Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 23 Février 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Le grand froid arrive en Ile-de-France

Le plan "Grand Froid" sera déclenché dès lundi 5 février.

Hiver

Publié le
Le grand froid arrive en Ile-de-France

La semaine prochaine la région Ile-de-France connaîtra des températures très basses (entre -6 et -7°C ressentis pendant au moins trois jours). Les services de l'État se mobilisent donc et le plan "Grand Froid" devra être déclenché dès lundi 5 février. Outre les 3 644 places d'hébergement d'urgence ouvertes dans la région depuis le 1er novembre,  662 places supplémentaires seront mobilisées grâce à ce plan, dont 220 à Paris. Une cellule de crise sera également mise en place dès lundi à la préfecture de la région d’Ile-de-France, préfecture de Paris.

Elle réunira l’ensemble des départements d’Ile-de-France. Chaque personne accueillie dans le cadre de ce plan pourra bénéficier d'une évaluation sociale et d’une orientation vers des solutions adaptées à sa situation.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Outre-Vosges - 03/02/2018 - 08:17 - Signaler un abus Comment résoudre le problème

    On nous dit que « chaque personne accueillie dans le cadre du plan d’urgence pourra bénéficier d’une orientation vers des solutions adaptées à sa situation. » Je pense que pour les clandestins venus de pays chauds la solution la plus adaptée serait le renvoi dare-dare dans leurs pays d’origine.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€