Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 21 Mai 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Italie : le M5S et la Lega évoquent une potentielle annulation de dette (de 250 milliards !)

Les négociations de contrat de gouvernement entre la Ligue et le Mouvement 5 étoiles. Des versions de ce contrat, étudiées par les partis italiens, font déjà trembler Bruxelles.

Mamma mia !

Publié le
Italie : le M5S et la Lega évoquent une potentielle annulation de dette (de 250 milliards !)

L'alliance qui se profile entre le parti de droite la Lega et le parti populiste M5S est l'épouvantail de cette fin de semaine. En cause : la fuite de projets d'accords qui évoquaient une annulation partielle de la dette italienne (à hauteur de 250 milliards d'euros) et une sortie possible de l'Union. européenne. Rien d'extraordinaire au fond, les deux partis ayant chacun déjà évoqué ces possibilités. Les partis de Luigi di Maio (M5S) et de Matteo Salvini (La Lega) ont cependant signifié qu'il s'agissait d'une version ancienne de leur contrat. 

L'effet d'une telle annonce a évidemment été très important, notamment sur les obligations italiennes et allemandes.

Autre mesure qui n'a pas plus du côté de la Commission européenne, celle d'une demande de renégociation de la contribution de l'Italie au budget européen. 

Autres mesures évoquées, celle d'un "revenu citoyen" pour les plus pauvres, le retrait des sanctions contre la Russie, la diminution massive de l'immigration. Les deux leaders ont d'ailleurs souhaité que les mesures proposées soient ratifiées par les Italiens, une fois dévoilées. 

 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 17/05/2018 - 13:18 - Signaler un abus Excellentes propositions de MI5-Lega!

    L’arrêt de l’immigration sauvage déclenchée par les mafias caritativo-gauchistes et les technocrates bruxellois est la première urgence. Une grande partie du budget europeiste étant consacrée à l’accueil de clandestins, ce budget doit mathématiquement baisser, lorsque les Italiens seront redevus maîtres de leurs frontières. quand à l’effacement de 250 milliards de dette, elle est logique si on sait que l’UE a fait subir à l’Italie l’absobtion de milliers de clandestins africains, avec une forte recrudescence de la délinquance et des méthodes mafieuses de la gauche. C’est le minimum à payer pour compenser cette submersion migratoire organisée par les partis archaïques (PC, PS, Radicaux, centristes...), totalement hors-jeu électoral en Italie...ouf!

  • Par adroitetoutemaintenant - 17/05/2018 - 14:40 - Signaler un abus La grosse Merguez et ses boches vont payer

    Ils pourront déjà couper le pinard a Juncker, l'ivrogne de Bruxelles!

  • Par ajm - 17/05/2018 - 16:48 - Signaler un abus Rumeur fantaisiste.

    Les 250 milliards dont il est question sont de la dette Italienne achetée par la BCE dans le cadre de la politique d'achat d'actifs destinée à booster la croissance de la zone euro en reduisant les taux, en particulier en Europe du Sud. L'annulation de cette dette par l'Italie unilatéralement évidemment provoquerait un seisme du la dette du pays qui ne pourrait plus se refinancer sans payer des taux énormes, la BCE n'intervenant plus . Il entraînerait de facto une sortie brutale et immédiate de l'euro par l'Italie. C'est pourquoi cette rumeur est fantaisiste et ne sera jamais mise en œuvre par ce gouvernement qui d'ailleurs n'est toujours pas constitué.

  • Par Ajar - 17/05/2018 - 18:02 - Signaler un abus Bravo il faut aller au bout

    Et faire sauter cette machine européenne qui ne fonctionne pas .

  • Par vangog - 17/05/2018 - 21:37 - Signaler un abus @ajm qui aurait le plus intérêt?...

    de l’UE et de l’Italie, qui aurait le plus intérêt à ne pas aller au bout d’un bras de fer, sortie de l’UE contre annulation de 250 milliards de dette?...je suis persuadé que l’UE aura tellement peur de son implosion qu’elle acceptera une négociation sur la dette italienne, due aux gouvernements gauchistes précédents...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€