Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 10 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

La grève des taxis reconduite ce mercredi : les secteurs à éviter

La préfecture de police de Paris déconseille plusieurs zones de la capitale aux automobilistes ce mercredi.

Vigilance

Publié le
La grève des taxis reconduite ce mercredi : les secteurs à éviter
Les chauffeurs de taxis poursuivent leur action ce mercredi. Même si Manuel Valls a nommé un médiateur "pour restaurer l'équilibre économique du secteur", la préfecture de police de Paris recommande aux automobilistes de "contourner largement" les quartiers de la Porte Maillot et de Bercy, ainsi que d'éviter les aéroports. "Les rassemblements dans la capitale aux abords de la Porte Maillot et de la place du Bataillon du Pacifique sont maintenus cette nuit et reconduits pour la journée du mercredi 27 janvier.
Dès 6 heures, de nouveaux rassemblements sont envisagés sur les sites des aéroports d'Orly et de Roissy Charles-De-Gaulle."
 
La circulation s'annonce difficile sur les principaux axes routiers de l'Ouest. Plusieurs blocages sont également prévus en Bretagne. La préfecteure de police a publié une liste des éventuelles perturbations attendues. 

Mardi matin, les taxis ont bloqué l'aéroport d'Orly. Une navette tentant de forcer le passage et blessant un manifestant a été prise à partie. Les chauffeurs de taxis ont brisé les vitres et forcé les passagers à descendre. Les secours sont arrivés et le chauffeur de la navette a été interpellé. Porte Maillot, des pneux ont été brûlés sur le périphérique, bloquant ainsi le trafic pendant plusieurs heures. 20 personnes ont été interpellées dont 19 porte Maillot. Le Premier ministre a reçu à la mi-journée les représentants, tout en condamnant les "violences inadmissibles" qui ont émaillé la matinée. 
 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€