Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 09 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

François Fillon propose de revendre des participations de l'État pour investir

Il veut "qu'on reprenne ce processus [de privatisations], qu'on récupère cet argent et qu'on investisse dans les infrastructures".

Proposition

Publié le
François Fillon propose de revendre des participations de l'État pour investir

François Fillon était reçu dans la mairie de Chantenay-Villedieu, petite commune de 874 habitants de la Sarthe, dans son premier déplacement de candidat investi par la droite, pour évoquer les problèmes de la France rurale. Mais à cette occasion, il a fait des propositions bien plus larges. Ainsi, il a exprimé le souhait de "reprendre les privatisations", afin "qu'on récupère cet argent et qu'on investisse dans les infrastructures".

Pour le candidat, il faut que "l'État reprenne des capitaux immobilisés dans des entreprises commerciales où il a gardé des participations", où "cela ne sert strictement à rien", car l'État ne peut ou ne doit pas influer sur la stratégie de certaines entreprises qui sont commerciales. L'idée est d'utiliser le produit de ces cessions pour investir, notamment dans le très haut débit. "Le très haut débit, ce n'est pas uniquement pour que tout le monde puisse jouer à Warcraft", a dit le candidat sous forme de bon mot.

Il a également appelé de ses voeux une plus grande décentralisation et autonomie des collectivités. "Ce qui pêche dans notre pays, c'est que le système est toujours normé et imposé d'en haut. C'est un ministre de l'Intérieur ou des collectivités qui décide que les collectivités doivent toutes être pareilles. Les territoires ruraux et urbains n'ont pas besoin des mêmes structures. [...] Je ne veux plus que l'État et les préfets aient leur mot à dire sur l'organisation du territoire, fassent des cartes de communautés de communes absurdes", a-t-il ainsi déclaré.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par J'accuse - 01/12/2016 - 17:29 - Signaler un abus Hyper-Fillon

    Il prévoit apparemment d'être un hyper-président. Plaignons son futur collaborateur premier ministre...

  • Par Anouman - 01/12/2016 - 21:04 - Signaler un abus Libéral

    Pas encore élu qu'il envisage déjà de faire des subventions déguisées à certaines entreprises.

  • Par Liberte5 - 01/12/2016 - 22:31 - Signaler un abus L'Etat doit se recentrer sur ses missions régaliennes

    et laisser au secteur privé ce qui relève de l'entreprise. L’État est un mauvais actionnaire, ex: AREVA, EDF, SNCF etc.. Ces entreprises sont dans un état désastreux car mal gérées par l’État et les hauts fonctionnaires qui les dirigent ex: Anne Lauvergeon. La liste est longue où l’État a mal géré et où cela a mal fini pour ces entreprises et a coûté cher aux contribuables. Et cela doit changer, car le monde a changé. La chape communiste mise en place en 1945 doit sauter.

  • Par vangog - 01/12/2016 - 23:55 - Signaler un abus Vendre des participations de l'état pour investir...

    C'est pas contradictoire, là?...

  • Par Semper Fi - 02/12/2016 - 00:52 - Signaler un abus @liberte5

    Pas d'accord avec vous pour la SNCF... en tout cas pour le rôle de leurs dirigeants (pas pour le rôle de l'Etat)... toujours coincée entre sa vocation commerciale et le rôle "d'aménageur du territoire" que lui fixe l'Etat : en ex, les réactions offusquées lorsque la SNCF décide de fermer des lignes non rentables. D'accord avec vous sur le fond : l'Etat doit se recentrer sur ses missions régaliennes et laisser au secteur privé ce qui relève de l'entreprise et de la libre concurrence.

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 02/12/2016 - 01:48 - Signaler un abus Un peu frileux notre "libéral" !

    Une vraie politique libérale consisterait d'abord à supprimer l'emploi à vie chez les fonctionnaires. Puis privatiser l'éducation, la culture et les médias actuellement aux mains d'une guauche bien pensante fonctionnarisée......bon, mais faut bien commencer par quelque chose..! S'il règne, François 1er ne pourra pas faire pire que François le zéro !

  • Par jojo318610 - 03/12/2016 - 09:48 - Signaler un abus Et on continuera...

    Et on continuera à brader les entreprises françaises aux étrangers, au point qu'il ne nous en restera plus aucunes. Et beaucoup, rachètent des entreprises et les ferment quelques années après pour éliminer la concurrence, et bonjour le chômage!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€