Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 30 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Hollande : une Légion d'honneur qui passe mal

La décision de François Hollande de remettre (très discrètement) la Légion d'honneur au prince héritier saoudien a été vivement critiquée ce week-end.

Hochet

Publié le
Hollande : une Légion d'honneur qui passe mal

Au départ, il ne voulait pas qu'on en parle. François Hollande a remis la Légion d'honneur au prince héritier saoudien, mais l'Elysée ne communique pas sur la nouvelle et la nomination n'apparaît pas au Journal officiel. C'est une dépêche officiel du gouvernement saoudien qui fera sortir la nouvelle, confirmée ensuite par l'AFP. Une nomination qui fait polémique. 

Ce qui est notamment mal passé, c'est la mention des raisons officielles de cette nomination, données par l'agence de presse saoudienne : "pour tous ses efforts dans la région et dans le monde dans la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme."

Les critiques sont venues de tous les bords politiques.

Florian Philippot, vice-président du FN, a parlé de "Légion du déshonneur". (Les critiques ont fusé de presque tous les cadres du FN. Jean-Luc Roméro, conseiller régional IDF apparenté PS, a lancé un tweet rappelant le nombre d'exécutions, notamment par décapitation, pratiquées par l'Arabie saoudite. L'essayiste Raphaël Glucksmann a relevé sur Twitter: "Une envolée féministe dans Elle. Puis une légion d'honneur au wahhabisme. François Hollande le Cohérent."

L'Elysée a quant à lui défendu cette nomination, arguant qu'il s'agit d'une pratique "courante" envers les "personnalités étrangères".

 

 

A LIRE AUSSI : Arabie saoudite, l’allié Sparadrap... : pourquoi personne ne peut vraiment se permettre de lâcher les Saoud

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par attila - 07/03/2016 - 11:24 - Signaler un abus Et on va

    nous bassiner avec les droits de l'homme !!! IL SUFFIT !!!!

  • Par Texas - 07/03/2016 - 13:14 - Signaler un abus Légion d' Honneur

    Pour conduite civile irréprochable et méritante ou pour faits de Guerre exceptionnels .....? . D' ailleurs nous n' avons toujours pas la réponse concernant celle de Paul Mc Cartney .

  • Par Borgowrio - 07/03/2016 - 13:39 - Signaler un abus Cachez ce sang que je ne saurai voir

    Intransigeant avec Poutine , gros père ne veux pas voir le sang sur les mains de ce prince, pas charmant pour un Riyal

  • Par ALAIN B - 07/03/2016 - 13:44 - Signaler un abus Bon à rien....

    Quel honte ce type

  • Par Malaparte - 07/03/2016 - 14:20 - Signaler un abus en douce et mine de rien

    Le gugusse vient d'inventer une nouvelle décoration : la légion d'horreur

  • Par kaprate - 07/03/2016 - 18:51 - Signaler un abus Crime contre le France

    Hollande, "lui président", il a d'abord menti à la France, c'est vrai, comme nombreux hommes politiques avant lui. Et puis, avec le choc fiscal, il l'a déshabillée. Avec des réformes sociétales, il l'a brutalisée, sans écouter ses plaintes. Avec ses histoires de coucheries et ses incompétences, il l'a humiliée devant le monde entier. Avec l'état d'urgence, il l'a séquestrée et baillonée. Avec la réforme de l'orthographe et sa politique des réfugiés, il l'a trahie. Alors enfin, au bout de 4 ans de calvaire, cette France nue et humiliée, avec cette légion de déshonneur, il l'a viole... et la partage avec un ami enturbanné qui la méprise et qui aimerait bien finir par la tuer...

  • Par kaprate - 07/03/2016 - 19:00 - Signaler un abus Pardon

    Il la viole et non l'a...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€