Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 13 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

François Fillon tire un trait sur la politique mais "reste en alerte devant les grands défis du monde"

Entré dans une autre vie, l'ancien Premier ministre a décidé de transmettre la direction de Force républicaine, le mouvement qu'il a fondé, à son ami de toujours, Bruno Retailleau.

Confidences

Publié le - Mis à jour le 18 Novembre 2017
François Fillon tire un trait sur la politique mais "reste en alerte devant les grands défis du monde"

"J'ai décidé de tourner la page de la politique", confie François Fillon dans une interview accordée au Figaro et publiée ce vendredi 17 novembre. Après une campagne présidentielle difficile, empoisonnée par l'affaire des présumés emplois fictifs de sa femme et ses enfants, l'ancien Premier-ministre est entré dans une autre vie. "Bien sûr que j'ai le cœur serré devant toutes celles et ceux qui m'ont accompagné dans mes combats politiques", glisse-t-il. Il a donc décidé de transmettre la direction de Force républicaine, le mouvement qu'il a fondé, à Bruno Retailleau, son ami et soutien de toujours.

François Fillon reste "en alerte devant les grands défis du monde"

"J'ai proposé que Bruno Retailleau prenne le relais pour présider Force Républicaine", annonce-t-il au quotidien. Et d'ajouter : "J'ai pu mesurer sa fidélité, sa solidité dans l'épreuve et sa relation charnelle avec l'Histoire de France".

Même si aujourd'hui, il construit sa vie autrement, François Fillon dit rester "en alerte devant les grands défis du monde". "Je travaille notamment à la constitution d'une fondation pour la coexistence des minorités, dont les chrétiens d'Orient. Entre l'Occident et l'Orient, il faut plus que jamais nouer un dialogue entre les civilisations", explique-t-il.

"Notre démocratie a absolument besoin de lieu de réflexion"

Quant à son mouvement Force républicaine, Bruno Retailleau compte en faire "une fusée à trois étages" afin de renouveler le logiciel de la droite. Il souhaite "la vie intellectuelle" pour ouvrir "de nouveaux champs de réflexion et sortir de l'entre-soi". Une idée également épousée par François Fillon : "Notre démocratie a absolument besoin de lieu de réflexion, libre et innovant, car le consensus mou et le conformisme font le lit des extrêmes".

"Force républicaine a un rôle à jouer dans la reconstitution intellectuelle et politique de la droite, et plus largement de la France. Elle est porteuse d'un projet de redressement national qui conserve son actualité, même s'il faut l'actualiser en permanence", indique encore l'ex-Premier ministre au Figaro.

"Nous vivons une période de basculement et les Français attendent qu'on puisse y répondre"

En outre, son ami veut faire du mouvement "un laboratoire d'idées". "Il projette une organisation du mouvement décentralisée, présente sur l'ensemble du territoire, et en capacité de faire émerger 'les talents de demain'", explique Le Figaro. Quant au projet, le président du groupe LR au Sénat veut s'appuyer sur celui de François Fillon, car selon lui, "il a été le point de rencontre des convictions et des sensibilités de la droite et du centre".

>>> À lire aussi : Pourquoi la personnalité et la ligne de Laurent Wauquiez ne suffisent pas à expliquer la scission actuelle de la droite

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Deudeuche - 18/11/2017 - 09:05 - Signaler un abus Silence gêné

    On tousse!

  • Par Liberte5 - 18/11/2017 - 17:23 - Signaler un abus Une page se tourne....mais les problèmes demeurent...

    les défis qui menacent la France sont nombreux , mais l'islamisation de cette terre chrétienne demeure le défi majeur voire mortel pour notre civilisation.

  • Par kelenborn - 18/11/2017 - 17:54 - Signaler un abus C'est bien ....

    qu'il reste en alerte devant les grands défis du monde!! Si Goldorak rôde autour de Penie, on le préviendra!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€