Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 20 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Grosse chute de popularité pour Emmanuel Macron

La cote de popularité d'Emmanuel Macron a perdu six points (à 44% de satisfaits), dans le baromètre Ifop de février publié par Le Journal du Dimanche. Edouard Philippe baisse aussi.

Ca baisse

Publié le
Grosse chute de popularité pour Emmanuel Macron

 Crédit IAN LANGSDON / POOL / AFP

Emmanuel Macron n'est plus majoritaire dans l'opinion, selon le baromète mensuel Ifop pour le JDD. Sa cote de popularité a chuté de six points en février. A la question "êtes-vous satisfait ou mécontent d'Emmanuel Macron comme président de la République ?", seuls 44% des sondés répondent "satisfait" (5% très satisfait et 39% plutôt satisfait). Une majorité, 55%, se disent "mécontents" (21% très mécontents et 34% plutôt mécontents). 1% ne se prononce pas.

Sa chute est forte dans la catégorie des classes moyennes (moins 17 points chez les professions intermédiaires), et chez les retraités et ceux qui s'apprêtent à le devenir, note le JDD, qui observe que l'augmentation de la CSG continue à affecter la popularité du président.

Pour le premier ministre Edouard Philippe, 46% se disent satisfaits (5% très satisfaits, 41% plutôt satisfaits) et 50% sont mécontents (16% très mécontents, 34% plutôt mécontents). 4% ne se prononcent pas.

Le JDD souligne que son baromètre n'est pas le seul à montrer une baisse de popularité du chef de l'Etat : il perd aussi 5 points dans le baromètre Ifop-Paris Match, 4 points chez Elabe et 5 points chez Ipsos.

Sondage réalisé par questionnaire auto-administré en ligne et par téléphone du 9 au 17 février auprès d'un échantillon de 1.953 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas).

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 18/02/2018 - 15:54 - Signaler un abus Pssshhhhhiiiiiiiit!

    La baudruche se dégonfle...emportant dans son souffle les derniers relents nauséabonds du socialisme! Macron n’a réussi la pérestroïka du gauchisme que quelques mois, suffisants pour confisquer le pouvoir à des Français médusés (et très enfumés), mais très insuffisant pour changer quoique ce soit, et inverser le déclin français...fin de l'épisode d’enfumage et fin de l’histoire gauchiste! Mais l’histoire a horreur du vide...quel partira comblera le vide laissé par ces enfumeurs médiocres? Réponse après le congrès de la rénovation du Front National! Peut-être une grande coalition patriote, seule manière d’eviter le chaos politique, prélude à de plus grandes souffrances pour le peuple?...tic-tac, tic-tac...

  • Par Poussard Gérard - 18/02/2018 - 15:58 - Signaler un abus Le beau fils va venir à la rescousse du roi élu par efferaction

    car patron de linstitut de sondage tns sofres kantar, il va faire mentir les chiffres et remonter sa cote.. Et des blaireaux continuent à croire en cet énarque bobo arc en ciel.. Nous avons les politiques que nous méritons..Minable...

  • Par LOTHARINGIEN 31 - 18/02/2018 - 17:47 - Signaler un abus UN BON DÉBUT ...

    les retraités séduits par le beau gosse commencent à trouver saumâtre la "solidarité intergénérationnelle" qui fait qu'ils sont les seuls à en faire preuve sans compensation . Macron , gérontophile sur le plan privé est gérontophobe récurrent quant il s'agit de plumer les pigeons à cheveux gris ... Sus aux privilégiés qui ont eu la chance de connaître la guerre et son après ; l'Algérie et le service à rallonge pour "maintenir l'ordre" comme ils disaient à la SFIO ; qui ont fait preuve d'une solidarité intergénérationnelle en finançant les retraites de leurs parents et grands parents ; ont commencé à travailler à 14 ou 16 ans ; n'ont pas eu la malchance de connaître la cinquième semaine de congé , les RTT , la semaine de 35 Heures qui a si bien réussi que le Monde entier s'est bien gardé de l'adopter.... Quelle sera la prochaine étape du monde de Macron ? réquisition des logements insuffisamment occupés par des retraités qui , après avoir élevé leurs enfants , se trouvent dans des logements bien trop vastes pour eux . Un bonne piste pour loger nos migrants et leur futur "rapprochement familial" et nouveau devoir de "solidarité" ? Ça va venir bonnes gens : patience ...

  • Par markina - 18/02/2018 - 18:05 - Signaler un abus et plouf !

    Macron ferait bien de faire attention avec la hausse de la GSG et la limitation à 80 km/h ! Les Français en tant que descendants dans leur majorité des Gaulois ont parfois des réactions épidermiques et le référendum sur sa réforme constitutionnelle pourrait bien en pâtir, puisqu'il ne pourra pas la faire passer au congrès, faute de majorité des 3/5. Qu'il se rappelle que la suppression du lundi de pentecôte n'était pas pour rien dans l’échec de Raffarin en 2005 au référendum sur la constitution européenne.

  • Par Atlante13 - 18/02/2018 - 19:15 - Signaler un abus Et maintenant,

    que va-t-il faire, de tout ce temps que sera sa vie... J'ai comme l'impression que les français commencent à comprendre qu'on ne peut pas tout promettre ET EN MEME TEMPS faire le contraire. Il a promis de sauver la France, et en même temps sauver l'Europe, et en même temps sauver l'Afrique, non décidément non, notre Jupiter en culottes courtes n'a pas fini de courir et comme dit le vieux dicton, pierre qui roule...

  • Par zen-gzr-28 - 19/02/2018 - 11:27 - Signaler un abus Ce président

    n'éprouve d'empathie pour personne, donc ne tient aucun compte du ressenti du commun des mortels. JE VEUX, JE DECIDE, JE,JE,JE. Cela devient de plus en plus pénible à supporter. Sans compter son peu d'empressement pour diminuer la dette en faisant 'des économies". C'était bien dans le programme pour redresser la France, pourtant .Combien d'augmentations depuis le début de son mandat ?

  • Par cloette - 19/02/2018 - 12:52 - Signaler un abus @Zen-gzr-28

    oui, je suis interpellée par son peu d'empressement pour réduire la dette .

  • Par spiritucorsu - 19/02/2018 - 14:16 - Signaler un abus Pas de miracle!

    Les Français commencent seulement à découvrir que le grand gourou contrairement à ce qui était promis ne fait pas de miracle.E n effet,Macron n'a pas encore marché sur l'eau, multiplié les pains ou changé l'eau en vin.Par contre pour ce qui est de multiplier les taxes ,dépouiller les petits retraités ou se mirer devant sa glace,cela,il sait le faire et l'imposture est de mise.Qu'il retourne le plus vite possible à son néant lui et sa clique dont ils n'auraient jamais dû sortir!

  • Par Anouman - 19/02/2018 - 18:02 - Signaler un abus 44%

    44% ça fait encore beaucoup.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€