Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 22 Octobre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Japon : les anti-nucléaires forment une chaîne humaine devant le Parlement

Le mouvement anti-nucléaire s'est renforcé depuis la décision en juin dernier du premier ministre Yoshihiko Noda de redémarrer deux réacteurs.

Barrage

Publié le

Une chaîne humaine est organisée ce dimanche en plein Tokyo pour protester ocntre le nucléaire. Depuis quelques mois, des manifestations rassemblent chaque semaine des dizaines de milliers de personnes sous les fenêtres du Premier ministre.

Le traumatisme de Fukushima a durablement traumatisé la population japonaise. Déjà réticente au nucléaire militaire depuis les désastres d'Hiroshima et Nagasaki, elle est devenue hostile au nucléaire civile.

Le mouvement anti-nucléaire s'est nettement renforcé depuis la décision en juin dernier du premier ministre Yoshihiko Noda de redémarrer deux réacteurs nucléaires sur un parc total de 50 machines.

Une décision justifiée par le risque de coupures de courant dans le pays, alors qu'un tiers de l'électricité consommée provenait jusque-là du nucléaire.

Mais depuis quelques mois, les manifestations rassemblent chaque semaine des dizaines de milliers de personnes sous les fenêtres du Premier ministre. Il y a dix jours, de 75 000 à 170 000 anti-nucléaires s'étaient donnés rendez-vous dans un grand parc de la capitale pour la plus grande manifestation jamais organisée depuis la catastrophe.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€