Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 20 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Google épinglé par la Commission européenne pour sa nouvelle politique de confidentialité

La CNIL française avait déjà mis en garde le géant américain.

Camouflet

Publié le

"Toute entreprise qui souhaite utilise le marché européen fort de 500 millions de clients [...] doit se conformer à la législation européenne."

Le message est clair : dans une interview accordée au Guardian, la commissaire européenne à la justice Viviane Reding a vivement mis en garde Google contre sa nouvelle politique de confidentialité.

Au 1er mars, la mise en commun des données de plus de 60 services liés à Google (Youtube, Blogger, Gmail...) afin cibler encore davantage les publicités avait déjà alerté la CNIL, l'autorité française chargée de la protection des données.

Viviane Reding estime aujourd'hui que cette nouvelle politique n'est pas conforme à la législation européenne de 1995, car Google n'a pas demandé le "consentement informé" de ses utilisateurs pour procéder au changement.

Google risque une amende de 2% de son chiffre d'affaire, soit plus de 560 millions d'euros. Mais l'ambition de Viviane Reding est plutôt de réformer la législation existante, devenue obsolète, afin de forcer les entreprises non-européennes comme Google à se conformer aux principes de l'UE.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€