Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 18 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Le frère de François Hollande est décédé

Philippe Hollande était atteint d'un cancer.

En deuil

Publié le
Le frère de François Hollande est décédé

La famille Hollande est en deuil. Philippe, le frère aîné de François Hollande est décédé dans la nuit du mercredi 17 au jeudi 18 mai, à l'hôpital d’Antibes (Alpes-Maritimes). C'est l'ancien chef de l'Etat qui a lui-même appelé Nice-Matin pour annoncer sa disparition. Il s'était rendu à son chevet, lundi, quelques heures après avoir quitté le palais de l'Elysée.

Âgé de 64 ans, Philippe Hollande était un homme très discret. Eloigné de la vie politique, il menait une carrière de jazzman expérimental.

"Mon frère était malade depuis plusieurs mois", a expliqué l'ex-président de la République. Il a été hospitalisé à Antibes "à la suite d'un cancer qui s'est généralisé", a-t-il encore précisé. Les obsèques auront "sans doute" lieu sur la Côte d'Azur dans les prochains jours.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par jurgio - 18/05/2017 - 18:36 - Signaler un abus Ah ?

    Ce n'est pourtant pas lui qu'on attendait.

  • Par horus35 - 18/05/2017 - 18:57 - Signaler un abus Rien a foutre !

    Pas plus que lui en a a foutre qu'un de mes amis depuis plus de 45 ans soit mort la semaine derniere ! Brutalement !

  • Par assougoudrel - 18/05/2017 - 20:06 - Signaler un abus Il pourra lui

    rendre hommage, car il est imbattable dans ce domaine. Je n'irai pas jusqu'à dire que je n'en ai rien à foutre, mais en quoi cela nous regarde. Disons que cela me laisse complètement indifférent.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€