Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 20 Juin 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Gérard Collomb envisage d’interdire le concert du rappeur Médine au Bataclan

Le gouvernement envisagerait d’interdire les concerts de l’artiste Médine au Bataclan, prévus les 19 et 20 octobre 2018.

Trouble à l’ordre public vs liberté d’expression

Publié le
Gérard Collomb envisage d’interdire le concert du rappeur Médine au Bataclan

 Crédit CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

Cette mesure pourrait être prise en cas de trouble à l’ordre public. Cette annonce a été faite par Gérard Collomb. Le ministre de l’Intérieur s'est exprimé à ce sujet dans le cadre des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale. 

"Nous ne sommes pas maîtres de la programmation du Bataclan mais, comme vous le savez, tout ce qui peut amener un trouble à l'ordre public peut, dans les limites de la loi, pouvoir trouver une interdiction.
Nous verrons d'ici le mois d'octobre mais nous saurons toujours, avec le Premier ministre, avec le gouvernement, prendre nos responsabilités".
  
Les concerts en question dans la salle du Bataclan, ciblée lors de la nuit d’horreur des attentats du 13 novembre 2015, sont au cœur d’une vive polémique depuis dimanche, suite aux textes de l’une des chansons de l’artiste et pour le nom de l’un de ses albums ("Jihad", en 2005).  
 
Laurent Wauquiez et Marine le Pen estiment que ces concerts sont une atteinte à la mémoire des victimes. Ils exigent une déprogrammation. 
 
Le rappeur Médine a tenu à réagir ce lundi sur les réseaux sociaux face à l’ampleur de la polémique.  L’artiste dans son message renouvelle ses "condamnations passées à l'égard des abjects attentats du 13 novembre 2015 et de toutes les attaques terroristes"
 
Il a également accusé l’extrême droite de tenter "d’instrumentaliser la douleur des victimes et de leur famille (...) [de] dicter la programmation de nos salles de concert (…) [et de] limiter notre liberté d’expression". 
 
Reste donc à savoir si Gérard Collomb mettra sa menace à exécution à la rentrée prochaine. Les autres dates de la tournée de Médine ne seront pas concernées à priori. Seules les dates polémiques au Bataclan pourrait être annulées. 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Atlante13 - 13/06/2018 - 19:15 - Signaler un abus La liberté d'expression,

    vous ne vous en êtes jamais privé, et tout le monde s'en fichait. Par contre les respect de la mémoire des victimes du Bataclan et de leurs familles me semblent plus importants, mais çà, vous vous en moquez. Question subsidiaire : les propriétaires du Bataclan, qui les connait? Cela m'a l'air d'être de beaux salopards prêts à tout pour du fric, même taché du sang des victimes. Je n'ose parler des ..., je n'arrive même à leur donner un nom, disons à ceux qui ont retenu leur place, pour ces c**ards, ils ne méritent pas d'être français, mais ça on le savait.

  • Par Stargate53 - 13/06/2018 - 19:52 - Signaler un abus Bien sur qu'il faut interdire ce concert !

    Une unique raison : le respect des victimes du Bataclan. Ce n'est pas de la liberté d'expression d'assurer la promotion du message islamisme en appelant cela musique ! C'est simple à comprendre et accepter !

  • Par Beredan - 13/06/2018 - 20:01 - Signaler un abus Il était temps !

    Il faut se secouer , Gégé ....

  • Par LOTHARINGIEN 31 - 13/06/2018 - 20:22 - Signaler un abus HALTE AU GRIGNOTAGE QUI VA FINIR PAR DÉTRUIRE NOTRE PAYS ...

    "liberté d'expression" réclamée par les islamo-gauchos-fachos .... mais uniquement à leur bénéfice . Pas de liberté d'expression pour ceux à qui l'islam , quel qu'il soit , fait peur ......

  • Par J'accuse - 13/06/2018 - 22:41 - Signaler un abus Très simple

    Il suffit d'envoyer une lettre anonyme au ministre (avec copie à des journaux) pour lui dire qu'une bande islamophobe violente va venir tout casser dans le quartier, et il faudra interdire le concert pour des risques de trouble à l'ordre public. Qui s'en charge ?

  • Par hermet - 14/06/2018 - 14:58 - Signaler un abus ??

    Vu l'état de décomposition morale de ce pays, pourquoi donc l'interdire ? Il y a 1 an, l'état a bien organisé une "teuf" sur les champs de bataille de Verdun où toute une jeunesse Française et Européenne fût massacré, au point où nous en sommes voir des islamistes triomphant au Bataclan ne sera pas guère plus odieux que ces célébrations funestes et lâches après chaque attentats islamistes si au moins cela peut faire ouvrir quelques yeux, ça ne suffira pas mais c'est déjà ça..

  • Par vangog - 15/06/2018 - 00:43 - Signaler un abus En cas de « trouble à l’ordre public »...

    Collombo-de-poulet va « envisager » de faire une grosse commission, afin de décider s’il y a trouble ou pas à l’ordre public...et quand enfin, le bronze sera tombé dans le trou, Collombo poussera un ouf de soulagement en faisant défiler son papier...mais cela fera déjà plusieurs lustres que Médine aura terminé ses concerts, et parti hanter d’autres contrées de belle Navarre...trop tard!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€