Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 18 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Israël : l'ambassade américaine va déménager dès le mois de mai

La date choisie correspond au 70e anniversaire de la proclamation de l’Etat hébreu. Les Palestiniens dénoncent une provocation.

Changement

Publié le
Israël : l'ambassade américaine va déménager dès le mois de mai

 Crédit Reuters

L'ambassade des Etats-Unis en Israël sera transférée de Tel Aviv à Jérusalem plus tôt que prévu. Alors que les observateurs s'attendaient à ce que ce déménégement annoncé en décembre 2017 prenne plusieurs années, la Maison blanche a annoncé vendredi une accélération du calendrier : le transfert débutera en mai, plus précisément le 14, date du 70e anniversaire de la proclamation de l’Etat d’Israël. 

"Nous sommes très heureux de faire cette avancée historique et nous attendons avec impatience l’ouverture en mai", a annoncé vendredi la porte-parole de la diplomatie américaine, Heather Nauert. Pour des raisons logistiques et de sécurité, ce transfert sera pour l'instant symbolique : il s’agira d’abord d’installer un bureau pour l’ambassadeur, David Friedman, dans des locaux déjà utilisés par le consulat américain à Arnona. Un bâtiment annexe sera construit d'ici fin 2019 et l'ambassade permanente sera installée "à long terme".

Du côté israélien, cette annonce a été largement saluée : "Cette décision va faire du 70e anniversaire de l’indépendance une célébration encore plus grande", s’est félicitée dans un communiqué l’ambassade israélienne à Washington. Le premier ministre, Benyamin Nétanyahou a salué "un grand jour pour l’Etat d’Israël".

Le ton est bien sûr différent côté palestinien. C'est "une provocation pour les Arabes, musulmans et chrétiens. Par une telle décision, l'administration Trump finit de s'isoler complètement et devient une partie du problème et non plus de la solution", a dit à l'AFP le numéro deux de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), Saëb Erakat.  Il affirme que la présence de l’ambassade américaine à Jérusalem "contrevenait au droit internationa".

Saeb Erekat, le négociateur vétéran de l’Autorité palestinienne, a de son côté publié un communiqué où il souligne que ce déménagement montre "la détermination de l’administration américaine à violer le droit international, à détruire la solution à deux Etats, à provoquer les sentiments du peuple palestinien, ainsi que ceux des Arabes, des musulmans et des chrétiens dans le monde".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Marie-E - 25/02/2018 - 12:08 - Signaler un abus de toute façon

    c'est depuis 1949 qu'Israël s'est choisi sa capitale à Jérusalem : la preuve : tous les ministères, le gouvernement, le Président, la Cour Suprême, tout le monde est à Jérusalem. Le seul problème, c'est que Jérusalem Est a été attaqué par les Jordaniens, a vu sa population juive expulsée en 1948, les lieux de culte juifs dynamités et les Lieux Saints interdits jusqu'à la libération de la ville en 1967 suite à l'attaque par la Jordanie alliée de la Syrie et de l'Egypte. La Jordanie en 1994 a renoncé à réclamer le territoire occupé auparavant pendant 19 ans. Israël a déclaré Jérusalem sa capitale pleine et entière et Trump n'a fait qu'entériner une décision prise en 1995 par le Congrès américain. C'est super que soit retenue la date du 14 mai pour les 70 ans de la renaissance d'Israël (bien que dans le calendrier hébraïque ce soit le 5 Iyar 5778 c'est à dire le 19 avril 2018).

  • Par ISABLEUE - 26/02/2018 - 16:23 - Signaler un abus Jérusalem était, est et sera toujours la capitale

    d'Israël. C'est comme cela et point final. on ne demande à aucun pays de changer leur capitale..... que les voisins se mèlent plutôt de moderniser leurs pays, construire ou reconstruire des écoles.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€