Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 27 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

La Guinée libérée du virus Ebola

Dans le pays, l'épidémie avait fait 2 536 morts, pour 3 804 cas. Le Liberia et la Sierra Leone avaient aussi été touchés.

Terminé

Publié le
La Guinée libérée du virus Ebola

Ebola a fait plus de 11 300 morts sur quelque 29 000 cas recensés

C'est tout un pays qui revit. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé ce mardi dans un communiqué que la Guinée est exempte de la transmission du virus Ebola. Le dernier patient a été guéri il y a six semaines. Tout avait débuté en Guinée fin 2013, avec la mort d'un bébé d'un an. L'épidémie avait fait 2 536 morts, pour 3 804 cas.

Cette épidémie d'Ebola, la plus grave depuis l'identification du virus en Afrique centrale en 1976, a fait plus de 11 300 morts sur quelque 29 000 cas recensés, un bilan toutefois sous-évalué, selon l'Organisation mondiale de la santé.

Les victimes se concentrent à 99 % dans trois pays limitrophes : la Guinée, le Liberia, où la fin de l'épidémie a été proclamée en mai et en septembre, avant des résurgences du virus, et la Sierra Leone, déclarée le 7 novembre exempte de transmission. Des festivités officielles débuteront mercredi matin, avec une cérémonie en présence du président Alpha Condé et des 53 partenaires ayant contribué à la lutte contre l'épidémie : MSF, l'OMS, ou encore la Croix-Rouge

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€