Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 21 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Italie : au moins 22 morts dans une collision entre deux trains

"Nous ne nous arrêterons pas tant que toute la lumière ne sera pas faite. Maintenant c'est le moment des larmes et il faut en premier lieu récupérer les victimes et les blessés", a déclaré le Premier ministre italien Matteo Renzi.

Drame

Publié le
Italie : au moins 22 morts dans une collision entre deux trains

Deux trains de voyageurs se sont percutés frontalement ce mardi en fin de matinée, près de Bari, dans le sud de l’Italie. Selon les dernières informations communiquées par les pompiers italiens, l'accident aurait fait au moins 22 morts et des dizaines de blessés.

Les deux convois, chacun composés de quatre voitures, circulaient sur la même ligne ferroviaire locale, à voie unique. A l'heure actuelle, aucune explication sur les causes de l'accident n'a encore été fournie.

D'après les médias italiens, les secours et la protection civile essayent toujours extraire d’éventuelles victimes des débris, et de nombreuses personnes se trouveraient encore prisonnières de la carcasse. 

"Nous ne nous arrêterons pas tant que toute la lumière ne sera pas faite.

Maintenant c'est le moment des larmes et il faut en premier lieu récupérer les victimes et les blessés", a déclaré le Premier ministre italien Matteo Renzi à des journalistes depuis Milan.

 

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Ganesha - 13/07/2016 - 08:01 - Signaler un abus Ligne droite

    Il y a eu récemment un accident semblable en Belgique. Il semble que, même sur une ligne droite, les conducteurs ne disposent pas de suffisamment de temps pour réagir.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€