Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 29 Avril 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Frondeurs PS : les opposants à la politique gouvernementale sanctionnés

Six députés qui n'avaient pas voté la confiance à Manuel Valls, dont Christian Paul, ont ainsi été exfiltrés de la commission des affaires sociales à l'Assemblée nationale.

Chaises musicales

Publié le

Bruno Le Roux est semble-t-il décidé à ne plus rien laisser passer. Le président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale a en effet décidé de sévir et de sanctionner plusieurs députés qui n'ont pas voté la confiance à Manuel Valls, les fameux "frondeurs".

Christian Paul, le plus connu d'entre eux, ainsi que Fanélie Carrey-Conte, Linda Gourjade, Barbara Romagnan et Gérard Sebaoun, devaient normalement siéger à la commission des affaires sociales. Que nenni ! Ils en ont été exclus, selon Europe 1.

Un autre député frondeur médiatique, Jean-Marc Germain, avait de son côté renoncé de lui-même à intégrer cette commission, qui débattra notamment des plans d'économies de la sécurité sociale.

La démarche, en tout cas, passe mal : "On le surnomme ‘le sénateur Mac Carthy’" note un frondeur à propos de Bruno Le Roux, tandis que la présidente de la dite commission, Catherine Lemorton, trouve la méthode "détestable", selon "Le Monde". Christian Paul, ainsi, se retrouverait désormais dans la commission aux affaires... culturelles. Bien loin des débats économiques et sociaux qui empoisonnent toujours la majorité gouvernementale.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par jmpbea - 30/09/2014 - 13:42 - Signaler un abus Quand on est socialiste, on accepte la discussion , on essaie de

    creer la synthèse...là c'est à grands coups de pieds dans les tibias ce qui ressemble beaucouplus a la réalité de ce parti en perdition...que pensez vous que vont faire ceux qui sont sanctionnés? Baisse la tête et revenir dans le troupeau? Ou bien contaminer d'autres brebis galeuses...avec Bel, on voit la limite étroite de la pensée socialiste.....dehors les primitifs....vous avez juridiquement tort car vous devenez politiquement minoritaires....on a bonne mémoire les petits....

  • Par vangog - 30/09/2014 - 17:37 - Signaler un abus Ça sent le règlement de comptes entre gauchistes!...

    Comme au bon vieux temps des luttes entre bolcheviks et mencheviks. Les uns reprochaient aux autres d'être "vendus" aux affreux libéraux...méfiez-vous, mencheviks français, car ce sont les bolcheviks qui ont gagné, en fin de compte!

  • Par crobard007 - 30/09/2014 - 22:35 - Signaler un abus Péthétique, déplorable...

    mais amusant cette ambiance de cour de récréation du primaire ou de télé réalité!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€