler un abus @ciclo

    Ah le jeu de mot vous a échappé, sur le scepticisme national jacobin dont la bonne odeur est septique!

  • Par Anouman - 12/12/2017 - 21:25 - Signaler un abus Autonomie

    Demander l'indépendance pourquoi pas. L'autonomie c'est parfaitement idiot sauf à faire la même chose partout en France et même dans ce cas c'est idiot, plus on décentralise et plus ça coûte cher. Mais avec un con comme Macron Talamoni peut tenter sa chance, on ne sait jamais.

  • Par Deudeuche - 12/12/2017 - 22:22 - Signaler un abus @anouman

    Décentraliser ce n’est pas cher quand on pétarde l’administration nationale aussi coûteuse qu’inefficace (EN, PN, travail, sports etc). A part La Défense, les AE et la justice, le reste peut être mieux gérer par des régions autonomes, comme depuis 240 ans aux USA, 450 ans en Suisse où 68 ans en Allemagne. Nul est à l’abrI de l’intelligence, même pas la France.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€