Jeudi 17 avril 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

La Grèce sans l'Euro ?

Athènes dément les informations de Der Spiegel selon lesquelles le gouvernement Papandréou envisagerait de quitter la zone Euro.

Crise

Publié le 6 mai 2011 - Mis à jour le 7 mai 2011
 

[Mise à jour le 7 mai, à 11h]

Le président de l'Eurogroupe Jean-Claude Juncker a lui aussi démenti les informations du Spiegel à la suite d'une réunion discrète avec les ministres des Finances français, allemand, italien et espagnol qui s'est effectivement tenue ce vendredi soir à Luxembourg. "Nous n'avons pas discuté d'une sortie de la Grèce de la zone euro, nous pensons tous que ce serait une option stupide", a déclaré le Premier ministre luxembourgeois qui exclut également une restructuration de la dette grecque.

[Le 6 mai, à 19h]

Sortir de la zone Euro et revenir au Drachme.

Telle aurait été l'intention du gouvernement de George Papandréou, selon des informations parues ce vendredi dans Der Spiegel. Selon le magazine allemand, une réunion  secrète des ministres des Finances européens devaient se tenir dans la soirée à Luxembourg pour évoquer cette possiblité.

Der Spiegel, qui cite une source proche du gouvernement allemand, explique que les partenaires européens de la Grèce ont calculé que si le pays sortait de la zone Euro, la monnaie unique pourrait perdre jusqu'à 50 % de sa valeur. En conséquence, le déficit public d'Athènes pourrait augmenter de 200 % et le pays sombrerait dans la banqueroute

Une source des services du Premier ministre grec a "démenti catégoriquement" les informations de Der Spiegel. Christine Lagarde parle de propos "fantaisistes", tout comme la ministre de l'Economie indique qu'une restructuration de la dette grecque n'était pas à l'ordre du jour.

 

Lu sur Der Spiegel

 


Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par sheldon - 07/05/2011 - 23:40 - Signaler un abus Mais personne ne veut de l'Europe !

    Si les pays avaient vraiment voulu de l'Europe ils l'auraient construite autrement. Ils ne l'auraient notamment pas élargi pour la rendre infaisable.
    Attention, la situation de la France n'est pas très éloignée de celle de la Grèce, Et en 2012 on en sera encore plus près avec les politiques démagogiques qui s'annoncent.

  • Par NOVY12 - 07/05/2011 - 15:56 - Signaler un abus La Grèce a conservé sa graisse antique

    depuis son entrée dans la zone euro !!
    Alors qu'elle aurait du faire du muscle....
    Résultat : Elle est obèse aujourd'hui ...

  • Par Gilles - 07/05/2011 - 11:29 - Signaler un abus Logique

    Son entrée fut une erreur grave (signée Chirac). Elle doit se retirer ainsi que le Portugal dans l'immédiat. A réexaminer dans 5 ans par exemple. Sinon l’implosion est en vue. Les grands argentiers prennent les citoyens pour des idiots comme les technocrates européens d'ailleurs.

  • Par LeditGaga - 07/05/2011 - 05:36 - Signaler un abus ras-le-bol

    ... on aime bien l'europe, mais on est bien chez nous quand même...

  • Par slavkov - 06/05/2011 - 21:51 - Signaler un abus ras-le-bol

    ... on aime bien l'europe, mais on préfère la démocratie quand-même ...

Fermer