Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 12 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Glyphosate et cancer : une étude de grande ampleur relance le débat

Une récente étude ne constate pas de lien entre l'apparition de cancers et l'utilisation de l'herbicide. En revanche, un lien significatif avec la leucémie myéloïde aiguë est évoqué.

Nouvelle donne ?

Publié le
Glyphosate et cancer : une étude de grande ampleur relance le débat

Quels sont les impacts du glyphosate sur la santé ? Alors que l'Union européenne doit se prononcer le 27 novembre sur le renouvellement ou non du controversé herbicide (classé "cancérogène probable" par le Centre International de Recherche sur le Cancer, un organe de l’Organisation Mondiale de la Santé), une étude de grande ampleur pourrait changer la donne.

Selon les résultats de cette analyse publiée par des chercheurs américains dans le Journal of the National Cancer Institute (et non financée par des industriels), il n’y aurait pas de lien entre l'exposition au glyphosate et un risque d'augmentation des cancers "solides", ni avec les cancers du sang (dits "lymphomes non hodgkinien").

Pour cette recherche, l'Agricultural Health Study (AHS) a suivi pendant 20 ans un panel extrêmement large : plus de 50 000 agriculteurs américains vivant dans l'Iowa et en Caroline du Nord.

En revanche, l’AHS évoque un lien entre le glyphosate et la leucémie myéloïde aiguë. Ce lien n’avait encore jamais été mis en évidence jusqu’ici. Chez les utilisateurs les plus exposés, le risque de contracter la maladie est largement significatif et plus que doublé par rapport aux personnes non exposées. Le Monde rapporte également qu'une étude en cours de finalisation contredirait les résultats de l'AHS et suggèrerait un doublement du risque de lymphome non hodgkinien en cas d'exposition au glyphosate.
 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par belette - 22/11/2017 - 11:37 - Signaler un abus Encore de l'intox...

    Chez des agriculteurs qui avaient utilisé le glyphosate à des doses très élevées, jusqu’à 600 % par rapport aux normes recommandées, on a eu des cas de Leucémie aiguë myéloblastique, mais ces résultats n’étaient pas statistiquement significatifs. Cela signifie que les résultats étaient tellement faibles qu’on peut les attribuer au hasard. Ce n'est pas tout à a fait la même chose que ce que prétend cet article...

  • Par kelenborn - 22/11/2017 - 11:51 - Signaler un abus Tiens...

    Il est à noter que l'info est rapportée par le Figaro il y a deux jours.Mais des la cinquième ligne ( ne suis pas allé au delà car non abonné) la journaleuse de service prévient que l'étude a, sans doute, été commanditée par le monstre Monsanto! Evidemment, à aucun moment ne l'effleure l'idée que l'étude du CIRC ( quel beau nom) , émanation onusienne, ait pu être commanditée par les internationales vertes! Pour les groupies de Fillon et Wauquiez, changez de lecture! Et par ailleurs, quelle est la prévalence des deux maladies évoquées dans l'article ? juste par souci statistique parce qu'un savant de Marseille nommé Viel avait déjà montré que les risques de cancers augmentaient quand on s'approchait de Flamanville! Comme le nombre de cas était infinitésimal, la signification statistique n'avait aucun sens! Rappelons quand même que le feu a fait des millions de fois plus de mort que le glyphosate et qu'il n'est pas douteux que l'on a plus de chance de bruler au contact de la cheminée que dans sa baignoire!!Au passage, petit rappel de déontologie: est il vraiment utile de continuer à laisser causer Jacquet qui est au journalisme ce que Diafoirus doit être à la médecine!

  • Par kelenborn - 22/11/2017 - 11:53 - Signaler un abus oui ben

    Je crois que belette apporte la réponse à ma question!!! En revanche, et puisque le principe de précaution est inscrit dans la constitution, Atlantico pourrait-il, dans l'avenir éviter de laisser déblatérer Jacquet?

  • Par kelenborn - 22/11/2017 - 16:59 - Signaler un abus tiens voila

    https://www.lexpress.fr/actualite/sciences/glyphosate-pourquoi-le-lien-avec-le-cancer-n-est-pas-evident_1962404.html Lisez bien cet article:ça c'est pas du Jacquet, c'est pas du Sylvestre, c'est pas du Vangode, c'est....du sérieux!

  • Par Anouman - 22/11/2017 - 21:48 - Signaler un abus Glyphosate

    Ca ne donne pas de lymphome mais la leucémie? Sacrée consolation. Cela dit on absorbe tellement de saloperies dans l'air et l'alimentation qu'il devient difficile de dire pourquoi on attrape ceci ou cela. +40% de lymphomes en 20 ans, il y a sans doute une raison...mais laquelle, ou lesquelles?

  • Par kelenborn - 22/11/2017 - 22:38 - Signaler un abus Anouman

    Dans quelle proportion ? Car les vendeurs de peurs ont les mêmes méthodes! La pollution serait responsable de 80 000 morts prématurées! Ah oui mais pas de chance c'est à Paris et en RP que l'espérance de vie est la plus élevée! Deux solutions: soit, sans la pollution, les parisiens vivraient tous centenaires ( difficile à avaler) soit la pollution raccourcit la vie de quelques heures mais dans ce cas cela interroge sur les instruments de mesure!L'escroquerie n'est pas un art difficile! Il lui faut juste des gogos!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€