Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 30 Août 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

François Fillon officialise sa candidature à la présidence de l'UMP

Une fois n'est pas coutume, l'annonce est arrivée par un message twitter.

Secret de Polichinelle

Publié le

François Fillon a annoncé samedi sa candidature à la présidence de l'UMP, donnant ainsi le coup d'envoi de la bataille pour la prise du principal parti d'opposition, deux mois à peine après l'échec à la présidentielle de Nicolas Sarkozy. C'est par un message sur son compte Twitter que l'ex-Premier ministre a décidé d'officialiser sa candidature, qui ne faisait guère de doute après les ralliements et les appels en ce sens de plusieurs ténors de l'UMP. "Mon devoir est de rassembler toutes les familles de la droite et du centre", a écrit François Fillon sur le réseau de microblogging, avant d'ajouter : "Je suis candidat à la présidence de l'UMP !"

Dans une interview au Journal du dimanche, il a expliqué sa candidature, placée sous le signe du "rassemblement", par sa volonté de "s'opposer à une politique inconséquente" de la gauche et de "préparer la reconquête, sans attendre".

Assurant n'être "candidat contre personne", il a récusé toute idée de "guerre des chefs", l'attribuant implicitement à ses adversaires. L'ancien Premier ministre a reçu, ces derniers teps, le soutien de poids lourds de l'UMP, comme Laurent Wauquiez, Roselyne Bachelot et Valérie Pécresse.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ZOEDUBATO - 01/07/2012 - 10:49 - Signaler un abus Il faut rétablir la vérité historique sur la droite et la gauche

    Les nombreux commentaires sut Atlantico ont montré que l’extrême gauche et le fascisme avaient des comportements semblables et des méthodes très proches et ils ont aussi prouvés les rapprochements politiques gauche/fascisme/communiste Pour que la droite et l’extrême droite retrouvent leur vraie place dans l’histoire il faut encore rétablir la vérité historique et la part de chaque parti sur les guerres coloniales (Indochine, Algérie), les soutiens à des régimes barbares (réception à l’Elysée d’un proche de POL POT, de Castro, …) et l’esclavage historique et actuel. Sur le bilan du Président SARKOZY, l’INSEE a établi que la crise avait coûté à la France environ 170 milliards d’€ par an ce qui justifie le chiffre indiqué de 400 milliards sur le déficit total de 800 milliards. Il reste à remonter à l’origine des 400 milliards restant induit par l’héritage ( ?) de mesures pas ou mal financées Quand au procès stalinien d’intentions (BETTANCOURT, KARACHI, etc..) contre NS, il faut continuer d’apporter les éléments qui remettent les faits en place et médiatisés les enquêtes sur les contentieux de la gauche et la multiplication les mises en examen

  • Par sheldon - 01/07/2012 - 13:51 - Signaler un abus Si ça peut arrêter la droitisation : pourquoi pas ?

    Fillon ou Juppé : oui. Copé est beaucoup trop diviseur et nous ramène à une copie de Sarkozy. Alors vite Fillon ou Copé mais sortons TRES RAPIDEMENT de ces querelles qui ne font qu' AVANTAGER HOLLANDE

  • Par Gilles - 01/07/2012 - 19:13 - Signaler un abus Un peu tard

    Il aurait mieux fait de se présenter à la présidentielle afin d'éviter des années de malheur au pays.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€