Dimanche 20 avril 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Un inédit de Hitchcock
trouvé en Nouvelle-Zélande

La première moitié d'un mélodrame muet, The White Shadow, sur lequel Hitchcock a travaillé en 1923, est enfin visible.

La cachette était presque parfaite

Publié le 4 août 2011
 

Les trois premières des six bobines de The White Shadow, que l'on croyait définitivement perdues, ont été retrouvées mercredi en Nouvelle-Zélande. Ce mélodrame muet tourné en 1923 par Graham Cutts avait pour scénariste, assistant-réalisateur, monteur et directeur artistique un certain Alfred Hitchcock, alors âgé d'à peine 24 ans. Ce n'est que deux ans plus tard qu'il eut l'occasion de devenir réalisateur à part entière en réalisant The Pleasure Garden

Cette découverte met en joie les spécialistes d'Hitchcock, qui n'espéraient plus voir ces oeuvres de jeunesse. Comme l'explique David Sterritt, auteur de Les films d'Alfred Hitchcock :

"The White Shadow est le chaînon manquant, l'une de ces quelques productions qui nous permettent de faire le lien entre Hitchcock, le jeune homme qui fourmille d'idées, et Hitchcock le réalisateur."

The White Shadow est l'histoire, réputée tirée par les cheveux, de deux soeurs jumelles jouées par Betty Compson. L'une est aussi diabolique que l'autre est angélique. Une version restaurée du film sera présentée le 22 septembre prochain au Samuel Goldwyn Theater de Beverly Hills, à Los Angeles. 

Lu sur le Huffington Post

 


Fermer