Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 18 Février 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Un homme soupçonné de préparer un attentat arrêté dans le Gard et écroué

Il s'agirait du premier attentat déjoué depuis le début de l'année par la DGSI.

Menace

Publié le
Un homme soupçonné de préparer un attentat arrêté dans le Gard et écroué

Un homme de 33 ans a été mis en examen, samedi à Paris, pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste. Il a été écroué.

Arrêté mardi dans le Gard, il est soupçonné d'avoir voulu préparer un attentat et avait prêté allégeance à l'État islamique dans une vidéo. Au cours des perquisitions, des "produits pouvant servir à la confection d'explosifs, un engin potentiellement explosif (un tube rempli de poudre) et un système de mise à feu ont été saisis", selon une source proche de l'enquête. "Différentes poudres, mais en quantité peu importante et qui sont en cours d'analyse, ainsi qu'une mèche, ont été retrouvées", a précisé une autre source.

Aucune cible n'a cependant pu être identifiée.

Inconnu des services de sécurité et de police, l'homme a été repéré suite à veille de la DGSI sur les réseaux sociaux, où les policiers avaient détecté la volonté d'acquisition d'une arme par un homme habitant la région de Nîmes et qui tenait des propos islamistes.

"Il s'agit du premier attentat déjoué depuis le début de l'année par la DGSI", a déclaré à l'AFP une source proche de l'enquête.

Dans la même journée, un adolescent de 17 ans arrêté à Rennes, soupçonné d'avoir voulu rejoindre la zone de combats djihadistes en Syrie et en Irak, a été mis en examen samedi à Paris et écroué. Selon Ouest-France, "des proches auraient signalé aux pouvoirs publics le changement de comportement du jeune homme qui aurait établi un contact avec d'autres personnes suspectes". Il a été mis en examen par un juge antiterroriste pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle" et risque jusqu'à 30 ans d'emprisonnement.

 
 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€