Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 01 Septembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

L'Elysée dément vouloir remplacer Henri Proglio par Guillaume Pepy à la tête d'EDF

Le Parisien assurait ce vendredi matin que le gouvernement aurait souhaité nommer un allié, Guillaume Pepy, à la tête du producteur d’électricité.

Bye Bye ?

Publié le

[Mis à jour à 15h00]

L’Élysée dément l'information du Parisien et affirme qu'il ne veult pas remplacer Henri Proglio par Guillaume Pepy à la tête d'EDF.

 

Henri Proglio, trop proche de l’ancien gouvernement ? C’est en tout cas ce qu’explique le Parisien ce vendredi, citant une source bien informée qui affirme donc qu’il serait remplacé à la tête d’EDF par le patron de la SNCF Guillaume Pepy.

Ce dernier est en effet un proche du Parti socialiste. Il a notamment dirigé le cabinet de Martine Aubry quand elle était ministre du Travail.

Le gouvernement pourrait alors proposer à Henri Proglio la présidence du groupe d’électronique de défense Thales.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par a_normal - 17/08/2012 - 10:24 - Signaler un abus Un patron très socialiste français pour des syndicats dirigeants

    Une image de normalité très à la mode, que du consensus, très sciences-po socialo, beaucoup de doigté pour donner tout aux syndicats ultra présents et décisionnels dans ces entreprises tout en faisant croire au brave peuple qu'il tient la situation en main, et surtout ... un service qui se détériore pour les "clients / usagers" ! Bref tout ce qu'il faut à Hollande !

  • Par le Gône - 17/08/2012 - 10:48 - Signaler un abus ah...non..pas lui!!

    il a été nullissime partout où il est passé....ce type là est un veau.. Il est a Proglio ce que Musso est a la litterature...c'est a dire le néant !!

  • Par Kakou - 17/08/2012 - 10:50 - Signaler un abus Toujours ..!

    les mémes tétes sur le méme manége ....un coup a toi ..un coup a moi....aujoud'hui pour toi..!.demain pour moi....!c'est la berceuse de l'..E.N.A.......lalalala..!

  • Par Ravidelacreche - 17/08/2012 - 11:01 - Signaler un abus Balzac dans la Comédie

    Balzac dans la Comédie humaine : La pépie vient en mangeant

  • Par RcommeRobert - 17/08/2012 - 11:03 - Signaler un abus Socialiste ?

    Guillaume Pepy a pourtant été nommé par Nicolas Sarkozy à la tête de la SNCF en février 2008.

  • Par Loupdessteppes - 17/08/2012 - 12:00 - Signaler un abus Le ridicule ne tue plus

    Jeux de chaises musicales...

  • Par Gilles - 17/08/2012 - 15:16 - Signaler un abus Normal

    Nous sommes toujours et encore en monarchie.Colbert est à la manœuvre. Les fermiers généraux (Énarques ou X) continuent à faire la pluie et le beau temps.

  • Par Lrt64 - 17/08/2012 - 15:54 - Signaler un abus Hollande ne le sait peut etre pas encore ...

    ... mais si c'etait Proglio qui voulait partir ! Apres tout qui accepterait une baisse de son salaire de 71% ?

  • Par Benvoyons - 17/08/2012 - 17:21 - Signaler un abus J'ai soif de savoir où va aller Pépy. Ministre de la canicule?

    Aucune inquiétude concernant Proglio si la France ne le veut plus il n'aura aucun problème avec l'étranger. Peut être avec une grosse entreprise Française qui délocaliser son siège en" Hollande" avec une SCI pour la rentabilité.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€