Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 22 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Gênes : la France ouvre une enquête pour "blessures" et "homicides involontaires"

Alors que les secours sont toujours mobilisés afin de retrouver d'éventuels survivants sous les décombres, le parquet de Paris a ouvert une enquête à la suite de la mort de quatre ressortissants français.

Cellule de crise

Publié le
Gênes : la France ouvre une enquête pour "blessures" et "homicides involontaires"

 Crédit Piero CRUCIATTI / Piero CRUCIATTI / AFP / AFP

A la suite du décès de quatre jeunes Français dans la tragédie du pont Morandi à Gênes, le parquet de Paris a annoncé mercredi soir l'ouverture d'une enquête pour "blessures involontaires et homicides involontaires". 

L'enquête a été confiée à la Direction générale de la gendarmerie nationale (DGGN). 

Cette tragédie a bouleversé l'Italie et la ville de Gênes. L'état d'urgence a été décrété pour une durée exceptionnelle de douze mois dans la ville italienne afin de débloquer des fonds (5 millions d'euros) et permettre d'activer un dispositif spécial et des mesures vitales. 

Un deuil national sera respecté ce week-end. 

Mercredi, le bilan, toujours provisoire, faisait état de 39 morts, 15 blessés et de nombreux disparus. 

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€