Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 05 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Haut-Rhin : Marisol Touraine refuse que le versement du RSA soit conditionné à du bénévolat

D'après le texte voté la semaine dernière par l'Assemblée départementale du Haut-Rhin, les bénéficiaires du RSA devront fournir tous les trois mois une attestation justifiant de 7 heures hebdomadaires de bénévolat.

Mesure contestée

Publié le
Haut-Rhin : Marisol Touraine refuse que le versement du RSA soit conditionné à du bénévolat

Selon la ministre, il n'est "pas possible de conditionner le versement du RSA à l'exercice du bénévolat ou de telle activité".  Crédit Reuters

Vendredi 5 février, le conseil départemental du Haut-Rhin a voté une mesure visant à obliger les bénéficiaires du RSA (revenu de solidarité active), à effectuer chaque semaine sept heures de travail bénévole. Lors d'un déplacement à La-Plaine-Saint-Denis, la ministre de la Santé et des Affaires sociales a jugé ce lundi qu'il n'était "pas possible de conditionner le versement du RSA à l'exercice du bénévolat ou de telle activité".

Marisol Touraine a précisé que le gouvernement allait "regarder précisément" la délibération de l'Assemblée départementale du Haut-Rhin.

"Si le département du Haut-Rhin pense être capable de trouver sept heures de bénévolat par semaine pour les 20 000 personnes bénéficiaires, peut-être peut-il leur trouver une activité rémunérée", a-t-elle poursuivi sur le ton de l'ironie. 

D'après le texte voté la semaine dernière par l'Assemblée départementale du Haut-Rhin, les bénéficiaires du RSA devront fournir tous les trois mois une attestation justifiant de sept heures hebdomadaires de bénévolat au service d’associations, de collectivités locales, de maisons de retraite ou d’établissements publics. "Il ne s'agit surtout pas de stigmatiser les bénéficiaires (…) On espère plutôt mettre le pied à l'étrier aux gens, pour qu'ils se resocialisent et sortent de l'isolement", expliquait quant à lui Eric Straumann, le président Les Républicains du département.

 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par essentimo - 08/02/2016 - 16:19 - Signaler un abus En quoi

    cela la regarde ?

  • Par bergé - 08/02/2016 - 17:20 - Signaler un abus Quelle s occupe de l

    Quelle s occupe de l'éducation de son fils

  • Par don felipe - 08/02/2016 - 18:53 - Signaler un abus bénévolat et RSA

    Cette proposition de l'assemblée départementale du Haut-Rhin avait au moins l'avantage de "réhabiliter" le RSA auprès de l'opinion publique et de "gommer" le terme quelquefois galvaudé - mais pas toujours- d'assistanat. Mais il est vrai que les élections approchent et que cette proposition vient d'un élu de droite ! Décidément, ce pays est le dernier "village gaulois" du Monde..... mais il faudra bien le réformer quand même - et même à marche forcée. Sinon...... !

  • Par vangog - 08/02/2016 - 23:46 - Signaler un abus Plus conne que Touraine, tu meurs...

    on a vraiment une collection de tanches au gouvernement!

  • Par Deudeuche - 09/02/2016 - 10:06 - Signaler un abus Allez le Haut Rhin

    Les torpilleurs de la région Alsace veulent maintenant imposer le dogme de "ne foutons rien". On attend la réaction de ce pourri de Richert.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€