Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 19 Août 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

L’homme qui doit 952 millions d’euros au gouvernement grec

Nikolas Kassimatis est le champion d'une liste de plus 4000 personnes soupçonnées d'évasion fiscale.

Picsou

Publié le

Le week-end dernier, le gouvernement grec a publié les noms de 4 152 personnes qu’il accuse d’évasion fiscale. La somme en jeu est colossale : 14,9 milliards d’euros seraient ainsi dus au pays, qui en a plus que jamais besoin, alors que la situation de sa dette est très critique et menace sa survie. Et encore, il n’y a dans cette liste que les personnes devant individuellement plus 150 000 euros.

Parmi elles, le recordman absolu s’appelle Nikolas Kassimatis, un comptable qui est  censé rembourser pas moins de 952 millions d’euros à son gouvernement. A 59 ans, il croupit aujourd’hui en prison et n’est pas prêt d’avoir purgé sa peine de… 504 ans.

L’histoire de sa fraude commence en 1993, lorsqu’il a commencé à créer des entreprises dans le but de faire illégalement payer le gouvernement pour des ristournes sur des taxes sur la valeur ajoutée. Il aurait utilisé des comptes off-shore pour cacher ses pots-de-vin.

Identifié en 2001, il n’a été arrêté qu’en 2009, alors qu’il avait déjà eu recours à la chirurgie esthétique pour modifier son apparence. Mais son arrestation, et celle de plusieurs de ses complices dans la foulée, n’est qu’une étape : Kassimatis a affirmé aux enquêteurs que bien d’autres personnes étaient impliquées dans son système.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€