Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 29 Septembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

François Hollande va demander aux Américains d'intensifier leurs frappes en Syrie

Le président doit également rencontrer Vladimir Poutine à Moscou dans la semaine, afin de rassembler les forces américaines et russes.

Le combat de Hollande

Publié le
François Hollande va demander aux Américains d'intensifier leurs frappes en Syrie

François Hollande est attendu à la Maison Blanche ce mardi. Le président de la République qui doit s'entretenir avec Barack Obama sur l'organisation de la lutte contre l'Etat islamique, va demander au président américain d'intensifier ses frappes en Syrie, notamment sur les ressources pétrolières du groupe terroriste. Le chef de l'Etat devrait également demander à son homologue américain de renforcer son soutien aux forces anti-Assad non alliées à l'organisation djihadiste, ainsi qu'un durcissement du contrôle des flux financiers des islamistes.

A lire aussi : Un avion militaire russe abattu par la Turquie à la frontière syrienne

François Hollande doit également rencontrer Vladimir Poutine à Moscou dans la semaine, afin de rassembler les forces américaines et russes. Mais les relations des Etats-Unis et de la Russie restent tendues. Les Américains  qui réclament la démission de Bachar al-Assad, veulent s'assurer que Moscou concentrera bien ses forces sur l'élimination de l'Etat islamique et qu'elle s'engagera sur la question centrale du départ de Bachar al-Assad. Celui-ci avait en effet annoncé, selon les Russes, que de nouvelles élections présidentielles seraient organisées en Syrie lorsque l'Etat islamique serait évincé.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€