Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 25 Septembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Hollande à Tahiti : les SDF sommés de partir pendant sa visite

"Pour le président, il faut qu'on dégage de là!" s'est ainsi exprimé l'un d'eux à la télévision.

Sans-dents

Publié le
Hollande à Tahiti : les SDF sommés de partir pendant sa visite

Pour le voyage de François Hollande à Tahiti, il fallait de belles images. Après tout, Tahiti, on pense plus à la plage, aux tropiques, et aux fleurs. Donc, la mairie de Papeete à demandé à des centaines de SDF d'évacuer les lieux que devait visiter le président. Notamment, il existe de nombreux baraquements autour du marché Mapuru a Paraita, que devait visiter le chef de l'Etat. Les 150 à 200 SDF qui vivent dans ces baraquements ont été sommés d'évacuer les lieux.

"Je vis sur ce terrain vague depuis trois ans. Les responsables du marché et de la mairie viennent nous dire que c'est pour la sécurité du président. Où allons nous? Nous ne sommes pas méchants!", s'indigne Tehihira Tuihaa, l'un des SDF, au micro de Polynésie 1ère. Il indique notamment qu'il doit laisser ses affaires sur place sans protection, et qu'aucune solution de relogement ne lui a été proposée.  "Ils ne se sont jamais inquiétés avant. Et voilà, pour le président, il faut qu'on dégage de là.", s'exclame un autre SDF.

La mairie a également fermé sept écoles et cinq lycées, et a interdit le stationnement autour du marché.

A LIRE AUSSI : Bloomberg crée l'indice Robin des bois : et voilà combien récupéreraient les gens vivant sous le seuil de pauvreté si la personne la plus riche de leur pays leur donnait tout son argent

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 23/02/2016 - 11:33 - Signaler un abus Le Président sans-couilles de la grande famille des menteurs

    et des tricheurs, n'aime pas les sans-dents...et pourtant, ce n'est pas faute de les avoir caressé dans le sens du poil!

  • Par langue de pivert - 23/02/2016 - 16:28 - Signaler un abus

    ☺ Il n'aime pas les riches, il n'aime pas les pauvres : Ce salopard n'aime que lui même !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€