Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 21 Août 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Fusillade à Bruxelles en 2016 : Salah Abdeslam reconnu coupable

Le djihadiste français et son complice tunisien Sofiane Ayari ont été condamnés à 20 ans de prison pour leur participation à une fusillade survenue le 15 mars 2016 dans la capitale belge.

La sentence

Publié le

Ce lundi 23 avril, le djihadiste français Salah Abdeslam et son complice tunisien Sofiane Ayari sont jugés à Bruxelles pour leur participation à une fusillade avec des policiers survenue le 15 mars 2016 dans la capitale belge. A l'époque, quatre policiers avaient été blessés lors d’une perquisition qui avait mal tourné ce jour-là dans la commune bruxelloise de Forest.

 

Les deux hommes ont été reconnu coupables de tentative d'assassinat à caractère terroriste.

Ils ont été condamnés à 20 ans de prison. "Leur ancrage dans le radicalisme ne fait aucun doute", a indiqué le tribunal correctionnel de Bruxelles. C’est la première fois qu’un tribunal statue sur le sort du seul membre encore en vie des commandos djihadistes qui ont attaqué Paris le 13 novembre 2015, faisant 130 morts.

 

 

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 23/04/2018 - 13:17 - Signaler un abus Cet assassin mérite la mort!

    Si les peureux n’avaient pas abrogé la peine de mort pour les crimes odieux, cet assassin serait dans les couloirs de la mort, et ses victimes, vengées pour toujours! Mais l’absence de courage a triomphé de la France qui rampe devant tous les fascismes...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€