Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 09 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

François Hollande ne sera pas candidat à sa réélection

"Je suis conscient des risques que ferait courir une démarche, la mienne, qui ne rassemblerait pas largement autour d'elle. Aussi, j'ai décidé de ne pas être candidat à l'élection présidentielle, au renouvellement donc de mon mandat", a déclaré le président de la République.

Historique

Publié le - Mis à jour le 2 Décembre 2016
François Hollande ne sera pas candidat à sa réélection

Pour la première fois dans l'histoire de la Ve République, un président en exercice décide de ne pas se présenter à sa propre succession. Crédit Capture d'écran France 2

  • François Hollande est le premier président en exercice à ne pas briguer un second mandat
  • Manuel Valls salue "le choix d'un homme d'État"
  • Arnaud Montebourg évoque "une décision courageuse qui lui vaudra la reconnaissance du peuple de gauche"

​>>> À lire aussi : Pourquoi l'électrochoc Hollande laisse la gauche orpheline du seul candidat qui aurait pu garantir son unité

---- Précédemment -----

22h58 : "Je veux saluer la décision d'un homme d'État, qui a toujours fait passer l'intérêt de la nation avant sa personne", écrit sur Twitter Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale.

 

22h53 : "Un grand coup de balai a été donné en deux semaines", estime le vice-président du Front national, Florian Philippot.

22h45 : le porte-parole du PCF Olivier Dartigolles a réagi sur sa page Facebook : "On ne peut pas impunément renoncer aux valeurs de gauche et trahir les engagements de campagne au nom du changement, après 10 ans avec la droite au pouvoir, sans en payer le prix".

22h41 : "Le Figaro" dévoile sa Une du 2 décembre 

22h34 : Claude Bartolone livre sa réaction dans un communiqué : "Je salue ce geste de dignité et de responsabilité. Cette décision difficile, prise au nom de l’intérêt supérieur du pays, force le respect. Par-là, François Hollande lègue aux socialistes, mais plus largement à la gauche, une immense responsabilité : celle de se placer au bon niveau de l’Histoire".

22h27 : Pierre Moscovici évoque "la décision difficile et émouvante de François Hollande, qui a encore beaucoup à apporter à la France et à l'Europe". 

22h20 : Harlem Désir, secrétaire d'État aux Affaires européennes, salue "une décision courageuse, qui force le respect". 

22h11 : "Il faut que la gauche retrouve ses fondamentaux (…) Valls et Hollande c'est pareil. C'est vert-choux et choux-vert", a réagi Gérard Filoche, membre du PS et candidat à la primaire de la gauche, au micro de France Info. 

21h48 : "J'ai toujours exprimé mon respect à l'égard de la personne et de la fonction", assure Emmanuel Macron. 

21h30 : Lors d'un rassemblement organisé à Toulouse, Benoît Hamon a déclaré : "Je suis plus que jamais candidat à la primaire (...) C'est une décision éminemment respectable, elle ouvre la voie au Premier ministre qui avait jusqu'ici beaucoup joué des coudes pour en arriver là".

21h11 : À l'occasion de son meeting à Pau, Arnaud Montebourg a évoqué un "plaidoyer émouvant". "Il (François Hollande) a choisi de clore de lui-même un quinquennat au bilan et au contenu controversé, il a pris en conscience une décision courageuse qui lui vaudra la reconnaissance du peuple de gauche (…) l'avenir commence aujourd'hui même avec l'ouverture de la primaire de la gauche", a déclaré l'ancien ministre du redressement productif. 

20h51 : Dans un communiqué adressé à l'AFP, Manuel Valls a rapidement salué "le choix d'un homme d'État".

20h30 : Quelques minutes après l'annonce du chef de l'État, François Fillon a lui aussi commenté cette décision dans un communiqué : "Ce soir, le président de la République admet, avec lucidité, que son échec patent lui interdit d'aller plus loin. Ce quinquennat s'achève dans la pagaille politique et la déliquescence du pouvoir. Plus que jamais, l'alternance et le redressement de la France doivent être bâtis sur des bases solides : celle de la vérité sans laquelle il n'y a pas de confiance des Français et celle de l'action courageuse seule en mesure d'obtenir des résultats", a déclaré le vainqueur de la primaire de la droite et du centre".

20h35 : Selon l'ancien ministre de l'Économie Emmanuel Macron, "C'est une décision courageuse, digne (...) Ce que le président a annoncé aux Français est une décision éminemment difficile à exprimer".

20h22 : Jean-Marc Ayrault a salué  "la décision digne et courageuse de François Hollande dont la seule motivation est l'intérêt supérieur de la France". 

20h08 : "Je suis conscient des risques que ferait courir une démarche, la mienne, qui ne rassemblerait pas largement autour d'elle. Aussi, j'ai décidé de ne pas être candidat à l'élection présidentielle, au renouvellement donc de mon mandat", a finalement déclaré François Hollande dans les dernières minutes de son intervention. 

20h00 : "Depuis mai 2012, date à laquelle je suis devenu président de la République, j'ai agi avec les gouvernements de Jean-Marc Ayrault et Manuel Valls, pour redresser la France (…) J'ai fait avancer les libertés, le mariage a été ouvert à tous les couples, l'égalité entre les hommes et les femmes a été renforcée. La lutte contre les discriminations a été renforcée", a tout d'abord déclaré François Hollande. 

"Notre arsenal pénal a été durci, sans mettre en cause nos libertés. J'ai procédé à des recrutements massifs dans la police, la gendarmerie. Sur les réfugiés, j'ai tenu à ce que la France puisse prendre sa part", a-t-il poursuivi. 

"Les résultats arrivent plus tard que je ne l'avais annoncé, j''en conviens. Mais ils sont là. L'investissement, la consommation, repartent. Depuis le début de l'année, le chômage diminue (…) Je vous le dis nettement, franchement, le plus grand danger c'est le protectionnisme, c'est l'enfermement. Ce serait le plus grand désastre pour les Français", a ajouté le chef de l'État avant d'annoncer sa décision. 

"Dans les mois qui viennent, mon seul devoir sera de continuer à diriger le pays, celui que vous m'avez confié en 2012", a-t-il ajouté

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par J'accuse - 01/12/2016 - 20:25 - Signaler un abus Une allure de croque-mort

    Costume noir, cravate noire, gueule de constipé: il annonce sa propre mort. Pire que Giscard après sa défaite en 81.

  • Par Lafayette 68 - 01/12/2016 - 20:32 - Signaler un abus ça bouge enfin !

    un bon moment de télé ! merci pour ce moment !!!

  • Par Beredan - 01/12/2016 - 20:38 - Signaler un abus En vrille , mais lucide....

    Cet incapable a finalement compris qu'il valait mieux jeter l'éponge... c'était la dernière petite blague du scootériste transi...

  • Par pandore - 01/12/2016 - 20:50 - Signaler un abus Moi je

    Allez ....quand on commence comme il a commencé il y a 5 ans bientôt on ne peut que finir à Varennes ....!

  • Par Stargate53 - 01/12/2016 - 20:53 - Signaler un abus Il était temps !

    Les francais ont obtenu ce qu ils voulaient mais cela n'effacera pas toutes les erreurs commises pour le pays !

  • Par JMAndré - 01/12/2016 - 20:54 - Signaler un abus Cependant

    Il est probable que cet événement va paradoxalement créer un élan de la Gauche et pour la Gauche, qui va se sentir transcendée comme chaque fois qu'elle estime avoir été victime d'une sorte d'injustice. La décision de Hollande va être transformée en acte noble et fondateur d'une mission de reconquête. Il reste beaucoup de temps, tout le monde parle de Fillon comme s'il était président, mais les Français sont versatiles et soumis aux émotions du moment. Dans 6 mois ce sera peut-être une autre histoire.

  • Par Anouman - 01/12/2016 - 21:01 - Signaler un abus Pas candidat

    On ne voit pas pourquoi il se fatiguerait pour faire (au mieux) 10%. Cela étant on voit mal pourquoi Valls serait plus légitime pour se représenter, ayant cautionné la politique du gouvernement jusqu'à la fin. Attendons de voir qui va avoir l'illustre honneur de se vautrer au premier tour. S'ils étaient malins ils passeraient., mais ils ne sont pas malins.

  • Par pandore - 01/12/2016 - 21:30 - Signaler un abus Juste au moment ....

    Où une soixantaine "d'intellectuels" ( Deneuve en tête ) lui trouvait toutes les qualités. On peut dire qu'eux ( et elles ) n'auront pas été très lucides sur le coup....ou bien était-ce déjà le chant du cygne ????

  • Par Mario - 01/12/2016 - 21:36 - Signaler un abus Digne ? La gauche est la

    Digne ? La gauche est la meilleure pour transformer son vice en vertu. Il récolte ce qu'il a semé pendant 5 ans. Ce neuneu a commencé à 3% et finit à 4%. Malheureusement pour nous il fut élu président entre temps, tant pis.

  • Par superliberal - 01/12/2016 - 21:53 - Signaler un abus Dommage...

    Ca aurait fait un parfait candidat pour la gauche...

  • Par vangog - 01/12/2016 - 22:31 - Signaler un abus Flamby, rattrapé par la réalité à la fin de son mandat...

    Sur un petit nuage rose, il n'avait pas vu les dettes s'accumuler, les chômeurs se multiplier, la France se liquéfier...il est enfin redescendu de son petit nuage rose et découvre l'étendue du désastre. Aucun courage, là-dedans, un simple constat d'échec gravissime!

  • Par gerint - 01/12/2016 - 22:41 - Signaler un abus On va transformer la déculottée en succès

    L'humiliante nullité de ce président devient dans la langue de bois de des détracteurs d'hier une vertu d'Etat suprême...

  • Par Liberdom - 01/12/2016 - 23:23 - Signaler un abus Ouf

    La tache sera difficile à effacer... Même le jour où il se casse cet abruti a listé toutes ses réussites. Il a été si bon qu'il ne représente pas! Pathétique.

  • Par Lazydoc - 01/12/2016 - 23:56 - Signaler un abus En prison

    Pour divulgation de secrets d'états à des journalistes, pour se vanter. Opprobre publique et suppression de ses avantages. Pas de pitié pour les mous!

  • Par cloette - 02/12/2016 - 05:59 - Signaler un abus Forcé

    Â l'évidence il y a été contraint . Leur primaires vont être d'un ennui mortel qu'il soit là ou pas .

  • Par toupoilu - 02/12/2016 - 06:19 - Signaler un abus Classe.

    .

  • Par edac44 - 02/12/2016 - 07:04 - Signaler un abus A celles et ceux qui hurlent avec les loups

    A droite comme à gauche et depuis plus de cinquante ans, la France ne manque pas de faux culs, surtout en politique, tous menteurs, imbus de leur petite personne et toujours prêt à cracher aveuglément sur le camp d'en face. Faut dire aussi que les médias ont appris à jeter de l'huile sur le feu pour alimenter leur audience à défaut d'avoir de vrais journalistes impartiaux. Déformer les faits et manipuler l'opinion publique semble être devenu un peu partout la règle pour tenter de survivre dans les salles de rédaction. Si la politique de la France ne se décide plus à la "corbeille", à ce jour, elle se résume encore et toujours à une guerre de clans dont le seul objectif est d'écarter les véritables compétences pour conserver le pouvoir. Et vive le changement dans la continuité, on va reprendre les mêmes et recommencer. La France n'aime pas les incertitudes, quand on vise l'échec, faut être sûr d'y arriver !... Pauvre France

  • Par Lapalatine - 02/12/2016 - 07:27 - Signaler un abus Dommage....

    J'aurais aimé le voir se faire laminer aux primaires ou à la présidentielle...Ce nul nous prive d'un plaisir certain.

  • Par Lapalatine - 02/12/2016 - 07:28 - Signaler un abus rectif..

    à la primaire...

  • Par ALAIN B - 02/12/2016 - 08:01 - Signaler un abus Ce type devra etre traduit devant

    la haute cour de justice et jugé pour trahison....

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€