Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 01 Juin 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Un guide de la laïcité publié dans les hôpitaux pour "rappeler les règles"

La publication de ce guide est la première décision prise par l'Observatoire de la laïcité depuis les critiques formulées par Manuel Valls sur son fonctionnement.

Avec des pincettes

Publié le
Un guide de la laïcité publié dans les hôpitaux pour "rappeler les règles"

L'Observatoire de la laïcité diffuse à partir de ce jeudi un guide sur "la laïcité et la gestion du fait religieux" dans les hôpitaux publics. Selon Jean-Louis Bianco, président de cette instance proche du Premier ministre, qui s'est exprimé sur France Info, "le but est de répondre à une demande reçue de la part des hôpitaux", car "comme à l'école et à l'entreprise, on a besoin de connaître les règles, de les rappeler et de les faire respecter". "Les patients ont des droits, notamment de manifester leur culte ou leur croyance dans la limite où il n'y a pas de prosélytisme, de désordre", a-t-il ajouté.

La publication de ce guide est la première décision prise par l'Observatoire de la laïcité depuis les critiques formulées par Manuel Valls sur son fonctionnement. Selon le Premier ministre, Jean-Louis Bianco "dénaturait" l'objectif de cette mission, à cause de décisions trop "accommodantes".

Selon Marie Citrini, représentante des usagers au Conseil de surveillance de l'AP-HP, citée par France Info, "les équipes sont à même, au moment où une petite cristallisation peut se provoquer, de répondre le plus objectivement possible et le plus logiquement possible."

D'après elle, la publication de ce guide de la laïcité rappellera au patient que "tout peut être mis en œuvre pour lui apporter la meilleure réponse possible, mais qu'il n'en reste pas moins que lorsque l'on vient dans un établissement de santé, on vient pour bénéficier d'un soin et qu'à ce titre-là, quand on ne peut pas répondre à la demande, on doit bénéficier d'un soin".

Guide Laïcité Et Gestion Du Fait Religieux Dans Les Établissements Publics de Santé

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par clint - 18/02/2016 - 20:53 - Signaler un abus Ce qui veut dire que l'on officialise les coutumes étrangères !

    C'est ce que l'on trouve aussi dans le projet du code du travail ! Ce qui est exaspérant est que l'on nous impose des coutumes à caractère religieux et contraire à l'égalité des droits des sexes.

  • Par J'accuse - 18/02/2016 - 22:51 - Signaler un abus Surtout ne pas stigmatiser !

    La gestion du "fait religieux" ! C'est comme ça qu'on appelle les exigences archaïques, communautaristes et contraires aux Droits de l'homme, d'extrémistes voulant contraindre les hôpitaux à appliquer la charia ? Pourquoi ne dit-on pas explicitement que ce sont exclusivement des musulmans (pas tous, évidemment) qui posent des problèmes, parce qu'ils veulent vivre en France au XXIe siècle comme on vivait en Arabie au VIIe siècle ? On a peur ? Plus on aura peur, plus ils seront nombreux et intraitables.

  • Par vangog - 19/02/2016 - 01:13 - Signaler un abus "La gestion du fait religieux"...

    On croirait lire un article très bête de terranova! Les patriotes arrivent et ils vont gérer le fait religieux d'une façon expéditive! Retour à la case départ pour tous ceux qui ne savent pas, ou ne veulent pas se plier à la loi républicaine et laïque...C'est aussi simple que ça!

  • Par Lafayette 68 - 19/02/2016 - 10:23 - Signaler un abus Faire respecter la loi c'est tout

    On manque d'autorité c'est aussi simple que cela .

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€