Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 22 Janvier 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Immigration : après l’attaque à New York, Trump pointe du doigt le visa de regroupement familial

Un homme originaire du Bangladesh a déclenché une bombe artisanale dans un tunnel du métro de Times Square lundi 11 décembre. Le président américain a réclamé de nouvelles restrictions migratoires.

Réaction

Publié le
Immigration : après l’attaque à New York, Trump pointe du doigt le visa de regroupement familial

Après l'attaque au camion-bélier commise par un Ouzbek, qui a fait 8 morts et 12 blessés à Manhattan le 31 octobre, un homme originaire du Bangladesh a déclenché une bombe artisanale dans un tunnel du métro de Times Square, à New York, lundi 11 décembre. Ce n’est donc pas la première fois qu’un immigré commet une attaque aux Etats-Unis. Et Donald Trump est bien décidé d’agir. Cette nouvelle attaque "illustre une nouvelle fois l'urgente nécessité pour le Congrès de voter des réformes législatives pour protéger les Américains", a-t-il déclaré.

Le regroupement familial dans le viseur de Trump

S’il a déjà interdit l'entrée aux États-Unis aux ressortissants de sept pays, essentiellement des pays musulmans, désormais, le président américain compte s’en prendre au regroupement familial, qui aurait permis au suspect de ce lundi de venir aux États-Unis.

L'homme était "influencé" par les groupes jihadistes et avait cherché sur internet comment fabriquer la bombe, a déclaré le gouverneur de New York. En essayant de perpétrer un attentat, il voulait se venger des frappes américaines contre Daech en Syrie et ailleurs. Il aurait ciblé le passage souterrain très fréquenté pour ses affiches liées à Noël. "Le Congrès doit mettre fin aux migrations en chaîne", a annoncé Donald Trump.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par lasenorita - 12/12/2017 - 13:25 - Signaler un abus ''regroupement familial'' et immigration..

    Au temps des ''30 Glorieuses'', chez nous, notre président français de l'époque, monsieur Giscard d'Estaing, a, lui aussi, institué le '''regroupement familial'':... depuis les musulmanes ont fait, en France, des ribambelles de gosses...qui sont ''nés en France'', qui ont la ''double nationalité'', qui détestent notre pays, qui encombrent nos prisons et que nos politicards se refusent de RENVOYER dans le pays de nos parents parce qu'ils sont ''Français''...pourtant, eux, les musulmans ne se sont pas gênés pour chasser TOUS les non-musulmans ''nés en Algérie'', qui n'ont pas, eux, la ''double nationalité'': franco-algérienne...Il faut arrêter ce ''regroupement familial'' et le ''droit du sol''....Si les musulmans veulent venir travailler en France, ils doivent RETOURNER dans ''leur'' pays le travail accompli!...

  • Par ISABLEUE - 12/12/2017 - 14:00 - Signaler un abus Tiens !!!!

    Bizarre, j'ai déjà entendu cela quelque part;;;;

  • Par wwmat - 12/12/2017 - 14:44 - Signaler un abus 1830-1962

    Avant 1830, il n'y avait RIEN en Algérie, de 1830 à 1962 le pays a été construit de A à Z par nous, après 1962 et beaucoup de génération qui n'ont connu que l'Algérie française ont été prié de partir avec 1 valise (tous les biens spolié) ce qui veut dire que ce qui a été défait d'un côté peu très bien l'être de l'autre et je souhaite que ce soit le plus rapidement possible compte tenu de l’impossibilité de vivre ensemble.

  • Par Beredan - 12/12/2017 - 17:05 - Signaler un abus Tu as du pot , Donald ...

    En France , tu aurais eu merdapart et la police de la pensée sur le dos ....

  • Par Atlante13 - 12/12/2017 - 18:40 - Signaler un abus Finalemen,ce Trump,

    il est pas si con que ça. En six mois il a compris ce que les Ripoux français n'ont encore pas compris en cinquante ans.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€