Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 26 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Grève des médecins : les urgentistes lancent le mouvement

Ils réclament une réduction de travail à 48 heures hebdomadaires, contre une soixantaine actuellement. Ils veulent aussi que leurs heures supplémentaires soient valorisées au-delà des 39 heures.

Mauvais timing

Publié le

Si possible, évitez de tomber malade cette semaine. Ce lundi 22 décembre, les urgentistes donnent le coup d'envoi d'une semaine de grève des professionnels de la santé. Ils seront rejoints par les généralistes, qui fermeront alors leur cabinet, puis par les spécialistes mardi et mercredi. Le mouvement devrait se prolonger jusqu'au 31 décembre. Quelques 80% de grévistes sont attendus aujourd'hui par l'Association des médecins urgentistes de France (Amuf), qui a lancé le mouvement avec la CGT-Médecins.

Les urgentistes réclament une réduction de travail à 48 heures hebdomadaires, contre une soixantaine actuellement. Ils demandent également une valorisation de leurs heures supplémentaires au-delà des 39 heures. Toutefois, pas de pannique, les urgentistes pourront être assignés à l'hôpital pour garantir le bon fonctionnement des services hospitaliers.

Les médecins libéraux, quant à eux, se soulèvent contre le projet de loi Santé de Marisol Touraine qui doit être examiné début 2015 au Parlement et devrait mener, selon eux, à une "étatisation insupportable" de la médecine au bénéfice du secteur public. La généralisation à tous les assurés, d'ici 2017, de la dispense du tiers payant fait craindre aux syndicats de médecins des retards de paiement. Mais l'ampleur du mouvement social est difficile à prévoir, les médecins libéraux n'étant pas obligés de déposer des préavis de grève.

 

 

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€