Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 26 Septembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Economie : encore un indice à la baisse

L’Indice Flash de la Production Manufacturière en France se replie à 49,6. Un plus bas de 6 mois.

Flash PMI

Publié le
Economie : encore un indice à la baisse

L'indice Flash PMI de ce mois-ci ne donne pas de bonnes nouvelles... L’Indice Flash Composite de l’activité globale en France se replie à 49,8 - un plus bas de 13 mois ; l’indice de l’activité de services est à 49,8 - un plus bas de 2 mois ; et l'indice de production manufacturière baisse à 49,6 - un plus bas de 6 mois. 

L'indice est mensuel, et 50 signifie aucun changement depuis le mois précédent ; un chiffre inférieur à 50 une baisse, un chiffre supérieur une hausse.

L'indice Flash PMI est un indice de la production économique qui est très suivi par les observateurs économiques et financiers. Il est basé sur un sondage des acheteurs dans les entreprises, afin de jauger l'activité économique dans l'industrie et les services. 

Avec la légère reprise en Europe, provoquée par l'apaisement de la crise de l'euro et la baisse du prix du pétrole, l'indice PMI avait globalement montré des signes de force, mais ce mois-ci inverse la tendance. "L’économie demeure [...] proche de la stagnation, les dernières données PMI suggérant en effet le maintien d’une croissance poussive du PIB au premier trimestre 2016 après la hausse de 0,2 % observée au dernier trimestre 2015. La faiblesse de la demande, conjuguée à de fortes pressions concurrentielles, incite les entreprises à mettre en œuvre la plus forte réduction de leurs tarifs depuis plus d’un an, tendance illustrant le maintien de pressions déflationnistes au cours du mois," a commenté Jack Kennedy, Senior Economist chez Markit, responsable de l'étude. 

A LIRE AUSSI : -25% pour le CAC 40 en 12 mois : combien de temps avant que l’économie réelle en subisse les conséquences ?

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€