Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 20 Septembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Gilles Carrez admet que les recettes fiscales ont été "surestimées" par l'UMP

Le président UMP de la commission des Finances à l’Assemblée nationale dément néanmoins toute "ardoise cachée".

L'addition, svp.

Publié le

Le député UMP et président de la commission des Finances à l’Assemblée nationale, Gilles Carrez, a expliqué jeudi sur Europe 1 que le gouvernement de François FIllon avait surestimé les recettes fiscales dans le budget 2012. "Nous croyions que la croissance allait être de 0,7%. Elle ne va être que de 0,3%. Moins de croissance, donc moins de recettes fiscales. On a surestimé les recettes fiscales, c’est vrai", s'est-il justifié. Il dément néanmoins toute "ardoise cachée" laissée à la nouvelle majorité.

Gilles Carrez en a profité pour tacler la nouvelle majorité, dont il a chiffré les dépenses nouvelles à 20 milliards d'euros, un chiffre que le ministre du Budget Jérôme Cahuzac avait considéré comme mensonger.

"Les 20 milliards, ils y sont sur quatre mesures : la remise en cause de la réforme de la retraite, la remise en cause du non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux qui part en retraite, le coup de pouce de 2% du Smic et l’augmentation de l’Allocation de rentrée scolaire. Je tiens tous les chiffres à la disposition de Jérôme Cahuzac", a persisté le député.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ACL - 05/07/2012 - 09:54 - Signaler un abus Surestimation

    Plus précisément : il déclare que la prévision de croissance était surestimée et que de ce fait, les recettes provenant de l'activité économique de la France seront inférieures aux prévisions. L'argent que l'état dépense provient des créateurs de richesse et ne tombe pas du ciel.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€