Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 19 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Hongrie : Guy Verhofstadt appelle les Etats-Unis à agir contre Viktor Orban

L'ancien Premier ministre belge, président du groupe des libéraux au Parlement européen, a publié une tribune sur le site de CNN où il appelle les Etats-Unis à se joindre aux Européens pour "stopper" Orban "immédiatement".

Torquemada

Publié le
Hongrie : Guy Verhofstadt appelle les Etats-Unis à agir contre Viktor Orban

 Crédit NIKLAS HALLE'N / AFP

L'ancien Premier ministre belge Guy Verhofstadt, chef de file des libéraux et centristes au Parlement européen (ADLE) et qui veut former un mouvement avec La République en marche en vue des élections européennes de 2019, a appelé le 12 septembre dans une tribune publiée par CNN à "agir" contre le président hongrois, Viktor Orban.

Alors que les eurodéputés ont voté mercredi en faveur du déclenchement de l’article 7 des traités européens pour sanctionner la Hongrie qui ne respecterait pas les valeurs européennes, Guy Verhofstadt s'inquiète que "Orban assume sa volonté de construire une démocratie illibérale en Europe.

Pire que cela, il souhaite étendre l'illibéralisme à d'autres pays en Europe et au-delà, en s'alliant avec le nationaliste blanc Steve Bannon et le ministre italien de l'Intérieur, Matteo Salvini".

Pour l'eurodéputé, Orban ressemble à Donald Trump dans la mesure où "il ne cache pas son dédain pour l'ordre international et a une admiration pour les hommes forts et autoritaires tels que Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan".

En conséquence, "dans les semaines et les mois à venir, la communauté internationale - et les États-Unis en particulier - doivent tenir compte de notre mise en garde et agir : le gouvernement hongrois menace l’ordre international fondé sur des règles", écrit Guy Verhofstadt.

"Les gouvernements européens et les États-Unis ont l'obligation morale d'intervenir. Nous ne pouvons pas rester à l'écart et laisser les gouvernements populistes et d'extrême droite entraîner les États européens démocratiques dans l'orbite de Vladimir Poutine et saper les normes internationales de l'après-guerre", poursuit-il, afin de menacer la Hongrie et "les gouvernements poursuivant une voie autoritaire" de "coûts politiques et financiers".

"Il faut le stopper - maintenant", conclut-il à propos du président hongrois.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Liberdom - 15/09/2018 - 16:58 - Signaler un abus De quoi je me mêle ?

    Môssieur Verhofstadt se mêle de quoi ? Lui et son parti pseudo-gauchiste n'ont pas à faire la leçon à Orban et aux Hongrois et par amerloques interposés en plus ! C'est une blague belge sans doute.

  • Par raslacoiffe - 15/09/2018 - 17:44 - Signaler un abus C'est le nouveau porte parole de Macron ?

    franchement faire appel aux américains encore un aveu de faiblesse. Comment peut-il prétendre donner une envie d'Europe aux électeurs. De plus, il fait appel aux américains et insulte Trump. Bizarre!!!

  • Par vangog - 15/09/2018 - 18:26 - Signaler un abus Ça y est! Les PPE perdent pieds...

    Je ne commente même pas les délires anti-démocratiques de Guy Verhofstadt, car ça se commente tout seul...on sent que la galère PPE-PSE prend l’eau de toute part... »peuples d’Europe, éveillez-vous contre vos tyrans! »

  • Par philippe de commynes - 15/09/2018 - 20:19 - Signaler un abus Et il a été payé combien

    pour sa saillie délirante, l'élu du parlement européen le plus grassement rémunéré par les lobbys https://www.rtbf.be/info/belgique/detail_guy-verhofstadt-parmi-les-eurodeputes-qui-gagnent-le-plus-d-extras?id=9968638, et par qui ?

  • Par Anouman - 15/09/2018 - 20:41 - Signaler un abus Centriste

    Il n'y a rien d'autre à attendre d'un centriste, ce sont de dangereux malades, il n'y a guère que les écolos qui sont pires. Il veut que Trump déclare la guerre à la Hongrie? Après tout si la Hongrie fait tache dans cette merveilleuse UE on peut lui demander clairement d'en sortir. Avec les British ça ferait moins deux. Et qui après?

  • Par Beredan - 15/09/2018 - 21:53 - Signaler un abus Triste faux-cul

    Qui croit que le Donald va bousculer Orban Pour mieux le jeter dans les bras de Vladimir ...

  • Par Klaus02 - 15/09/2018 - 23:16 - Signaler un abus Tout faux

    Que Verhofstadt se renseigne. Le nouvel ambassadeur américain à Budapest David B. Cornstein ne tarit pas d'éloges à l'égard d'Orban et de la Hongrie. De plus, le grand ami de micro compare Orban à Trump, tout en demandant à celui-ci d'intervenir contre le PM hongrois. Là, je ne comprends plus et au fait intervenir, ça signifie quoi ? Bombarder Budapest ? Du pur délire !

  • Par melanie ghislain - 16/09/2018 - 06:41 - Signaler un abus panique a bord ! j'espere

    panique a bord ! j'espere bien que les peuples europeens vont reprendre le pouvoir ce que l'on appelle les populistes veulent vivre dans la liberte , et non pas sous les injonctions des fonctionnaires europeens, oui Mr Orban ou Mr salvini aiment leur pays respectifs, la france est toujours denigree par ses representants, avec ses permanentes repentances, les europeens doivent reprendre au plus vite leur souverainete, et ce n'est pas ce ministre belge qui va influencer les gens decides, a reprendre la barre

  • Par vauban - 16/09/2018 - 08:13 - Signaler un abus Ils ne contrôlent plus les peuples

    Ils s affolent Ils délirent Ils vont précipiter leur Europe dans Le chaos On va se marrer

  • Par Stargate53 - 16/09/2018 - 09:24 - Signaler un abus Qui est son commanditaire ?

    Plutôt que d'attaquer Orban, toute cette technostructure européenne devrait essayer de comprendre les mécanismes qui font que ce président et d'autres en Europe, recueille le vote de beaucoup de populations de leurs pays. A se mettre la tête dans le sable avec l'immigration clandestine et refuser de voir que tout n'est pas possible d'accepter , dans ce domaine sensible, sans casser nos modes de vie et multiplier l'insécurité ressentie ou réelle (les incivilités, délinquances, agressions, viols ne sont pas inventés pas plus que le communautarisme rampant et l'islamisme), tous ces gouvernements bardés d'un droit-de-l'hommisme exacerbé et déconnecté de l'acceptable, vont se ramasser aux prochaines élections européennes et d'autres encore. Il doit encore exister des politiques raisonnables, pas extrémistes de droite comme de gauche, qui peuvent voir le bon chemin pour nos pays, il est temps qu'ils se réveillent et développent des solutions adaptées à un futur positif pas une fuite en avant autoritaire !

  • Par L.Leuwen - 16/09/2018 - 10:57 - Signaler un abus Naufrage des "progressistes"

    Verhofstadt, quand il était Premier ministre de Belgique, assurait que l'Etat-nation avait fait son temps. On dirait que sa prévision s'est réalisée en Belgique. Désormais, il préconise des interventions contre des dirigeants démocratiquement élus par des peuples fiers de leur nation. La démocratie aurait-elle également fait son temps, dans l'esprit des "progressistes".

  • Par gerint - 16/09/2018 - 14:33 - Signaler un abus Que Verhofstadt & Co disparaissent

    De l’arène et que leur hargne les ronge jusqu’à l’os c’est tout ce que j’espère. Cette crevure se croit superbe au point d’insulter Trump tout en lui demandant un gros service! Schizophrène ?

  • Par JCA - 16/09/2018 - 16:54 - Signaler un abus Encore une histoire belge

    Faire intervenir les Etats-Unis pour régler les affaires intra-européennes est la plus grande stupidité que j'ai pu entendre à propos de l'Europe.

  • Par vangog - 16/09/2018 - 22:45 - Signaler un abus En même temps...

    que peut-on attendre d’un type qui a la coupe de cheveux de Patrick Juvet et les yeux en poche à merde de Soros?...

  • Par tubixray - 17/09/2018 - 08:53 - Signaler un abus C'est donc ça l'Europe ?

    Encore un mondialiste qui adore les islamistes crachant sur les européens .... Ces individus à la tête de l'Europe sont écœurants ... Encore un vote anti européen de plus (le mien).

  • Par l'enclume - 17/09/2018 - 10:14 - Signaler un abus Plus dure sera la chute

    vangog - 16/09/2018 - 22:45 - Toujours aussi facho, vous me rappelez vos ancêtres entre 1936 et 1945 qui dépeignaient les juifs avec des faciès de monstre, c'est petit, petit. D'autre part, aux baveux qui pontifient Orban, ils oublient que ce dernier a reçu de l'Europe, des dizaines de milliards dont 1,9 million pour construire une ligne de chemin de fer qui traverse son village. Tout cela pour cracher dans la soupe et passer un contrat avec la Russie afin de construire une centrale nucléaire, quant on pense à Tchernobyl on peur émettre de grandes réserves.

  • Par Olivier62 - 17/09/2018 - 11:58 - Signaler un abus Les européïstes montrent leur vrai visage

    Véritable forcené du mondialisme, M. Verhostadt en appelle aux USA pour mettre au pas un pays... de l'UE. On voit qui est le véritable maître. Pour les européïstes, leurs lubies et leurs idées doivent s'imposer aux peuples européens à toute force. Continuez comme ça, vous allez définitivement dégoutter les européens de votre "prison des peuples"

  • Par vangog - 18/09/2018 - 10:37 - Signaler un abus @l’enclume Dans le langage commun, sont nommés « résistants »

    ceux qui résistent à une invasion, et « collabos » ceux qui l’encouragent...J'évoque le « langage commun » non inversé par la pensée magique macroniste....par ailleurs, je sus anti-socialiste, et donc ne puis être ni fasciste ni national-socialiste... Par contre, vous qui collaborez à l"invasion programmée de l’occident, vous ne seriez pas un peu socialiste sur les bords?...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€