Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 21 Septembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Guet-apens à Mantes-la-Jolie : des d'émeutiers jettent des cocktails Molotov sur des policiers

Une semaine après l'agression à Viry-Châtillon, c'est le quartier du Val-Fourré qui a connu une nouvelle nuit de violences.

Violences

Publié le
Guet-apens à Mantes-la-Jolie : des d'émeutiers jettent des cocktails Molotov sur des policiers

Les policiers de Mantes-la-Jolie (Yvelines) ont connu un nouveau guet-apens, dans la nuit de samedi à dimanche. Après avoir été alertés pour une (fausse) voiture brûlée dans le quartier sensible du Val-Fourré, les policiers de la BAC ont été accueillis avec des projectiles et des cocktails Molotov par une centaine de jeunes émeutiers. "Heureusement, sans parvenir à y mettre le feu" souligne un policier au Parisien. Les renforts reçoivent la même violence, alors que les émeutiers avaient éclaté les ampoules des lampadaires pour assurer l'obscurité.

Ils ont, par la suite, tenté de mettre le feu à la mairie annexe. "Mais les policiers ont réussi à les contenir pour éviter que le bâtiment ne soit détruit" indique une source policière au Parisien.

Déjà vendredi soir, les pompiers et les policiers étaient tombés dans un guet-apens après un feu de poubelles, l'appel s'étant avéré malveillant. Les soldats du feu avaient alors reçu des projectiles. Ces incidents rappellent évidemment l'agression de Viry-Châtillon, qui s'est déroulée la semaine dernière. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par hibernato - 16/10/2016 - 15:42 - Signaler un abus Ces sauvageons ont dû écouter S. Royale et B. Cazeneuve

    On méprise le vote d'un côté et de l'autre on biaise et on excuse. L'élastique se tend et il n'y aura pas que pervers Sapin pour se le prendre dans la figure quand il va casser. Une ZAD à évacuer , une jungle à disperser et des émeutes à contenir dans nos banlieues avec des forces épuisées et réduites par rapport à 2005 ...

  • Par gaetan ribault - 16/10/2016 - 15:47 - Signaler un abus à balles réelles

    sz

  • Par gaetan ribault - 16/10/2016 - 15:52 - Signaler un abus à balles réelles

    Quand un gouvernement responsable ,donnera l'ordre de tirer à balles réelles , cela diminuera le nombre de jeunes excités

  • Par Leucate - 16/10/2016 - 15:58 - Signaler un abus Ils ont raison ..

    pourquoi se gêner dans ce pays d'eunuques mécréants qui ne fait que gémir et qui n'ose même pas punir les atteintes à ses propres lois ? La barbarie ne s'installe jamais qu'avec la complicité de civilisés fatigués

  • Par Mario - 16/10/2016 - 15:59 - Signaler un abus oh les petits sauvageons et

    oh les petits sauvageons et les méchants policiers. Comme disait cohn bendit , les dérapages des flics sont d'un commun.....

  • Par langue de pivert - 16/10/2016 - 18:20 - Signaler un abus ll n'y a plus d'autorité publique en France !

    Et notre exécutif de merde qui ose dire "il n'y a pas de zone de non droit en France". Le problème est politique.Tant qu'il n'y aura pas quelques dizaines de "sauvageons" étalés sur le goudron on avancera pas ! Ce n'est ni un problème de moyen (on a bien les moyens d'avoir la prétention de mettre de l'ordre chez les "sauvages" à Muzzland) mais de volonté ! Carte blanche aux forces de l'ordre ! Voila le message qui doit prévaloir dans la chaîne de commandement.

  • Par Stargate53 - 16/10/2016 - 18:33 - Signaler un abus Cela doit cesser

    il faut adopter les bonnes mesures pour calmer ces agités du bocal. La police doit avoir les mains libres pour décider des actions efficaces sinon cela va s'embraser dans tous les quartiers de non droit français. Mais cela demande du courage alors ...... cela va dégénérer grave !

  • Par orphie92 - 16/10/2016 - 19:18 - Signaler un abus Malheureusement

    Et je ne le souhaite pas mais il va falloir des morts cote police pour que les choses bougent ... il n y a qu en France ( en Europe ) ou l on peut voir de tels tentatives d homicide sur la police sans que ca ne reagisse par des tirs a vue de la part des forces de l ordre ... on est tombes bien bas, je ne vois comment on peut terroriser les terroristes alors meme que nos forces de l ordre se font zinguer en pleine etat d urgence ... on voit bien de quel cote est la peur

  • Par assougoudrel - 16/10/2016 - 20:01 - Signaler un abus Les policiers devraient tirer

    sur eux, car un cocktail Molotov est une arme de fortune inventée pour le combat dans les localités en temps de guerre. Comme la bouteille incendiaire, dans sa composition il y a de l'huile de vidange afin d'avoir un feu gras qui ne doit pas s'éteindre. Sur la bouteille, un sachet avec du produit chimique y est collé et quand elle se brise, au contact du mélange, le feu prend. Dans les localités ces bouteilles sont jetées sur les véhicules, les grilles de moteur de char etc... Il n'est nullement question de jeter un cocktail Molotov sur un être humain, car ce serait contraire à la Convention de Genève. Ce qui veut dire que les petits voyous sont des assassins et le gouvernement aussi. Bientôt, cela va empirer et cela montera d'un cran. A quand les grenades au phosphore? Le feu ne s'éteint pas et celui qui reçoit une, s'il plonge dans l'eau, quand il remonte à la surface, au contact de l'air, le feu repart. Après l'hiver quand la neige a fondue, on voit des flammèches qui s'allument comme des bougies. Cela finira par dégénérer si les politiciens lâche et assassins ne mettent pas le holà.

  • Par vangog - 17/10/2016 - 01:22 - Signaler un abus La république en pointillés de l'état PS!

    si les gauchistes (sens large) restent au pouvoir, il y aura bientôt plus de zones de non-droit que de zones où le droit est exercé, en France...

  • Par winnie - 17/10/2016 - 07:48 - Signaler un abus Encore des, ....

    petits sauvageons qui s'amusent? On attend avec impatience le beau discours martial de Cazeneuve!

  • Par essentimo - 17/10/2016 - 07:51 - Signaler un abus Ne peut-on

    considérer ce genre d'attaques comme terrorisme ?

  • Par tubixray - 17/10/2016 - 08:49 - Signaler un abus Légitime défense

    L'illustration qui accompagne l'article apporte une solution, quelques rafales de FAMAS ou HK 416 semblent tout à fait appropriés pour traiter l'ennemi .....Marre que les policiers / gendarmes se fassent mutiler afin de ne pas "céder à la provocation"; ces français de papier ne comprennent que la force et la république selon Hollande est faible, si faible...

  • Par Maxoplus - 17/10/2016 - 09:58 - Signaler un abus Lacheté du politique, complicité des magistrats

    on devrait mettre en examen Hollande, Valls et consorts pour non assistance à pays en danger.

  • Par fanfoué - 02/11/2016 - 18:37 - Signaler un abus Fuir tant qu'il est encore temps ?

    Je me pose la question face à cette inexorable montée de violence ou grand banditisme, terrorisme et racailles s'unissent pour achever la bête blessée qu'est devenu notre pays : Faut-il prendre les devants et partir s'installer ailleurs ou attendre le signal d'un improbable.soulèvement populaire ? Quand ça dérapera en grand, que l'état n'aura plus aucun contrôle , que les règlements de compte, les meurtres gratuits, les incendies d'immeubles seront le quotidien des Français, ils n'auront d'autres choix que de demander l'asile politique à l'étranger et devenir à leur tour ... des migrants.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€