Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 24 Mai 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Ces hackers qui défient
le gouvernement syrien

Le groupe de pirates Anonymous s'en est pris au site du ministère de la Défense, qu'il a utilisé comme une tribune pour lancer un appel au peuple et à l'armée syrienne.

Cyber pouvoir

Publié le - Mis à jour le 9 Août 2011

"Anonymous" a de nouveau frappé fort en Syrie. En piratant le site du ministère de la Défense lundi matin, le groupe de hackers a réussi à lancer un appel aux militaires syriens afin qu'ils se soulèvent contre le régime de Bachar el-Assad, et témoignent leur solidarité et soutien aux opposants. 

Sur ce qui a fait office de page d'accueil sur le site du ministère de la Défense, après l'intervention des hackers d'Anonymous, un message était indiqué en anglais et arabe : "Au peuple syrien : le monde est à vos côtés, contre le régime brutal de Bachar el-Assad. Sachez que le temps et l'histoire sont de votre côté.

Les tyrans utilisent la violence parce qu'ils n'ont rien d'autre. Plus ils sont violents, plus ils deviendront fragiles. Nous saluons votre détermination à agir pacifiquement devant la brutalité de ce régime et admirons votre soif de justice et non de vengeance. Tous les tyrans tomberont, et grâce à votre courage, Bachar el-Assad est le prochain.

Cet encouragement lancé à la population s'est accompagné d'un message adressé aux militaires syriens, dans lequel le groupe de hackers fustige le président Bachar el-Assad et incite l'armée à la défection. " Défendez votre pays, soulevez-vous contre le régime ! Vous êtes responsables de la protection du peuple syrien et quiconque vous demandera de tuer des femmes, des enfants, et des personnes âgées mérite d'être poursuivi en justice pour trahison. Aucun ennemi extérieur ne peut faire autant de mal au peuple syrien que ne le fait Bachar el-Assad.

Le groupe Anonymous n'en est pas à son premier coup d'éclat en Syrie. En juin, les pirates avaient d'ores et déjà menacé le pays de cyber attaques et enclenché  " l'opération Syrie " dite " #OpSyria " sur le réseau social Twitter afin de "démanteler les sites du gouvernement.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Chamaco - 08/08/2011 - 20:01 - Signaler un abus combien de temps encore ?

    quand la presse française va-t-elle se décider à fournir des informations fiables sur la Syrie sans relayer des ONG fumeuses et inconnues ? quand aura-t-on le nombre de soldats et policiers morts et blessés par ces prétendus "pacifistes" révoltés ? pourquoi ne pas mentionner les armes qui arrivent du Liban ? * aurons-nous droit encore au couplet d'une intervetion "humanitaire" ?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€