Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 21 Janvier 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Intolérance, racisme et antisémitisme : une baisse enregistrée en 2016

Selon l’indice annuel de la Commission nationale consultative des droits de l’homme, les Français seraient plus tolérants. Toutefois, les préjugés n’ont pas disparu…

Société

Publié le
Intolérance, racisme et antisémitisme : une baisse enregistrée en 2016

Selon le rapport annuel de la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH), publié ce jeudi 30 mars,  pour la troisième année consécutive, l’indice de tolérance à l’altérité est en hausse dans la société française. "Les attaques terroristes ne produisent pas automatiquement une aggravation du rejet de l’autre", précise l’institution présidée par Christine Lazergers. En effet, la CNCDH a réalisé deux sondages, un en janvier, l’autre en octobre, soit après les attentats terroristes de juillet à Nice et contre le père Jacques Hamel à Saint-Etienne-du-Rouvray.

Les musulmans et les immigrés toujours moins acceptés

Même si le rapport indique que l’intolérance, le racisme et l’antisémitisme sont en baisse, il ne faut pas croire que tous les préjugés ont disparu. Les plus nombreux concernent les Roms et les "gens du voyage". Ils sont confrontés "au plus grand rejet de la part du reste de la population". Les "vieux préjugés antisémites liant les juifs au pouvoir et à l’argent" persistent encore et s’accompagnent d’une "nouvelle judéophobie" structurée par "une image critique d’Israël". Même si le chiffre de leur rejet est en baisse. Les musulmans restent les moins acceptés, même si la part du rejet a reculé.

>>> À lire aussi : Mini-révolution : l’Insee recueille bien des données de type ethnique, et voici ce qu’elles révèlent de l’immigration en France

En ce qui concerne l’immigration, si 53% pensent qu’il "y a trop d’immigrés en France" (-5 points comparé à 2015), une majorité des Français (57 %) continue de penser que "de nombreux immigrés viennent en France uniquement pour profiter de la protection sociale".

L’islam et les musulmans perçus différemment  

La laïcité, bien perçue par 74% des sondés, fait aussi l’objet d’un débat. A gauche, elle correspond d’abord "à la possibilité pour des gens de convictions différentes de vivre ensemble". Pour les sympathisants du Front national, elle est liée à "l’interdiction des signes et des manifestations religieuses dans l’espace public" et à la préservation "de l’identité française".

En ce qui concerne les signes religieux, le rejet du voile porté par certaines musulmanes recule. En effet, la part des sondés considérant qu’il "peut poser un problème pour vivre en société" s’est réduite de 22 points en trois ans, à 58 %. Pour le port du burkini, elle est de 59 %. La perception des musulmans comme un groupe "à part" dans la société recule elle aussi fortement (38 %). L’islam comme religion et les musulmans sont perçus différemment par les Français. Selon le rapport de la CNCDH, les derniers bénéficient d’une "perception nettement plus positive". 80 % des interrogés les considèrent comme "des Français comme les autres".

 

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Anguerrand - 30/03/2017 - 15:08 - Signaler un abus Ben voyons ...

    Compte t on le racisme anti blanc ou français. C'est une blague cette " baisse" ou alors nous ne comptons pour du beurre ! Avec 13,5 millions de musulmans en France, et ceux qui arrivent tous les jours, comment leur racisme n'augmenterait pas contre nous, en leur donnant satisfaction bien sur et en reculant tous les jours un peu, la dernière, suppression des petits cochons de manèges qui gênent certains.

  • Par clint - 30/03/2017 - 15:18 - Signaler un abus Mais il y a une intolérance de la droite catho qui augmente !

    Certainement avec la montée de l'opus dei, de sens commun, et autres radicalisations ! Le reportage hier sur FR2 concernant les stages organisés par des catholiques pour "re-masculiniser" les hommes, et avant tout les pères (c'est le papa qui doit apprendre au garçon à faire du vélo - les filles d'ailleurs en ont elles le droit !! - et c'est la mère qui cajole, etc ), en est un des moyens pour réussir cette radicalisation. Je dis "catho" parce que la France conservatrice est surtout catho, mais aux US ce sont les mouvements chrétiens extrémistes qui sont à l'oeuvre !

  • Par benithop - 30/03/2017 - 16:06 - Signaler un abus et pourtant

    et pourtant, il semblerait qu'il y ai eu plus d'acte de vandalisme envers les catholiques que pour les autres religions notamment des cimetières mais comme les catholiques sont des intolérants qui s'ignorent, on va quand même pas s'offusquer pour si peu .... Les tolérants choisissent leurs causes.

  • Par assougoudrel - 30/03/2017 - 16:16 - Signaler un abus Foutaise!

    Re-foutaise. Le "doigt de l'homme" (levé) n'est et ne sera jamais crédible. C'est de la mauvaise foi, un énorme mensonge.

  • Par J'accuse - 30/03/2017 - 16:20 - Signaler un abus Le racisme est conjoncturel, pas structurel

    Le rejet d'une population par une autre est directement et uniquement fonction des difficultés rencontrées par cette dernière. Il y a actuellement moins de racisme parce que le sentiment d'insécurité s'est affaibli: un autre attentat majeur et vous verrez les chiffres exploser du jour au lendemain, avant de régresser à nouveau. Il est totalement inutile de faire des sondages là-dessus, qui ne reflètent que ce qu'on sait.

  • Par ikaris - 30/03/2017 - 17:29 - Signaler un abus Le Komintern du multiculturalisme s'exprime dans sa Pravda

    Et au fait on en est où de la prise en compte du racisme anti-autochtone ? On parle de sentiment d'insécurité alors que l'insécurité est bien réelle alors qu'on parle de racisme pour décrire une réalité qui est assez discutable. De toute façon ces comités devant justifier leur propre existence pour des raisons sonnantes et trébuchantes ils trouveront toujours du racisme ... et alimenteront toujours la paranoïa et le sentiment victimaire de différentes ethnies plus ou moins fraichement installées sur notre territoire.

  • Par 2bout - 30/03/2017 - 18:39 - Signaler un abus Mieux que la commission consultative des droits de l'homme …,

    le Décodex du Monde, érigé en référence par les journalistes qui ont conçu cet outil, et qui sert à évaluer la fiabilité de l'information. Question : comment les journalistes du Monde jugent-ils l'information qu'ils font eux-mêmes circuler sur le web ? Fiable ? Parmi les 15 intox qui ont pollué la campagne présidentielle, de combien aviez-vous entendu parler avant que les journalistes du Monde ne les déclinent hier dans leur Décodex ? Personnellement : pas plus de 3 sur 15 ! Heureusement que le professionnalisme de certains journalistes permet d'offrir, aux lecteurs égarés dont je fais partie, les points de repère nécessaires à la compréhension de notre environnement médiatique.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€