Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 17 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Inde : François Hollande et Julie Gayet au coeur d'une polémique sur l'achat de Rafale

Le partenaire indien du constructeur Dassault, Reliance, a été le mécène d'un film de Julie Gayet.

Pas clair

Publié le
Inde : François Hollande et Julie Gayet au coeur d'une polémique sur l'achat de Rafale

 Crédit LOIC VENANCE / AFP

Le monde politique indien est secoué par une controverse liée à l'achat par l'Inde, en 2016, de 36 avions Rafale pour un montant de 8 milliards d'euros. Cette polémique a été déclenchée par le parti du Congrès, la principale formation d'opposition en Inde, qui accuse le gouvernement de Narendra Modi d'avoir favorisé le conglomérat privé d'un industriel n'ayant aucune expérience aéronautique présumé proche du Premier ministre, au au détriment de l'entreprise publique Hindustan Aeronautics Limited (HAL).

Le but aurait été de bénéficier d'une partie des "compensations" (ou "offsets") contractuelles de Dassault.

Des responsables indiens et français assurent que l'avionneur français a librement choisi de s'associer à Reliance Group. Or,  ce vendredi, dans un entretien à Mediapart, François Hollande a déclaré : "Nous n'avons pas eu le choix, nous avons pris l'interlocuteur qui nous a été donné. (...) C'est le gouvernement indien qui a proposé ce groupe de services et Dassault qui a négocié avec Ambani." Or, ce n'est pas la version officielle : le porte-parole du ministère de la Défense indien, sur Twitter, a écrit que "ni le gouvernement indien ni le gouvernement français n'ont eu leur mot à dire dans cette décision commerciale".

Le président du Congrès, Rahul Gandhi, membre de l'opposition, estime de son côté que "grâce à François Hollande, nous savons désormais que Narendra Modi a personnellement accordé un marché au potentiel de milliards de dollars à un Anil Ambani en faillite".

Mais que vient faire Julie Gayet dans cette galère, vous demandez-vous ? Eh bien, à l'époque de la signature du contrat, le groupe Reliance a décidé de participer au financement du film Tout là-haut, coproduit par la compagne du président. Selon Mediapart, leur financement a été de 1,6 million d'euros sur un budget total de 10 millions, et c'est grâce à eux que le film a pu se faire. Ce financement était-il une contrepartie négociée par François Hollande ? Le président dément, puisque selon lui, il s'est vu imposer le nom de Reliance par les Indiens. "Je ne pouvais même pas imaginer qu'il y avait un quelconque lien avec un film de Julie Gayet", assure-t-il.

 

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Beredan - 22/09/2018 - 18:47 - Signaler un abus Rafale sur un navet ?

    Il semblerait qu’opportunément un financement indien opaque soit venu financer un navet plombé par une gourde qui joue comme une savate ... qu’en pense le Verrat ?

  • Par vangog - 22/09/2018 - 22:07 - Signaler un abus La grande famille des menteurs et des tricheurs!...

    Plus que Sarko-le-tricheur, et même plus que Macron-Rothschild, Flamby incarnait cette grande famille consanguine, ou tout s’achète, tout s'échange, entre copains-coquins, pourvu qu’il s’agisse de gagner du pouvoir et de l’argent...on comprend que les deux anciens Présidents veuillent revenir à n’importe quel prix...ils se rembourseront après...

  • Par Benvoyons - 22/09/2018 - 22:54 - Signaler un abus Encore une histoire de Dinde !! Allez en scooter au Plumard

    n'a pas suffit, il fallait qu'elle tourne un film après les Rafales au lit de son Président. My Godmichet !!

  • Par assougoudrel - 23/09/2018 - 09:42 - Signaler un abus Avec ce couple

    imbécile à bouffer de la merde, même absent, les conneries nous reviennent par rafales. Deux couples de ce genre depuis 2012, nous sommes servis, nous les contribuables.

  • Par Atlante13 - 23/09/2018 - 09:51 - Signaler un abus Le Menteur fidèle à lui-même,

    car, même s'il dit vrai quand il affirme n'être pour rien dans le choix de la société indienne Reliante, il ne va tout de même pas nous prendre pour des c*ns en disant n'être pour rien dans le financement du navet Gayet? Comme d'habitude, il tente de se dédouaner en répondant à côté de la question; cet idiot voudrait nous faire croire que sa Julie a trouvé 1.600.000 € devant sa porte un matin de Noël... aucun lien, ose-t-il dire... Julie a croisé un jour un indien dans la rue qui lui a donné 1,6 M€, comme ça...

  • Par l'enclume - 23/09/2018 - 10:37 - Signaler un abus Plennel racle les fonds des tinettes.

    Veuillez s'il vous plaît arrêter vos élucubrations. Le plus important est que l'Inde ait acheté des rafales, le reste n'est que balivernes, d'ailleurs, je ne serai pas étonné d'apprendre un jour que les américains soient derrière cette mini tempête. Ils n'ont pas encore digéré de s'être fait souffler le marché.

  • Par Loupdessteppes - 23/09/2018 - 10:44 - Signaler un abus Une rafale intermitente

    La réponse de Hollande est édifiante : "C'est pourquoi, par ailleurs, ce groupe n'avait pas à me faire quelque grâce quoi que ce soit. Je ne pouvais même pas imaginer qu'il y avait un quelconque lien avec un film de Julie Gayet". Le manque d'imagination ! C'est bien le coeur du problème avec ces politicards médiocres et les cabotins quelconques.

  • Par Atlante13 - 23/09/2018 - 10:49 - Signaler un abus "Le plus important est que l'Inde ait acheté des rafales"

    J'ose croire que c'est du deuxième degré, sinon, sur le plan éthique dont vous vous fichez éperdument semble-t-il, c'est plutôt affligeant.

  • Par tananarive - 23/09/2018 - 11:00 - Signaler un abus Les yeux dans les yeux.

    Hollande nous dit la vérité. Air bien connu.

  • Par J'accuse - 23/09/2018 - 11:21 - Signaler un abus Elle aussi

    La starlette Gayet a couché avec Hollande-Weinstein pour soutenir sa carrière: quoi de plus normal ? Mais Hollande devrait se méfier: s'il ne peut plus lui trouver des millions pour d'autres films, elle pourrait l'accuser de viol.

  • Par pitron67 - 23/09/2018 - 11:35 - Signaler un abus mediocre

    quand 2 médiocres s'associent ils multiplient les conneries par deux ,en voila un parfait exemple

  • Par zelectron - 23/09/2018 - 13:06 - Signaler un abus Hollande n'est même pas une p..... respectable

    Quant à Gayet . . .

  • Par Vincennes - 24/09/2018 - 00:26 - Signaler un abus @Atlante...en effet, car une bonne réduction sur les rafales

    et, par un "tour de passe passe", la "fiancée" a obtenu une "grosse remise" pour son projet qui était bloqué et avait du mal à repartir !!!

  • Par essentimo - 24/09/2018 - 05:39 - Signaler un abus Quel

    heureux hasard ! Comme Benalla (et Macron) il nous prend pour des pommes !

  • Par l'enclume - 24/09/2018 - 09:44 - Signaler un abus Pour information

    ""Le plus important est que l'Inde ait acheté des rafales" Non ce n'est pas du deuxième degré, rappelez vous la phrase de De Gaulle "Il n’y a pas d’amis, il n’y a que des intérêts"

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€