Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 23 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

L'imam Abdelkader Chouaa, un personnage souvent évoqué dans des dossiers terroristes

Comme le note le site de l'hebdomadaire Le Point, le nom d'Abdelkader Chouaa ressort régulièrement dans des affaires de terrorisme depuis une dizaine d'années. Il est notamment soupçonné d'être impliqué dans les attentats du 13 novembre.

Récurrence

Publié le
L'imam Abdelkader Chouaa, un personnage souvent évoqué dans des dossiers terroristes

L'homme est accusé par son ex-femme et l'un de ses neuf fils d'envoyer des jeunes en Syrie. Crédit Capture d'écran Youtube

Selon les informations révélées cette semaine par la chaîne belge RTBF, Salah Abdeslam, auteur et complice (toujours en fuite) des attentats qui ont frappé Paris le 13 novembre, a sollicité un ami détenu à Namur pour tenter de rejoindre un individu commé Abdellah Chouaa. Cet homme de 35 ans, qui travaille à l'aéroport de Bruxelles, a été arrêté par la police belge le 23 novembre. Il a été placé en détention provisoire en Belgique avec 7 autres personnes, toutes suspectées d'avoir aidé les auteurs des attentats de Paris, note ce mercredi Le Point.fr.

Abdellah Chouaa, soupçonné de s'être rendu en Syrie, semble avoir été en contact avec un certain Naïm B. que Salah Abdeslam a retrouvé au lendemain des attentats. Il est d'ailleurs avéré que cet individu a été le chauffeur de plusieurs personnes citées dans des enquêtes anti-terroristes ces derniers mois.

Après avoir déménagé à Molenbeek, Abdellah Chouaa s'est rapproché de son père, Abdelkader Chouaa, un imam radical d'origine marocaine. "Ce prédicateur est accusé par son ex-femme et l'un de ses neuf fils d'envoyer des jeunes en Syrie. Son nom est bien connu des services antiterroristes belges. Il avait été cité lors du procès du réseau islamiste Hofstad aux Pays-Bas, en 2005, dont faisait partie l'assassin du cinéaste Theo van Gogh. Il avait également été évoqué comme faisant partie de l'entourage de certains des membres de la cellule de Verviers, neutralisée fin janvier alors qu'elle projetait de commettre une série d'attentats coordonnés. Abdelkader Chouaa invite régulièrement en Europe des cheikhs sulfureux prêchant le djihad armé" peut-on lire sur Le Point.fr.

 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 10/12/2015 - 13:54 - Signaler un abus Chouah: A éradiquer très vite... comme la vermine!

    Grâce à l'UE et à la dhimmitude de la CEDH, ce fasciste vert peut rentrer comme il veut en France et y importer sa haine, ses subsides et sa violence. Il faut empêcher l'UE de nuire à la France!

  • Par Bretondesouche - 10/12/2015 - 16:39 - Signaler un abus Pas d amalgame

    Tous les terroristes ne sont pas islamistes

  • Par Anguerrand - 10/12/2015 - 17:39 - Signaler un abus Et le gouvernement d'affirmer qu'il sera inflexible! Des mots!

    Combien de mosqueés fermées, combien d'imams salafistes éjectés hors de France? De mémoire un seul. Des actes Cazeneuve et Valls, arrêtez les paroles sans suites juste pour calmer le bon peuple.

  • Par Liberte1776 - 10/12/2015 - 19:55 - Signaler un abus Distingo

    Tous les Musulmans ne sont pas terroristes, mais je constate quand meme que tous les terroristes sont musulmans...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€