Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 26 Septembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Harcèlement de rue : Marlène Schiappa annonce la création d'un groupe de travail

La secrétaire d'Etat à l'égalité femme-hommes veut "faire en sorte que le harcèlement de rue ne soit plus toléré dans notre société".

Hey mad'moiselle

Publié le
Harcèlement de rue : Marlène Schiappa annonce la création d'un groupe de travail

Bientôt la fin pour le harcèlement de rue ? Un groupe de travail chargé de plancher sur les moyens de pénaliser cette pratique sera mis en place mardi, a annoncé la secrétaire d'Etat à l'Egalité femmes-hommes, Marlène Schiappa, sur le plateau de France 3, ce dimanche.

Ce groupe de travail, mis en place par "les ministères de l'Intérieur et de la Justice", sera "formé de plusieurs députés transpartisans, venant de plusieurs groupes politiques différents", a précisé Marlène Schiappa. Il sera chargé de formuler "des préconisations pour que le gouvernement puisse proposer une loi visant à créer une infraction, faire en sorte que le harcèlement de rue ne soit plus toléré dans notre société". Une réponse pénale et non pratique, donc : pour rappel, le 21 mai, la fondatrice d'Osez le féminisme, Caroline de Haas avait proposé "d'élargir les trottoirs" pour lutter contre le harcèlement de rue.

Interrogée sur la faisabilité d'une réponse pénale, par exemple sur la possibilité d'infliger des amendes immédiatement dans la rue aux personnes incriminées, la secrétaire d'Etat a répondu : "Non seulement c'est réalisable, mais on va le faire". 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Yves3531 - 17/09/2017 - 18:34 - Signaler un abus J'aime bien l'idée soumise par un intervenant d'ici...

    de voir si son QI arrive à dépasser sa température anale ...! Au vu de ses diverses déjections intellectuelles, cela paraît fort improbable...

  • Par Deudeuche - 17/09/2017 - 19:47 - Signaler un abus Élargir les trottoirs

    Semble une proposition....réaliste. :) :) In-croy-able!

  • Par vangog - 17/09/2017 - 20:18 - Signaler un abus Cette gourdasse harcèle notre intelligence...

    et ça, c'est hautement répréhensible!

  • Par BABOUCHENOIRE - 17/09/2017 - 21:27 - Signaler un abus Vite une loi, j'en ai assez d’être importuné et sifflé par

    de jolies jeunes et moins jeunes filles quand je me promène avec mon caniche. C'est insupportable surtout que mon caniche croit que c'est pour lui.

  • Par assougoudrel - 17/09/2017 - 22:48 - Signaler un abus Le harcèlement dans le rue NON!

    Pour le harcèlement et le viol dans le train ou le métro, une loi sera promulguée en 2035 pour les interdire.

  • Par Djib - 18/09/2017 - 08:23 - Signaler un abus Quand on va dire à la blogueuse apparatchik

    que ceux qui importunent les femmes ne sont hélas pas des mâles blancs de plus de 50 ans elle va rétropédaler et préconiser des mesures aussi débiles que celle pondue par l'inénarrable Caroline de Haas.

  • Par Paul Emiste - 18/09/2017 - 08:45 - Signaler un abus Harcèlement féminin aussi?...

    Les Femens seront inquiétées par les pouvoirs publics?!

  • Par ISABLEUE - 18/09/2017 - 10:34 - Signaler un abus UN GROUPE DE TRAVAIL POUR REFLECHIR

    alors que des battes de base ball suffiraient pour baffer les indélicats collants, puants et harceleurs....

  • Par abracadarixelle - 18/09/2017 - 17:40 - Signaler un abus ajout à la proposition d'ISABLEUE....

    une arme facile à trouver et transporter : un parapluie pliant ( et plié) projeté d'une main ferme mettra fin au harcèlement agressif. Sur le sujet, ne pas confondre sifflets admiratifs ou vannes plus ou moins légères, qui ne sont que des manifestations d'intérêt, avec les approches plus physiques qui , elles, méritent une réponse frappante. De mon temps ( eh oui !) les choses se réglaient assez simplement : en cas de besoin gifle ou coup de genou bien placé, le tout sans ameuter une quelconque secrétaire d'Etat à la vertu dans la rue ! Pour finir de jouer les vieilles grincheuses, j'ajouterai que cette génération de pseudo-féministes me semble à la fois très cul-serré et plutôt passive !

  • Par abracadarixelle - 18/09/2017 - 17:46 - Signaler un abus Jugement sur le physique....

    ...de la demoiselle, ce que je ne pratique jamais ; mais la cause qu'elle défend m'autorise à transgresser une habitude : je lui trouve l'air d'une actrice échappée d'un film porno......ce qui serait très cocasse en l'occasion !

  • Par vangog - 18/09/2017 - 22:31 - Signaler un abus Je propose au "groupe de travail de Chiavalpa"...

    deux mois d'immersion totale au cœur du 9-3, histoire de se faire une idée des insultes proférées et du degré de tension qu'y subissent les femmes qui refusent la soumission aux petits caïds qui tiennent le haut du pavé de ces ghettos gauchistes...si le groupe de travail Chiavalpa parvient à tenir deux mois sans perdre leur slip pour les hommes, ni se voir imposer le voile ou les tournantes pour les femmes, je vote Macron...promis-craché Chiavalpa!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€